dj.mpmn-digital.com
Nouvelles recettes

Oregonian remporte le titre de barman de classe mondiale

Oregonian remporte le titre de barman de classe mondiale


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Ce n'est pas tous les jours que vous êtes nommé l'un des meilleurs barmans des États-Unis, encore moins du monde. Ainsi, lorsque Ricky Gomez a été nommé mardi le tout premier ambassadeur des États-Unis de classe mondiale Diageo, après avoir concouru pour le titre contre 20 barmans hautement qualifiés, il savait qu'il assumerait une grande responsabilité à partir de maintenant.

Gomez et d'autres barmans de la US Bartenders Guild ont participé mardi à un concours en quatre parties, créant des cocktails très sophistiqués – certains sur place – pour certains des meilleurs de l'industrie : Jim Meehan, Tony Abou-Ganim, Julie Reiner, Steve Olson , et plus. Dans deux semaines, Gomez se rendra au Brésil pour affronter des barmans de 47 autres pays dans le cadre d'un concours mondial de cocktails – sans pression ni rien. Gomez a parlé au Daily Meal de la grande victoire, de la réaction de ses amis et de sa famille à la maison et de la façon dont il a volé la couronne. (Et ne vous inquiétez pas, nous avons sa recette pour son cocktail Two Cities Skirmish).

Le repas du jour : qu'est-ce que ça fait d'être le tout premier champion de classe mondiale ?

Ricky Gomez : Je me sens profondément honoré. Les juges [étaient] des sommités de l'industrie; d'être sélectionné parmi ces incroyables barmans, c'est vraiment un honneur. Maintenant, j'ai la tâche de bien représenter les États-Unis; c'est un peu de responsabilité sur mes épaules maintenant. C'est un peu d'excitation et un peu de pression. J'espère juste que je vais bien, et je veux bien faire.

TDM : Décrivez-moi votre journée à la compétition. Comment vous sentiez-vous lorsque vous êtes arrivé là-bas pour la première fois ? Vous êtes-vous déjà senti intimidé ou nerveux sur le moment ?

GR : Beaucoup d'anxiété. J'ai déjà fait de nombreuses compétitions, mais je ne pense pas que cela devienne plus facile au fur et à mesure. Je me sentais vraiment nerveux et anxieux - certains de ces juges sont durs, vous voulez les impressionner parce qu'ils sont vos mentors. Et ces jeunes barmans préparent d'excellentes boissons et se portent bien. Il y avait donc un peu d'anxiété lorsque nous sommes arrivés là-bas, mais pouvoir s'asseoir et se détendre – c'était une longue journée et il y avait un peu d'attente – cela a en fait calmé un peu mes nerfs. J'ai pu relire mes notes, regarder les cocktails que j'avais préparés.

TDM : Avec quelles recettes de cocktails préparés avez-vous participé à la compétition ?

GR : Il y avait deux parties préparées du concours de cocktails et deux à la volée. Pour la partie préparée, il y avait un Classique avec une portion Twist, jugé par Jim Meehan. On nous a donné une liste de cocktails classiques et on nous a dit de modifier ce cocktail. J'ai choisi le Mai Tai, un cocktail tiki américain classique, et l'ai revisité. C'est un cocktail tiki au rhum traditionnel; ma variante consistait à sortir le rhum et à utiliser de la tequila et du gin. C'est une combinaison à laquelle beaucoup de gens ne pensent pas, mais quand j'ai fait une dégustation à l'aveugle des spiritueux séparément, il y a beaucoup de descripteurs de saveur qui se chevauchent. Il y a une superposition dans la boisson; un cocktail tiki a beaucoup de saveur au début, au milieu et à la fin. Cela a donc bien fonctionné pour faire ressortir les saveurs prédominantes de la tequila et du gin en premier, puis une finale plus légère et plus sèche qu'un Mai Tai traditionnel à base de rhum. (Essayez son Cocktail d'escarmouche des deux villes à la maison.)

La deuxième partie préparée était la présentation théâtrale; nous sortons avec une présentation basée sur l'icône américaine. J'ai choisi Mark Twain comme icône américaine ; il était le premier grand auteur américain là-bas. Nous devions donc présenter soit Johnnie Walker Blue, soit ROM ?? autour de cette icône. J'ai commencé à lire et à me plonger davantage dans Mark Twain, [et j'ai appris] qu'il a grandi dans le Missouri, il a été capitaine de bateau fluvial à un moment donné. Et je viens de la Nouvelle-Orléans, donc ça avait un vrai lien personnel avec moi. Et tout le temps que je lisais sur Mark Twain et que je réfléchissais à des idées sur quoi associer du scotch, et quand Mark Twain était dans le nord-est, il fréquentait un bar célèbre pour ses huîtres, et également célèbre à la Nouvelle-Orléans. J'ai donc utilisé de vraies huîtres Kumamoto en complément du scotch ; J'ai utilisé un sel granulé sur un, un sel balsamique malté sur un et un sel de champignon sur un. Quand je goûte le scotch à l'aveugle, c'est ce que j'identifie avec le scotch, le sel et la terre. Ils se mariaient très bien avec les huîtres et avec le Johnnie Walker. Pendant la présentation, j'écaillais des huîtres et je parlais de Mark Twain ; il a des citations tellement incroyables et tellement. Il était probablement le premier humoriste américain.

TDM : Étiez-vous nerveux pendant la présentation ?

GR : J'étais nerveux avant, absolument. Mais une fois que vous y êtes entré, vous devenez détendu. Je me sentais préparé ; une fois que vous commencez à parler, tout découle de là.

TDM : Et parlez-moi des parties à la volée de la compétition.

GR : Vous essayez de ne pas vous en soucier car vous ne pouvez rien faire pour vous préparer.
Le premier était l'accord mets-vins; les juges nous ont donné trois plats, deux salés et un sucré, et nous avons pu tous les goûter. Ensuite, après avoir goûté, nous devions en choisir un et préparer un cocktail pour ce plat. J'ai choisi le plat sucré; c'était un plat de chocolat au malt avec une orange confite et avec du sel dessus. J'ai immédiatement saisi le ?? rhum, parce que je pense qu'ils font un mariage incroyable ensemble. Quand je pense au dessert, je pense vraiment à un cocktail riche, alors j'ai fait un Flip : [il est fait avec] du rhum Zacapa, du porto, de la liqueur de gingembre Canton, du jaune d'œuf, un peu de sucre et une pincée de sel. Je l'ai secoué ensemble, tendu dans un verre lowball et râpé de la cannelle fraîche sur le dessus. Cela se marie très bien avec le chocolat et donne de l'équilibre au dessert. J'étais vraiment content de celui-là. Je suis sorti avec le sentiment d'avoir fait un très bon cocktail.

Le dernier était avec deux boîtes mystères; nous avons dû sélectionner une boîte remplie d'ingrédients d'inspiration asiatique. Le mien avait du litchi, de la poire, de la citronnelle et du thé que je ne pouvais pas identifier. Nous devions choisir au moins un des ingrédients pour faire un cocktail. J'ai choisi la poire et pris de la tequila Don Julio. Quand j'ai goûté la tequila à l'aveugle, j'ai pu goûter de la pomme, donc c'était un accord très facile à faire. J'ai pris deux poires et je les ai mélangées, et j'y ai ajouté du jus de citron, de la tequila Don Julio blanco, du vermouth sec, du Saint-Germain, du sirop simple, et j'ai secoué le tout, puis tendu dans un verre Collins et garni de tonic. C'est essentiellement une tequila et un tonique - une tequila et un tonique asiatiques. C'est l'été, je voulais faire une boisson que quelqu'un aurait envie de boire maintenant.


Jennifer Le Nechet remporte le concours World Class 2016

La Française Jennifer Le Nechet a été sacrée meilleure barman du monde lors de la World CLASS Bartender of the Year Global Final 2016. Elle devient la première femme barman à remporter le titre. Après une bataille de quatre jours à Miami, elle a triomphé des plus grands talents mondiaux de la fabrication de cocktails.

Le barman français, qui fabrique généralement des boissons artisanales et des clients charmants derrière le bar du Café Moderne à Paris, a séduit les juges en créant une gamme spectaculaire de boissons vibrantes dans son bar éphémère sur le thème Steampunk.

2016 marque la huitième année du concours WORLD CLASS de Diageo, et le plus important à ce jour, avec près de 10 000 barmans inscrits. 56 d'entre eux ont atteint Miami. L'année prochaine, Mexico accueillera la finale.

Jennifer Le Nechet - Ronde de vitesse

Chaque défi a mis en lumière une compétence différente dans l'arsenal du barman : la technique, la personnalité, la connaissance des esprits et leur performance sous pression.

En sélectionnant les meilleures marques du portefeuille de Diageo Reserve, notamment la vodka Ketel One, Cîroc, Don Julio, Tanqueray No TEN, Bulleit, le rhum Zacapa et le Johnnie Walker Blue Label Blended Scotch Whisky, les barmans ont élaboré des cocktails classiques et créé leurs propres recettes. Ils se sont également battus contre la montre pour préparer huit boissons par excellence en seulement 10 minutes.

Jennifer Le Nechet - Forme de cocktails à venir

Jennifer Le Nechet, la première femme barman à remporter le titre, a déclaré : «Je suis complètement époustouflé - c'est un tel honneur de remporter le titre de meilleur barman du monde - surtout en affrontant de tels talents du monde entier. Cette semaine m'a inspiré pour continuer à repousser les limites des saveurs et à explorer comment tous les sens peuvent être sollicités à travers les cocktails. J'ai hâte de vivre l'expérience à venir !

Le Nechet est prêt pour une année bien remplie en tant qu'ambassadeur de la marque Diageo Reserve, et peut s'attendre à parcourir le monde pour juger des compétitions et préparer des boissons sur mesure dans des endroits lointains et glamour. Elle rejoindra également l'appel des meilleurs de l'industrie, devenant le huitième membre du WORLD CLASS Hall of Fame.

Jennifer Le Nechet avec les précédents lauréats du barman de l'année de classe mondiale

Johanna Dalley, directrice de classe mondiale, Diageo Reserve a déclaré : « WORLD CLASS continue sur une trajectoire stellaire – depuis notre lancement en 2009, le nombre de pays participants a triplé, passant de 18 à 56, et le programme a atteint et inspiré plus de 250 000 barmans à travers le monde. Nous sommes fiers de vous présenter la récolte de cette année des barmans les plus qualifiés au monde et d'en apprendre davantage sur les expériences de boissons les plus récentes et les plus intéressantes. Jennifer est la gagnante méritée, et nous sommes ravis d'avoir une gagnante pour la première fois, mais les cinq finalistes étaient tous de dignes prétendants. »

Lors de la soirée de remise des prix, Mexico a également été révélée comme le lieu de la finale mondiale du barman de l'année de classe mondiale 2017.

Concurrents des 12 finales de la classe mondiale 2016

Dalley a poursuivi: «Cette année, WORLD CLASS portera la culture des cocktails à un nouveau niveau à Mexico, et il ne pourrait y avoir de meilleur endroit pour cela, car pendant de nombreuses années, cette ville s'est développée pour devenir l'une des capitales les plus dynamiques de la nourriture, boisson et culture.

Le programme WORLD CLASS de Diageo est à la pointe de l'industrie des boissons - en plus d'accueillir la compétition, il offre un soutien et une formation au personnel du bar et investit dans la recherche qui sous-tendra l'évolution du commerce à l'avenir.


Jennifer Le Nechet remporte le concours World Class 2016

La Française Jennifer Le Nechet a été sacrée meilleure barman du monde lors de la World CLASS Bartender of the Year Global Final 2016. Elle devient la première femme barman à remporter le titre. Après une bataille de quatre jours à Miami, elle a triomphé des plus grands talents mondiaux de la fabrication de cocktails.

Le barman français, qui fabrique généralement des boissons artisanales et des clients charmants derrière le bar du Café Moderne à Paris, a séduit les juges en créant une gamme spectaculaire de boissons vibrantes dans son bar éphémère sur le thème Steampunk.

2016 marque la huitième année du concours WORLD CLASS de Diageo, et le plus important à ce jour, avec près de 10 000 barmans inscrits. 56 d'entre eux ont atteint Miami. L'année prochaine, Mexico accueillera la finale.

Jennifer Le Nechet - Ronde de vitesse

Chaque défi a mis en lumière une compétence différente dans l'arsenal du barman : la technique, la personnalité, la connaissance des esprits et leur performance sous pression.

En sélectionnant les meilleures marques du portefeuille de Diageo Reserve, notamment la vodka Ketel One, Cîroc, Don Julio, Tanqueray No TEN, Bulleit, le rhum Zacapa et le Johnnie Walker Blue Label Blended Scotch Whisky, les barmans ont élaboré des cocktails classiques et créé leurs propres recettes. Ils se sont également battus contre la montre pour préparer huit boissons par excellence en seulement 10 minutes.

Jennifer Le Nechet - Forme de cocktails à venir

Jennifer Le Nechet, la première femme barman à remporter le titre, a déclaré : «Je suis complètement époustouflé - c'est un tel honneur de remporter le titre de meilleur barman du monde - surtout en affrontant de tels talents du monde entier. Cette semaine m'a inspiré pour continuer à repousser les limites des saveurs et à explorer comment tous les sens peuvent être sollicités à travers les cocktails. J'ai hâte de vivre l'expérience à venir !

Le Nechet est prêt pour une année bien remplie en tant qu'ambassadeur de la marque Diageo Reserve, et peut s'attendre à parcourir le monde pour juger des compétitions et préparer des boissons sur mesure dans des endroits lointains et glamour. Elle rejoindra également l'appel des meilleurs de l'industrie, devenant le huitième membre du WORLD CLASS Hall of Fame.

Jennifer Le Nechet avec les précédents lauréats du barman de l'année de classe mondiale

Johanna Dalley, directrice de classe mondiale, Diageo Reserve a déclaré : « WORLD CLASS continue sur une trajectoire stellaire – depuis notre lancement en 2009, le nombre de pays participants a triplé, passant de 18 à 56, et le programme a atteint et inspiré plus de 250 000 barmans à travers le monde. Nous sommes fiers de vous présenter la récolte de cette année des barmans les plus qualifiés au monde et d'en apprendre davantage sur les expériences de boissons les plus récentes et les plus intéressantes. Jennifer est la gagnante méritée, et nous sommes ravis d'avoir une femme gagnante pour la première fois, mais les cinq finalistes étaient tous de dignes prétendants. »

Lors de la soirée de remise des prix, Mexico a également été révélée comme le lieu de la finale mondiale du barman de l'année de classe mondiale 2017.

Concurrents des 12 finales de la classe mondiale 2016

Dalley a poursuivi: «Cette année, WORLD CLASS portera la culture des cocktails à un nouveau niveau à Mexico, et il ne pourrait y avoir de meilleur endroit pour cela, car pendant de nombreuses années, cette ville s'est développée pour devenir l'une des capitales les plus dynamiques de la nourriture, boisson et culture.

Le programme WORLD CLASS de Diageo est à la pointe de l'industrie des boissons - en plus d'accueillir la compétition, il offre un soutien et une formation au personnel du bar, et investit dans la recherche qui sous-tendra l'évolution du commerce à l'avenir.


Jennifer Le Nechet remporte le concours World Class 2016

La Française Jennifer Le Nechet a été sacrée meilleure barman du monde lors de la World CLASS Bartender of the Year Global Final 2016. Elle devient la première femme barman à remporter le titre. Après une bataille de quatre jours à Miami, elle a triomphé des plus grands talents mondiaux de la fabrication de cocktails.

Le barman français, qui fabrique généralement des boissons artisanales et des clients charmants derrière le bar du Café Moderne à Paris, a séduit les juges en créant une gamme spectaculaire de boissons vibrantes dans son bar éphémère sur le thème Steampunk.

2016 marque la huitième année du concours WORLD CLASS de Diageo, et le plus important à ce jour, avec près de 10 000 barmans inscrits. 56 d'entre eux ont atteint Miami. L'année prochaine, Mexico accueillera la finale.

Jennifer Le Nechet - Ronde de vitesse

Chaque défi a mis en lumière une compétence différente dans l'arsenal du barman : la technique, la personnalité, la connaissance des esprits et leur performance sous pression.

En sélectionnant les meilleures marques du portefeuille de Diageo Reserve, notamment la vodka Ketel One, Cîroc, Don Julio, Tanqueray No TEN, Bulleit, le rhum Zacapa et le Johnnie Walker Blue Label Blended Scotch Whisky, les barmans ont élaboré des cocktails classiques et créé leurs propres recettes. Ils se sont également battus contre la montre pour préparer huit boissons par excellence en seulement 10 minutes.

Jennifer Le Nechet - Forme de cocktails à venir

Jennifer Le Nechet, la première femme barman à remporter le titre, a déclaré : «Je suis complètement époustouflé - c'est un tel honneur de remporter le titre de meilleur barman du monde - surtout en affrontant de tels talents du monde entier. Cette semaine m'a inspiré pour continuer à repousser les limites des saveurs et à explorer comment tous les sens peuvent être sollicités à travers les cocktails. J'ai hâte de vivre l'expérience à venir !

Le Nechet est prêt pour une année bien remplie en tant qu'ambassadeur de la marque Diageo Reserve, et peut s'attendre à parcourir le monde pour juger des compétitions et préparer des boissons sur mesure dans des endroits lointains et glamour. Elle rejoindra également l'appel des meilleurs de l'industrie, devenant le huitième membre du WORLD CLASS Hall of Fame.

Jennifer Le Nechet avec les précédents lauréats du barman de l'année de classe mondiale

Johanna Dalley, directrice de classe mondiale, Diageo Reserve a déclaré : « WORLD CLASS continue sur une trajectoire stellaire – depuis notre lancement en 2009, le nombre de pays participants a triplé, passant de 18 à 56, et le programme a atteint et inspiré plus de 250 000 barmans à travers le monde. Nous sommes fiers de vous présenter la récolte de cette année des barmans les plus qualifiés au monde et de vous renseigner sur les expériences de boissons les plus récentes et les plus intéressantes. Jennifer est la gagnante méritée, et nous sommes ravis d'avoir une gagnante pour la première fois, mais les cinq finalistes étaient tous de dignes prétendants. »

Lors de la soirée de remise des prix, la ville de Mexico a également été révélée comme le lieu de la finale mondiale du barman de l'année de classe mondiale 2017.

Concurrents des 12 finales de la classe mondiale 2016

Dalley a poursuivi: «Cette année, WORLD CLASS portera la culture des cocktails à un nouveau niveau à Mexico, et il ne pourrait y avoir de meilleur endroit pour cela, car pendant de nombreuses années, cette ville s'est développée pour devenir l'une des capitales les plus dynamiques de la nourriture, boisson et culture.

Le programme WORLD CLASS de Diageo est à la pointe de l'industrie des boissons - en plus d'accueillir la compétition, il offre un soutien et une formation au personnel du bar et investit dans la recherche qui sous-tendra l'évolution du commerce à l'avenir.


Jennifer Le Nechet remporte le concours World Class 2016

La Française Jennifer Le Nechet a été sacrée meilleure barman du monde lors de la World CLASS Bartender of the Year Global Final 2016. Elle devient la première femme barman à remporter le titre. Après une bataille de quatre jours à Miami, elle a triomphé des plus grands talents mondiaux de la fabrication de cocktails.

Le barman français, qui fabrique généralement des boissons artisanales et des clients charmants derrière le bar du Café Moderne à Paris, a séduit les juges en créant une gamme spectaculaire de boissons vibrantes dans son bar éphémère sur le thème Steampunk.

2016 marque la huitième année du concours WORLD CLASS de Diageo, et le plus important à ce jour, avec près de 10 000 barmans inscrits. 56 d'entre eux ont atteint Miami. L'année prochaine, Mexico accueillera la finale.

Jennifer Le Nechet - Ronde de vitesse

Chaque défi a mis en lumière une compétence différente dans l'arsenal du barman : la technique, la personnalité, la connaissance des esprits et leur performance sous pression.

En sélectionnant les meilleures marques du portefeuille de Diageo Reserve, notamment la vodka Ketel One, Cîroc, Don Julio, Tanqueray No TEN, Bulleit, le rhum Zacapa et le Johnnie Walker Blue Label Blended Scotch Whisky, les barmans ont élaboré des cocktails classiques et créé leurs propres recettes. Ils se sont également battus contre la montre pour préparer huit boissons par excellence en seulement 10 minutes.

Jennifer Le Nechet - Forme de cocktails à venir

Jennifer Le Nechet, la première femme barman à remporter le titre, a déclaré : «Je suis complètement époustouflé - c'est un tel honneur de remporter le titre de meilleur barman du monde - surtout en affrontant de tels talents du monde entier. Cette semaine m'a inspiré pour continuer à repousser les limites des saveurs et à explorer comment tous les sens peuvent être sollicités à travers les cocktails. J'ai hâte de vivre l'expérience à venir !

Le Nechet est prêt pour une année bien remplie en tant qu'ambassadeur de la marque Diageo Reserve, et peut s'attendre à parcourir le monde pour juger des compétitions et préparer des boissons sur mesure dans des endroits lointains et glamour. Elle rejoindra également l'appel des meilleurs de l'industrie, devenant le huitième membre du WORLD CLASS Hall of Fame.

Jennifer Le Nechet avec les précédents lauréats du barman de l'année de classe mondiale

Johanna Dalley, directrice de classe mondiale, Diageo Reserve a déclaré : « WORLD CLASS continue sur une trajectoire stellaire – depuis notre lancement en 2009, le nombre de pays participants a triplé, passant de 18 à 56, et le programme a atteint et inspiré plus de 250 000 barmans à travers le monde. Nous sommes fiers de vous présenter la récolte de cette année des barmans les plus qualifiés au monde et d'en apprendre davantage sur les expériences de boissons les plus récentes et les plus intéressantes. Jennifer est la gagnante méritée, et nous sommes ravis d'avoir une femme gagnante pour la première fois, mais les cinq finalistes étaient tous de dignes prétendants. »

Lors de la soirée de remise des prix, Mexico a également été révélée comme le lieu de la finale mondiale du barman de l'année de classe mondiale 2017.

Concurrents des 12 finales de la classe mondiale 2016

Dalley a poursuivi: «Cette année, WORLD CLASS portera la culture des cocktails à un nouveau niveau à Mexico, et il ne pourrait y avoir de meilleur endroit pour cela, car pendant de nombreuses années, cette ville s'est développée pour devenir l'une des capitales les plus dynamiques de la nourriture, boisson et culture.

Le programme WORLD CLASS de Diageo est à la pointe de l'industrie des boissons - en plus d'accueillir la compétition, il offre un soutien et une formation au personnel du bar et investit dans la recherche qui sous-tendra l'évolution du commerce à l'avenir.


Jennifer Le Nechet remporte le concours World Class 2016

La Française Jennifer Le Nechet a été sacrée meilleure barman du monde lors de la World CLASS Bartender of the Year Global Final 2016. Elle devient la première femme barman à remporter le titre. Après une bataille de quatre jours à Miami, elle a triomphé des plus grands talents mondiaux de la fabrication de cocktails.

Le barman français, qui fabrique généralement des boissons artisanales et des clients charmants derrière le bar du Café Moderne à Paris, a séduit les juges en créant une gamme spectaculaire de boissons vibrantes dans son bar éphémère sur le thème Steampunk.

2016 marque la huitième année du concours WORLD CLASS de Diageo, et le plus important à ce jour, avec près de 10 000 barmans inscrits. 56 d'entre eux ont atteint Miami. L'année prochaine, Mexico accueillera la finale.

Jennifer Le Nechet - Ronde de vitesse

Chaque défi a mis en lumière une compétence différente dans l'arsenal du barman : la technique, la personnalité, la connaissance des esprits et leur performance sous pression.

En sélectionnant les meilleures marques du portefeuille de Diageo Reserve, notamment la vodka Ketel One, Cîroc, Don Julio, Tanqueray No TEN, Bulleit, le rhum Zacapa et le Johnnie Walker Blue Label Blended Scotch Whisky, les barmans ont élaboré des cocktails classiques et créé leurs propres recettes. Ils se sont également battus contre la montre pour préparer huit boissons par excellence en seulement 10 minutes.

Jennifer Le Nechet - Forme de cocktails à venir

Jennifer Le Nechet, la première femme barman à remporter le titre, a déclaré : «Je suis complètement époustouflé - c'est un tel honneur de remporter le titre de meilleur barman du monde - surtout en affrontant de tels talents du monde entier. Cette semaine m'a inspiré pour continuer à repousser les limites des saveurs et à explorer comment tous les sens peuvent être sollicités à travers les cocktails. J'ai hâte de vivre l'expérience à venir !

Le Nechet est prêt pour une année bien remplie en tant qu'ambassadeur de la marque Diageo Reserve, et peut s'attendre à parcourir le monde pour juger des compétitions et préparer des boissons sur mesure dans des endroits lointains et glamour. Elle rejoindra également l'appel des meilleurs de l'industrie, devenant le huitième membre du WORLD CLASS Hall of Fame.

Jennifer Le Nechet avec les précédents lauréats du barman de l'année de classe mondiale

Johanna Dalley, directrice de classe mondiale, Diageo Reserve a déclaré : « WORLD CLASS continue sur une trajectoire stellaire – depuis notre lancement en 2009, le nombre de pays participants a triplé, passant de 18 à 56, et le programme a atteint et inspiré plus de 250 000 barmans à travers le monde. Nous sommes fiers de vous présenter la récolte de cette année des barmans les plus qualifiés au monde et de vous renseigner sur les expériences de boissons les plus récentes et les plus intéressantes. Jennifer est la gagnante méritée, et nous sommes ravis d'avoir une gagnante pour la première fois, mais les cinq finalistes étaient tous de dignes prétendants. »

Lors de la soirée de remise des prix, la ville de Mexico a également été révélée comme le lieu de la finale mondiale du barman de l'année de classe mondiale 2017.

Concurrents des 12 finales de la classe mondiale 2016

Dalley a poursuivi: «Cette année, WORLD CLASS portera la culture des cocktails à un nouveau niveau à Mexico, et il ne pourrait y avoir de meilleur endroit pour cela, car pendant de nombreuses années, cette ville s'est développée pour devenir l'une des capitales les plus dynamiques de la nourriture, boisson et culture.

Le programme WORLD CLASS de Diageo est à la pointe de l'industrie des boissons - en plus d'accueillir la compétition, il offre un soutien et une formation au personnel du bar et investit dans la recherche qui sous-tendra l'évolution du commerce à l'avenir.


Jennifer Le Nechet remporte le concours World Class 2016

La Française Jennifer Le Nechet a été sacrée meilleure barman du monde lors de la World CLASS Bartender of the Year Global Final 2016. Elle devient la première femme barman à remporter le titre. Après une bataille de quatre jours à Miami, elle a triomphé des plus grands talents mondiaux de la fabrication de cocktails.

Le barman français, qui fabrique généralement des boissons artisanales et des clients charmants derrière le bar du Café Moderne à Paris, a séduit les juges en créant une gamme spectaculaire de boissons vibrantes dans son bar éphémère sur le thème Steampunk.

2016 marque la huitième année du concours WORLD CLASS de Diageo, et le plus important à ce jour, avec près de 10 000 barmans inscrits. 56 d'entre eux ont atteint Miami. L'année prochaine, Mexico accueillera la finale.

Jennifer Le Nechet - Ronde de vitesse

Chaque défi a mis en lumière une compétence différente dans l'arsenal du barman : la technique, la personnalité, la connaissance des esprits et leur performance sous pression.

En sélectionnant les meilleures marques du portefeuille de Diageo Reserve, notamment la vodka Ketel One, Cîroc, Don Julio, Tanqueray No TEN, Bulleit, le rhum Zacapa et le Johnnie Walker Blue Label Blended Scotch Whisky, les barmans ont élaboré des cocktails classiques et créé leurs propres recettes. Ils se sont également battus contre la montre pour préparer huit boissons par excellence en seulement 10 minutes.

Jennifer Le Nechet - Forme de cocktails à venir

Jennifer Le Nechet, la première femme barman à remporter le titre, a déclaré : «Je suis complètement époustouflé - c'est un tel honneur de remporter le titre de meilleur barman du monde - surtout en affrontant de tels talents du monde entier. Cette semaine m'a inspiré pour continuer à repousser les limites des saveurs et à explorer comment tous les sens peuvent être sollicités à travers les cocktails. J'ai hâte de vivre l'expérience à venir !

Le Nechet est prêt pour une année bien remplie en tant qu'ambassadeur de la marque Diageo Reserve, et peut s'attendre à parcourir le monde pour juger des compétitions et préparer des boissons sur mesure dans des endroits lointains et glamour. Elle rejoindra également l'appel des meilleurs de l'industrie, devenant le huitième membre du WORLD CLASS Hall of Fame.

Jennifer Le Nechet avec les précédents lauréats du barman de l'année de classe mondiale

Johanna Dalley, directrice de classe mondiale, Diageo Reserve a déclaré : « WORLD CLASS continue sur une trajectoire stellaire – depuis notre lancement en 2009, le nombre de pays participants a triplé, passant de 18 à 56, et le programme a atteint et inspiré plus de 250 000 barmans à travers le monde. Nous sommes fiers de vous présenter la récolte de cette année des barmans les plus qualifiés au monde et de vous renseigner sur les expériences de boissons les plus récentes et les plus intéressantes. Jennifer est la gagnante méritée, et nous sommes ravis d'avoir une femme gagnante pour la première fois, mais les cinq finalistes étaient tous de dignes prétendants. »

Lors de la soirée de remise des prix, la ville de Mexico a également été révélée comme le lieu de la finale mondiale du barman de l'année de classe mondiale 2017.

Concurrents de la finale des 12 finales de la classe mondiale 2016

Dalley a poursuivi: «Cette année, WORLD CLASS portera la culture des cocktails à un nouveau niveau à Mexico, et il ne pourrait y avoir de meilleur endroit pour cela, car pendant de nombreuses années, cette ville s'est développée pour devenir l'une des capitales les plus dynamiques de la nourriture, boisson et culture.

Le programme WORLD CLASS de Diageo est à la pointe de l'industrie des boissons - en plus d'accueillir la compétition, il offre un soutien et une formation au personnel du bar, et investit dans la recherche qui sous-tendra l'évolution du commerce à l'avenir.


Jennifer Le Nechet remporte le concours World Class 2016

La Française Jennifer Le Nechet a été sacrée meilleure barman du monde lors de la World CLASS Bartender of the Year Global Final 2016. Elle devient la première femme barman à remporter le titre. Après une bataille de quatre jours à Miami, elle a triomphé des plus grands talents mondiaux de la fabrication de cocktails.

Le barman français, qui fabrique généralement des boissons artisanales et des clients charmants derrière le bar du Café Moderne à Paris, a séduit les juges en créant une gamme spectaculaire de boissons vibrantes dans son bar éphémère sur le thème Steampunk.

2016 marque la huitième année du concours WORLD CLASS de Diageo, et le plus important à ce jour, avec près de 10 000 barmans inscrits. 56 d'entre eux ont atteint Miami. L'année prochaine, Mexico accueillera la finale.

Jennifer Le Nechet - Ronde de vitesse

Chaque défi a mis en lumière une compétence différente dans l'arsenal du barman : la technique, la personnalité, la connaissance des esprits et leur performance sous pression.

En sélectionnant les meilleures marques du portefeuille de Diageo Reserve, notamment la vodka Ketel One, Cîroc, Don Julio, Tanqueray No TEN, Bulleit, le rhum Zacapa et le Johnnie Walker Blue Label Blended Scotch Whisky, les barmans ont élaboré des cocktails classiques et créé leurs propres recettes. Ils se sont également battus contre la montre pour préparer huit boissons par excellence en seulement 10 minutes.

Jennifer Le Nechet - Forme de cocktails à venir

Jennifer Le Nechet, la première femme barman à remporter le titre, a déclaré : «Je suis complètement époustouflé - c'est un tel honneur de remporter le titre de meilleur barman du monde - surtout en affrontant de tels talents du monde entier. Cette semaine m'a inspiré pour continuer à repousser les limites des saveurs et à explorer comment tous les sens peuvent être sollicités à travers les cocktails. J'ai hâte de vivre l'expérience à venir !

Le Nechet est prêt pour une année bien remplie en tant qu'ambassadeur de la marque Diageo Reserve, et peut s'attendre à parcourir le monde pour juger des compétitions et préparer des boissons sur mesure dans des endroits lointains et glamour. Elle rejoindra également l'appel des meilleurs de l'industrie, devenant le huitième membre du WORLD CLASS Hall of Fame.

Jennifer Le Nechet avec les précédents lauréats du barman de l'année de classe mondiale

Johanna Dalley, directrice de classe mondiale, Diageo Reserve a déclaré : « WORLD CLASS continue sur une trajectoire stellaire – depuis notre lancement en 2009, le nombre de pays participants a triplé, passant de 18 à 56, et le programme a atteint et inspiré plus de 250 000 barmans à travers le monde. Nous sommes fiers de vous présenter la récolte de cette année des barmans les plus qualifiés au monde et d'en apprendre davantage sur les expériences de boissons les plus récentes et les plus intéressantes. Jennifer est la gagnante méritée, et nous sommes ravis d'avoir une gagnante pour la première fois, mais les cinq finalistes étaient tous de dignes prétendants.

Lors de la soirée de remise des prix, la ville de Mexico a également été révélée comme le lieu de la finale mondiale du barman de l'année de classe mondiale 2017.

Concurrents des 12 finales de la classe mondiale 2016

Dall boisson et culture.

Diageo’s WORLD CLASS programme is at the leading edge of the drinks industry – aside from hosting the competition it offers support and training to bar staff, and invests in research which will underpin how the trade evolves in the future.


Jennifer Le Nechet wins World Class 2016 competition

France’s Jennifer Le Nechet has been crowned the world’s best bartender at the WORLD CLASS Bartender of the Year Global Final 2016. She becomes the first female bartender to claim the title. Following a four-day battle in Miami, she triumphed over the world’s greatest talents in cocktail making.

The French bartender, usually found crafting drinks and charming customers behind the bar at Café Moderne in Paris wowed the judges by creating a spectacular range of vibrant drinksat her Steampunk themed pop-up bar.

2016 marks the eighth year of Diageo’s WORLD CLASS competition, and the biggest yet, with nearly 10,000 bartenders entering. 56 of them made it to Miami. Next year will see Mexico City play host to the final.

Jennifer Le Nechet - Speed round

Each challenge turned the spotlight on a different skill in the bartender’s armoury: technique, personality, spirits knowledge and how well they perform under pressure.

Selecting top brands from Diageo’s Reserve portfolio including Ketel One vodka, Cîroc, Don Julio, Tanqueray No TEN, Bulleit, Zacapa rum and Johnnie Walker Blue Label Blended Scotch Whisky, the bartenders crafted classic cocktails and created their own recipes. They also went up against the clock to mix eight quintessential drinks in just 10 minutes.

Jennifer Le Nechet - Shape of cocktails to come round

Jennifer Le Nechet, the first female bartender to claim the title, said: “I’m completely blown away – it’s such an honour to take home the title of World’s Best Bartender – especially when competing against such talent from around the world. This week has inspired me to continue pushing the boundaries of flavours and to explore how all the senses can be engaged through cocktails. I can’t wait for the experience ahead!”

Le Nechet is set for an action-packed year as a Diageo Reserve Brand Ambassador, and can expect to travel the world judging competitions and making bespoke drinks in far-flung and glamorous locations. She will also join a roll call of the industry’s finest, becoming the eighth member of the WORLD CLASS Hall of Fame.

Jennifer Le Nechet with previous World Class Bartender of the Year winners

Johanna Dalley, World Class Director, Diageo Reserve said: “WORLD CLASS is continuing on a stellar trajectory – since we launched in 2009 the number of countries participating has tripled from 18 to 56, and the programme has reached and inspired more than 250,000 bartenders around the globe. We are proud to bring you this year’s crop of the world’s most skilled bartenders, and to learn about the newest and greatest drinks experiences on offer. Jennifer is the deserved winner, and we are delighted to have a female winner for the first time, but the five runners up were all worthy contenders.”

At the Awards evening, Mexico City was also revealed as the location for the WORLD CLASS Bartender of the Year Global Final 2017.

World Class 2016 Final 12 Contestants

Dalley continued, “This year, WORLD CLASS will take cocktail culture to a new level in Mexico City, and there could be no better place for this, since for many years, this city been developing into one of the most vibrant capitals for food, drink and culture.”

Diageo’s WORLD CLASS programme is at the leading edge of the drinks industry – aside from hosting the competition it offers support and training to bar staff, and invests in research which will underpin how the trade evolves in the future.


Jennifer Le Nechet wins World Class 2016 competition

France’s Jennifer Le Nechet has been crowned the world’s best bartender at the WORLD CLASS Bartender of the Year Global Final 2016. She becomes the first female bartender to claim the title. Following a four-day battle in Miami, she triumphed over the world’s greatest talents in cocktail making.

The French bartender, usually found crafting drinks and charming customers behind the bar at Café Moderne in Paris wowed the judges by creating a spectacular range of vibrant drinksat her Steampunk themed pop-up bar.

2016 marks the eighth year of Diageo’s WORLD CLASS competition, and the biggest yet, with nearly 10,000 bartenders entering. 56 of them made it to Miami. Next year will see Mexico City play host to the final.

Jennifer Le Nechet - Speed round

Each challenge turned the spotlight on a different skill in the bartender’s armoury: technique, personality, spirits knowledge and how well they perform under pressure.

Selecting top brands from Diageo’s Reserve portfolio including Ketel One vodka, Cîroc, Don Julio, Tanqueray No TEN, Bulleit, Zacapa rum and Johnnie Walker Blue Label Blended Scotch Whisky, the bartenders crafted classic cocktails and created their own recipes. They also went up against the clock to mix eight quintessential drinks in just 10 minutes.

Jennifer Le Nechet - Shape of cocktails to come round

Jennifer Le Nechet, the first female bartender to claim the title, said: “I’m completely blown away – it’s such an honour to take home the title of World’s Best Bartender – especially when competing against such talent from around the world. This week has inspired me to continue pushing the boundaries of flavours and to explore how all the senses can be engaged through cocktails. I can’t wait for the experience ahead!”

Le Nechet is set for an action-packed year as a Diageo Reserve Brand Ambassador, and can expect to travel the world judging competitions and making bespoke drinks in far-flung and glamorous locations. She will also join a roll call of the industry’s finest, becoming the eighth member of the WORLD CLASS Hall of Fame.

Jennifer Le Nechet with previous World Class Bartender of the Year winners

Johanna Dalley, World Class Director, Diageo Reserve said: “WORLD CLASS is continuing on a stellar trajectory – since we launched in 2009 the number of countries participating has tripled from 18 to 56, and the programme has reached and inspired more than 250,000 bartenders around the globe. We are proud to bring you this year’s crop of the world’s most skilled bartenders, and to learn about the newest and greatest drinks experiences on offer. Jennifer is the deserved winner, and we are delighted to have a female winner for the first time, but the five runners up were all worthy contenders.”

At the Awards evening, Mexico City was also revealed as the location for the WORLD CLASS Bartender of the Year Global Final 2017.

World Class 2016 Final 12 Contestants

Dalley continued, “This year, WORLD CLASS will take cocktail culture to a new level in Mexico City, and there could be no better place for this, since for many years, this city been developing into one of the most vibrant capitals for food, drink and culture.”

Diageo’s WORLD CLASS programme is at the leading edge of the drinks industry – aside from hosting the competition it offers support and training to bar staff, and invests in research which will underpin how the trade evolves in the future.


Jennifer Le Nechet wins World Class 2016 competition

France’s Jennifer Le Nechet has been crowned the world’s best bartender at the WORLD CLASS Bartender of the Year Global Final 2016. She becomes the first female bartender to claim the title. Following a four-day battle in Miami, she triumphed over the world’s greatest talents in cocktail making.

The French bartender, usually found crafting drinks and charming customers behind the bar at Café Moderne in Paris wowed the judges by creating a spectacular range of vibrant drinksat her Steampunk themed pop-up bar.

2016 marks the eighth year of Diageo’s WORLD CLASS competition, and the biggest yet, with nearly 10,000 bartenders entering. 56 of them made it to Miami. Next year will see Mexico City play host to the final.

Jennifer Le Nechet - Speed round

Each challenge turned the spotlight on a different skill in the bartender’s armoury: technique, personality, spirits knowledge and how well they perform under pressure.

Selecting top brands from Diageo’s Reserve portfolio including Ketel One vodka, Cîroc, Don Julio, Tanqueray No TEN, Bulleit, Zacapa rum and Johnnie Walker Blue Label Blended Scotch Whisky, the bartenders crafted classic cocktails and created their own recipes. They also went up against the clock to mix eight quintessential drinks in just 10 minutes.

Jennifer Le Nechet - Shape of cocktails to come round

Jennifer Le Nechet, the first female bartender to claim the title, said: “I’m completely blown away – it’s such an honour to take home the title of World’s Best Bartender – especially when competing against such talent from around the world. This week has inspired me to continue pushing the boundaries of flavours and to explore how all the senses can be engaged through cocktails. I can’t wait for the experience ahead!”

Le Nechet is set for an action-packed year as a Diageo Reserve Brand Ambassador, and can expect to travel the world judging competitions and making bespoke drinks in far-flung and glamorous locations. She will also join a roll call of the industry’s finest, becoming the eighth member of the WORLD CLASS Hall of Fame.

Jennifer Le Nechet with previous World Class Bartender of the Year winners

Johanna Dalley, World Class Director, Diageo Reserve said: “WORLD CLASS is continuing on a stellar trajectory – since we launched in 2009 the number of countries participating has tripled from 18 to 56, and the programme has reached and inspired more than 250,000 bartenders around the globe. We are proud to bring you this year’s crop of the world’s most skilled bartenders, and to learn about the newest and greatest drinks experiences on offer. Jennifer is the deserved winner, and we are delighted to have a female winner for the first time, but the five runners up were all worthy contenders.”

At the Awards evening, Mexico City was also revealed as the location for the WORLD CLASS Bartender of the Year Global Final 2017.

World Class 2016 Final 12 Contestants

Dalley continued, “This year, WORLD CLASS will take cocktail culture to a new level in Mexico City, and there could be no better place for this, since for many years, this city been developing into one of the most vibrant capitals for food, drink and culture.”

Diageo’s WORLD CLASS programme is at the leading edge of the drinks industry – aside from hosting the competition it offers support and training to bar staff, and invests in research which will underpin how the trade evolves in the future.


Voir la vidéo: 10 Easy Summer Cocktails To Make At Home