Nouvelles recettes

Livres pour cuisiniers : Matins de grains entiers

Livres pour cuisiniers : Matins de grains entiers


Chaque produit que nous présentons a été sélectionné et examiné indépendamment par notre équipe éditoriale. Si vous effectuez un achat en utilisant les liens inclus, nous pouvons gagner une commission.

Manger sain doit toujours être délicieux.

Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne pour plus d'articles intéressants et de recettes saines et savoureuses.

Votre repas du matin est l'occasion de combler la plupart de vos besoins en grains entiers pour la journée. Nous avons abordé ce sujet dans notre numéro de janvier avec 10 délicieuses recettes de petit-déjeuner à base de grains entiers, et Gordon donne de nombreuses autres idées délicieuses dans son livre. Nous avons goûté plusieurs recettes et avons été bluffés par son inventivité. Les barres de quinoa aux cerises et aux noisettes et les gâteaux Farro aux courgettes étaient de véritables vedettes; nos gens ont fait des copies des recettes sur place.Photo : Randy Maire


Matins de grains entiers

Je suis vraiment ravie de vous parler de ce nouveau livre que j'ai reçu : Matin de grains entiers par Megan Gordon. Sandra me l'a acheté il y a quelques semaines, car elle est géniale et sait que je suis toujours à la recherche de petits déjeuners nourrissants. Celui-ci a eu beaucoup de bonnes critiques en ligne, et elle a pensé que je l'aimerais. Eh bien, elle avait tort - J'ADORE !

Matins de grains entiers

En fait, elle m'a acheté quelques autres livres de cuisine en même temps - tous axés sur les grains entiers et d'autres aliments sains - mais j'ai été tellement obsédé par Matin de grains entiers que ces livres ont à peine encore été consultés. Oups. Je n'ai pas été aussi excité par un nouveau livre de cuisine depuis celui de Fuchsia Dunlop Chaque grain de riz, et avant cela, Nigella Cuisine. Et si vous me connaissez, vous savez que cela signifie que je note ce livre très, très fortement.

La principale chose que j'aime chez Whole-Grain Mornings est l'approche décontractée de Megan - bien que le livre se concentre sur les grains entiers, ce n'est pas un livre "santé" en tant que tel, et des ingrédients comme le sirop d'érable, le beurre, le lait entier, la crème et bacon apparaissent partout. Chose rafraîchissante, elle n'est pas prescriptive ou critique sur les aliments que vous « devriez » manger. Elle écrit qu'elle n'a personnellement pas peur de la graisse, mais choisit de limiter sa consommation de sucre parce que cela fonctionne pour elle, puis note : "nous sommes tous différents. Dieu merci". J'adore cette attitude ! Et, bien qu'elle note quelles céréales et farines sont sans gluten, "au cas où cela poserait un problème de santé pour vous", il n'y a rien à dire sur le fait que le gluten soit mauvais ou généralement "gonflé" ou difficile à digérer. Yay.

Le livre est également très bien organisé - Des chapitres saisonniers, chacun divisé en "Jours de semaine occupés", "Dimanches lents", "Brunch" et "Pâtes à tartiner et garnitures", un chapitre "Basiques" et une introduction complète qui comprend un tableau pratique pour cuisiner grains différents. Je ne sais pas pour vous, mais je n'aime vraiment pas les livres de cuisine arrangés au hasard, et j'apprécie quand un livre est présenté de manière réfléchie.

Avant d'acheter ce livre, je n'avais aucune idée de qui était Megan Gordon, mais je sais maintenant qu'elle est la fondatrice de Marge Granola, basée à Seattle, qui, je crois, est très populaire là-bas, et qu'elle écrit un excellent blog intitulé : A Sweet Spoonful !

Au cours des deux semaines où j'ai possédé le livre, j'ai déjà fait onze recettes, avec beaucoup d'autres sur ma liste "à faire". Je voulais le bloguer tout le temps, mais je n'arrêtais pas de penser: "Ooh, je dois juste faire cette recette, ou cette recette avant de le faire". Et puis j'ai réalisé que si j'avais continué à faire ça, j'aurais tout fait dans le livre avant même de bloguer à ce sujet ! Alors on y va.

Du Les bases chapitre. J'ai déjà fait celui-ci plusieurs fois. C'est comme la bouillie, mais la différence réside dans la technique de cuisson. Tout d'abord, Megan vous demande de griller les flocons d'avoine dans un peu de beurre (ZOMG), puis de les verser dans de l'eau bouillie et du lait, d'éteindre le feu et de serrer le couvercle. Sept minutes plus tard, vous avez un bol de flocons d'avoine prêts à manger ! J'avais l'habitude de trouver que c'était une bouillie de cuisson avant le travail, mais cette recette s'intègre parfaitement dans ma routine matinale - cela ne prend que quelques minutes pour la préparer, puis je peux m'habiller et me maquiller pendant que l'avoine trempe.

Je pense qu'il a aussi un goût fantastique - le grillage fait vraiment une différence. (Et je pense que vous pourriez laisser le beurre de côté si vous le vouliez, vous obtiendriez toujours une belle saveur en faisant griller l'avoine dans une poêle sèche). Parce que vous ne "cuisez" pas l'avoine, elle ne devient pas toute pâteuse et gluante, mais reste belle et ferme.

"The Very Best Oatmeal" avec du sucre muscovado léger et du beurre

Je les aime avec un peu de cassonade (noix de coco ou muscovado léger), parfois une touche de crème ou de beurre (décadent !), ou des baies fraîches. J'ai également jeté une cuillerée de groseilles avant le trempage, et c'est aussi un excellent moyen d'ajouter de la douceur.

"The Very Best Oatmeal" aux myrtilles et framboises

Cette recette est un mélange savoureux et nourrissant d'orge cuite (j'ai utilisé du freekeh), avec des germes, du fromage blanc (j'ai utilisé des chèvres), des noix et un avocat tranché, avec une sauce au yaourt citronnée. (La sauce est une recette distincte, je l'inclus donc dans mon décompte de "onze" recettes !)

Celui-ci est un gâteau à la semoule de maïs à peine sucré. Je l'ai servi pour un dessert un soir et les restes ont fait un petit déjeuner fabuleux. Nous n'avons pas de myrtilles ici, alors j'ai remplacé les myrtilles et les framboises. (En fait, le seul autre endroit où j'avais entendu parler des myrtilles était sur Les Simpson - je ne peux pas être le seul, n'est-ce pas ?)

Nelson Muntz : [parler à un groupe d'enfants] Le truc avec les myrtilles, c'est qu'une fois que vous en avez eu frais, vous ne retournerez jamais à la conserve.
[Skinner passe]
Nelson Muntz : Euh, euh. euh, alors de toute façon, j'ai botté le cul du gars !
[Skinner hoche la tête et s'en va]
Nelson Muntz : Maintenant, si les baies sont trop acidulées, je les saupoudre simplement de sucre glace. (La source).


En cuisine :

Je suis sorti de l'utérus en aimant la nourriture. Ma mère a dit que j'avais quatre ans, assis à la table du petit-déjeuner, et elle a dit que je demanderais ce que nous mangions pour le déjeuner et le dîner en prenant le petit-déjeuner. Et elle m'a toujours dit : "Melissa, mange pour vivre, ne vis pas pour manger." Et je vis toujours pour manger et je mange pour vivre. J'aime la nourriture.

Cela a donc commencé par un amour de la nourriture et en grandissant, probablement même en tant que petite fille, j'allais chez mon voisin et faisais des biscuits. J'adorais même faire de la pâtisserie quand j'étais jeune, puis au lycée, dès que je pouvais en quelque sorte nettoyer mes propres dégâts, ma mère vous dirait le contraire, mais j'ai commencé à cuisiner dans la cuisine et à expérimenter toutes sortes de trucs fous . Les gens étaient si gentils d'essayer mes trucs. Et cela a en quelque sorte continué.

Une fois que nous sommes allés à Chicago et que j'étais seul, marié, trois repas par jour, j'avais besoin de me préparer d'une manière ou d'une autre et j'aimais savoir comment faire les choses. J'ai aimé connaître la science derrière les choses, j'ai aimé savoir comment les choses fonctionnent et je pense que c'est un peu ce qui alimente la cuisine : comment ça marche ? Comment fonctionne le bicarbonate de soude avec du liquide dans le four, à quelle température ?

Au collège, je pense que j'étais probablement le seul à faire ça, je regardais Martha Stewart le week-end, c'était vraiment cool. Et puis cela a alimenté l'intérêt, et elle a beaucoup parlé des théories derrière des trucs, alors j'ai suffisamment appris pour pouvoir en parler. Et puis un Noël que j'ai demandé, je pense que c'était King Arthur Whole Grain Baking Cookbook, c'était cet énorme livre de cuisine épais. Je pense que c'était un rose pâle. J'ai lu cette chose d'un bout à l'autre. J'ai appris sur le blé et le germe et l'endosperme, et tout. J'ai appris comment le blé est amer et comment couper l'amertume.

J'aimais tellement la nourriture que je devais me surveiller, alors quand je cuisinais, j'essayais d'utiliser de la farine de blé, puis j'essayais d'alléger les choses pendant longtemps. J'utilise encore beaucoup de farine de blé maintenant. Mais je suppose que j'attribuerais une grande partie de ces connaissances à la Bible King Arthur Whole Grain Baking. C'est gros, c'est épais.

Je ne l'ai pas lu depuis très longtemps. Je suis sûr que beaucoup de blogueurs, et seuls les cuisiniers à domicile en général, en font l'expérience. Au début, vous faites beaucoup de choses pour les autres, beaucoup, jusqu'à ce que vous commenciez à apprendre ce que les ingrédients font ensemble et ce que vous aimez. Et maintenant j'ai ma recette de gâteau, ou ma recette de pain, ou ma recette de muffins, comme une recette de base, et puis je la modifie à partir de là. Ce sont donc mes recettes, mais c'est un long héritage de personnes et de livres dont j'ai appris.


Matins de grains entiers (et un cadeau)

Essayer de décider ce que je vais faire pour le matin de Noël chaque année, c'est un peu comme essayer de décider comment je vais cuisiner ma dinde. Dans les deux cas, je n'ai aucune tradition, aucune certitude sur la façon dont cela doit être. La veille de Thanksgiving, je tiens toujours une boîte de sel à la main, essayant de décider s'il faut de la saumure humide ou de la saumure sèche ou visser la saumure et peut-être installer une sorte d'engin dangereux dans l'arrière-cour pour la faire frire et mettre le feu aux bois. De la même manière, je parcoure les livres de cuisine et les blogs et les mots de tous ceux qui veulent partager quand il s'agit de savoir quoi faire le matin de Noël. Je cherche dans mes livres comme si nous n'avions jamais eu Noël auparavant. Je pars de nouveau et je cherche ce plat qui m'interpellera dans une parfaite harmonie chantante en quatre parties. J'ai l'habitude de le retrouver, puis je recommence l'année suivante.

Ces dernières semaines, j'ai eu un nouveau livre pour m'aider.

En toute honnêteté, ce n'est pas la première fois que je vois Matins de grains entiers. Megan m'a envoyé une version pdf du livre en été, et j'ai commencé à cuisiner avec. Son éditeur m'a demandé si je pouvais faire quelques éloges pour le dos du livre, et ma première réponse a été de rire du mot "peu". Quelques mots? Je pourrais remplir tout le dos du livre en parlant de ce que j'aime dans ce livre ! Mais j'ai fait de mon mieux pour le réduire, puis j'ai gardé le reste pour l'instant, quand je pourrai le partager avec vous.

Je ne sais toujours pas quel est cet élément magique qui me fait vraiment aimer un livre de cuisine. Bien sûr, j'aime les recettes qui fonctionnent, les ingrédients que je peux trouver et un écrivain avec qui j'ai envie de passer du temps. Mais au final, il y a certains livres que je consulte à chaque fois que je ne suis pas sûr de ce que je veux cuisiner. Je retirerai le livre de l'étagère et le canapé de la cuisine me tirera dessus, puis me voilà, en train de relire le livre, en pliant les pages. C'est une qualité que je ne peux pas cerner, mais je ne trouve pas trop souvent un livre avec.

Matins de grains entiers a-t-il. Même Sadie l'a senti - elle a emporté le livre avec elle la première nuit où il est arrivé et s'est réveillée tôt le lendemain pour préparer la recette du pouding hâtif. Megan est si chaleureuse et accessible, et ses recettes sont créatives et inspirantes, mais aussi réalisables pour tout le monde. Il existe des recettes à préparer à l'avance pour les jours où vous prenez votre petit-déjeuner à la porte, et il existe des recettes pour languir lentement pendant que vous buvez une deuxième tasse de café le week-end. Mais ce que j'aime le plus dans le livre, c'est la façon dont l'amour et l'appréciation de Megan pour les ingrédients se manifestent. Il peut être facile de penser aux grains entiers comme (pour emprunter un terme que j'aime de Mollie Katzen) « la cuisine du remords », moins délicieuse et plus vertueuse que leurs relations enrichies. Mais ces recettes (Gâteaux de farro aux courgettes ! Parfaits aux figues fraîches, à l'amarante éclatée et à la crème d'amandes ! Carrés de polenta au bacon et au chou frisé ! Crème de semoule de maïs aux myrtilles !) sont tout sauf une cuisine de remords. Surtout si des ingrédients comme le millet, le faro et le quinoa ne font pas partie de votre rotation normale, ces recettes sont la meilleure introduction à la façon de les préparer de manière à montrer à quel point ils sont vraiment délicieux. Et même si vous et les grains entiers remontez loin, je pense que vous trouverez ici beaucoup de nouvelles inspirations. Le livre ne sort pas avant le réveillon du Nouvel An, mais c'est suffisant en 2013 pour en faire l'un de mes livres de cuisine préférés de l'année.

Ten Speed ​​Press a accepté de me laisser donner un exemplaire de Matins de grains entiers, et le gagnant recevra son exemplaire au moment où le livre sortira. Pour participer, partagerez-vous vos plans de menu du matin de Noël ? Ou cette recette que vous faites toujours, celle qui donne vraiment l'impression d'être Noël ? (Bien sûr, je n'ai toujours aucune idée de ce que je prépare. J'aurais besoin d'aide.) Ou si Noël n'est pas votre fête préférée, parlez-nous d'une autre tradition de petit-déjeuner préférée pour l'une de ces nombreuses vacances de décembre. ET j'ai conçu un plan pour vous donner une entrée de plus, si vous le souhaitez. Voici comment cela fonctionne : un commentaire vous permet d'entrer, mais vous aurez une chance supplémentaire si vous me dites que vous avez précommandé Matins de grains entiers (de n'importe quelle source - même les librairies locales offrent généralement la possibilité de précommander). Si vous êtes l'heureux gagnant et que vous avez également précommandé, alors je vous assure que le livre est celui que vous voudrez offrir en cadeau. Le cadeau n'est ouvert qu'aux habitants de la zone continentale des États-Unis, mais j'espère que vous participerez à la conversation même si vous êtes plus loin, faites-moi savoir que vous n'êtes pas là pour les marchandises. Et une autre remarque : si vous partagez un lien vers une recette ou un article dans les commentaires et que le commentaire ne s'affiche pas, ce n'est que mon filtre anti-spam embêtant (mais génial) qui me surveille. Envoyez-moi simplement un e-mail et je trouverai votre commentaire. Je choisirai le gagnant le 26 décembre.

Je sais que la farine d'avoine n'a pas l'air d'être un type de petit-déjeuner sophistiqué le matin de Noël, mais lorsqu'elle est cuite au four et recouverte d'épices et de fruits, c'est un tout nouvel animal. Je l'ai testé dans ma propre cuisine en le préparant et en le laissant reposer au réfrigérateur pendant plusieurs heures avant de le cuire, et cela a très bien fonctionné. Donc, si vous voulez le préparer à l'avance et le mettre au four le matin, cela fonctionne aussi.

Gruau à la banane et aux noix

2 tasses de flocons d'avoine
1/2 tasse d'amandes tranchées, grillées et refroidies
1 tasse de noix, grillées et refroidies (vous pouvez faire griller les amandes et les noix ensemble sur un plateau dans un four à 350 ° F pendant environ 8 minutes)
3 cuillères à soupe de graines de lin moulues
1 cuillère à café de levure chimique
1 1/4 cuillères à café de cannelle moulue
1/4 cuillère à café de gingembre moulu
1/4 cuillère à café de muscade moulue
1 cuillère à café de sel casher
1 1/2 tasse de lait
1/2 tasse de babeurre
1/2 tasse de compote de pommes
1/3 tasse de sirop d'érable, et plus pour servir
1 gros œuf battu
3 bananes mûres, coupées en tranches de 1/2 pouce
3 cuillères à soupe d'huile de noix de coco ou de beurre, fondu, bleu plus pour graisser la poêle
Sel en flocons (facultatif)
Crème chaude ou lait, pour servir, facultatif

1. Préchauffer le four à 375 °F. Graisser un plat de cuisson carré profond de 8 pouces avec de l'huile de noix de coco ou du beurre.

2. Mélanger l'avoine, les amandes, les noix, les graines de lin moulues, la poudre à pâte, les épices et le sel dans un grand bol.

3. Dans un bol séparé, fouetter ensemble 1 tasse de lait, le babeurre, la compote de pommes, le sirop d'érable, l'œuf et la vanille. Ajoutez le mélange de lait au mélange sec et incorporez-le doucement. (Megan nous exhorte à ne pas remuer vigoureusement ici afin de garder l'avoine entière.)

4. Étalez une couche de bananes tranchées au fond de votre plat de cuisson préparé. Verser la moitié du mélange d'avoine sur les bananes. Superposez les bananes restantes sur les flocons d'avoine, puis terminez avec le reste du mélange d'avoine. Versez le reste du lait sur les flocons d'avoine et, enfin, recouvrez d'huile de noix de coco ou de beurre fondu. Cuire jusqu'à ce que le dessus soit doré, environ 40 minutes. Laisser reposer 15 minutes avant de servir. Les restes peuvent être réchauffés au four ou sur la cuisinière.

Merci à Ten Speed ​​Press d'avoir rendu ce cadeau possible, et à Megan Gordon d'avoir écrit un livre qui va commencer nos journées d'une si bonne manière.


Obtenez une copie


Livres pour cuisiniers : Matinées de grains entiers - Recettes

Mange ce poème

Un festin littéraire de recettes inspirées de la poésie

La description

Un livre de cuisine littéraire qui célèbre la nourriture et la poésie, deux ingrédients essentiels de la vie.

De la même manière que le sel assaisonne les ingrédients pour en faire ressortir leurs saveurs, la poésie assaisonne nos vies lorsqu'elles sont célébrées ensemble, nos moments et nos repas quotidiens sont plus riches et plus significatifs. Les vingt-cinq poèmes inspirants de ce livre&mdash de poètes tels que Marge Piercy, Louise Glück, Mark Strand, Mary Oliver, Billy Collins, Jane Hirshfield&mdashare accompagnés de soixante-quinze recettes qui donnent vie à la richesse des mots dans notre cuisine, dans notre assiette , et à travers notre palais. Mange ce poème nous ouvre à de nouvelles façons d'accéder à la poésie et donne un nouveau sens aux aliments que nous cuisinons.

Louange pour Mangez ce poème : un festin littéraire de recettes inspirées de la poésie&hellip

« En feuilletant les pages de Mange ce poème vous donnera l'impression d'être assis avec un vieil ami sage autour d'un thé et d'un repas avec l'anticipation d'un bon repas à suivre. Les poèmes et les histoires derrière chaque recette, renforcent à quel point le simple fait de nous nourrir et de nous nourrir ainsi que notre famille est significatif. Un must pour le lecteur et le cuisinier dans votre vie !" &mdashMegan Gordon, auteur de Matin de grains entiers

&ldquoJ'ai toujours apprécié la façon dont Nicole apporte paix et tranquillité à la cuisine en associant recettes et poésie. Quelle œuvre d'art d'avoir un livre qui marie délicieusement les deux.&rdquo&mdashSara Forte, auteur de Le bol de cuisine germé + cuillère

"Comme [Gulotta] le souligne, les poètes et les cuisiniers sont des artisans, elle célèbre le métier de ces artisans avec plus de 75 recettes et poèmes d'accompagnement.&rdquo &mdashListe de livres

« Lire et manger. Quoi de plus réconfortant ? » &mdashToronto Star 


Critique de livre de cuisine: «Mother Grains» de Roxana Jullapat a tous les atouts d'un nouveau classique

Alors que nous commençons à percer vers le côté libération de The Great Confinement, trouver les lueurs d'espoir de ce que nous laissons derrière nous semble être un moyen ensoleillé d'essayer de donner un sens au monde et à ce que nous avons vécu.

L'un de ces avantages est qu'en tant que société, nous semblons plus en mesure de prendre un certain contrôle sur nos choix alimentaires, et nous nous éloignons d'hypothèses de longue date sur les aliments à notre disposition. L'obsession du levain illustre cela dans le microcosme. Les gens ne pouvaient pas avoir du bon pain. Ils ont plongé, se sont consacrés à la science et à l'alimentation du levain, à la cuisson du pain, et l'ont compris. Il a été transformateur pour beaucoup.

Lié à ce phénomène est un nouvel intérêt pour les céréales : d'où elles viennent (géographiquement et historiquement), qui les cultive, comment elles sont moulues et comment les soutenir, les acheter, les cuisiner ou les cuisiner et les manger peut améliorer la vie tout autour et dans plusieurs façons.

Je ne suis pas un boulanger de pain fréquent, mais quand je fais mon numéro occasionnel sans pétrissage, c'est toujours des grains entiers. Pendant la pandémie, je suis devenu accro aux farines patrimoniales offertes par un meunier local (ish), Barton Springs Mill. En dehors de la boulangerie, je suis également devenu obsédé par le maïs ancien vendu par Masienda, le fournisseur basé à Los Angeles qui s'approvisionne en maïs séché (et en masa harina) dans de petites fermes au Mexique. Cela a changé ma vie, car je n'ai plus à me contenter de tortillas à base de maïs de base et de pain à base de farine de base. Les saveurs et les textures que j'apprécie sont tellement meilleures, tout comme ce que je pense de soutenir les agriculteurs et les meuniers qui rendent tout cela possible.

Barton Springs Mill et Masienda font partie d'une plus grande « révolution céréalière » - qui fait l'objet du nouveau livre de cuisine exceptionnel de Roxana Jullapat, Mère Grains.

Muffins à l'épeautre et aux bleuets avec garniture streusel, de « Mother Grains » de Roxana Jullapat.

Jullapat, la célèbre pâtissière et copropriétaire de Friends & Family à Los Angeles, s'est inspirée des producteurs de céréales et des petits moulins dont elle travaillait les produits à l'époque où elle et son mari, le chef Daniel Mattern, avaient un restaurant appelé Cooks County (il ouvert en 2011). « J'ai commencé à utiliser des grains entiers dans nos pains et pâtisseries et, pour la première fois, j'ai prêté attention à la façon dont ces nouveaux ingrédients pourraient transformer ma façon de cuisiner », écrit-elle dans l'introduction.

Née dans le comté d'Orange, en Californie, de parents immigrés - une mère thaïlandaise et un père costaricain - Jullapat a perdu sa mère alors qu'elle n'avait que deux ans, son père a déménagé la famille au Costa Rica et s'est remarié. Elle a grandi là-bas, puis a étudié le journalisme à l'université, a envisagé des études supérieures après avoir obtenu son diplôme, mais a fini par retourner en Californie et fréquenter la Southern California School of Culinary Arts. Là, elle a rencontré Mattern, et ils ont tous les deux fini par travailler chez Campanile, Nancy Silverton et le célèbre restaurant de Mark Peel. Jullapat a ensuite été chef pâtissier dans deux autres merveilleux restaurants - Lucques et A.O.C. (Mattern était chef de cuisine à A.O.C.)

Après qu'elle et Mattern ont fermé le comté de Cooks en 2015, Jullapat a mis deux ans pour expérimenter des céréales anciennes de partout aux États-Unis et dans le monde - et pour voyager. «Je suis allée au Bhoutan», écrit-elle, «où j'ai goûté des crêpes himalayennes fines et épaisses et goûté du riz rouge bhoutanais terreux. Ensuite, je me suis dirigé vers la Turquie, où les baies de blé anciennes entières sont courantes dans les plats salés. . . . De retour au Costa Rica, j'ai découvert le maïs bleu héritage cultivé biologiquement dans la région nord de Nicoya. Entre les voyages, elle a visité des fermes du sud de la Californie qui dirigeaient le mouvement céréalier local.

Le livre offre une mine de connaissances sur les huit anciennes «céréales mères» qui ont inspiré le titre : orge sarrasin maïs avoine riz seigle sorgho et blé. Saviez-vous que le seigle est une céréale plus récente – âgée de seulement 2 000 ou 3 000 ans – et qu'elle est originaire d'Anatolie, près de la Turquie d'aujourd'hui ? Qu'il prospère dans les climats froids et humides, c'est pourquoi il est omniprésent en Scandinavie, en Russie et en Europe de l'Est ? Ou que le sarrasin est une pseudo-céréale, comme le quinoa, ce qui signifie qu'il ne provient pas d'une herbe mais d'un buisson feuillu et fleuri ?

Saviez-vous que la farine, en particulier la farine de grains entiers, est périssable et que l'achat auprès de moulins artisanaux ou de distributeurs locaux est un excellent moyen d'assurer la fraîcheur ?

L'épeautre, j'ai appris du livre, est probablement le blé « ancien » le plus connu, celui que Jullapat considère comme une « passerelle » pour les boulangers qui commencent à explorer les grains anciens. (D'autres blés anciens sont le petit épeautre, l'amidonnier, également connu sous le nom de farro, blé khorasan et blé dur.)

Envie de découvrir les charmes de l'épeautre ? Offrez-vous les muffins à l'épeautre et aux bleuets de Jullapat. Je l'ai fait, et ils se sont avérés être de loin les meilleurs muffins aux myrtilles que j'ai jamais goûtés.

En fait, les recettes de Jullapat sont généralement spectaculaires - c'est pourquoi je pense que son livre mérite de devenir un classique. J'ai marqué des dizaines de pages de recettes que je veux essayer, et presque toutes les sept que j'ai faites jusqu'à présent ont été exceptionnelles.

Les Blondies au beurre brun de macadamia que Jullapat prépare «tous les jours depuis l'ouverture de Friends & Family en 2017» en sont un exemple. Le beurre brun et la farine d'orge leur donnent une profondeur merveilleuse, mais ne vous inquiétez pas - ils sont suffisamment riches et décadents pour charmer tous les arrivants, y compris les enfants.

Blondies au beurre brun de macadamia, de « Mother Grains » de Roxana Jullapat. Jullapat écrit qu'elle les a cuits "tous les jours depuis l'ouverture de Friends & Family en 2017".

Ils sont cuits dans un moule à gâteau rond, "en veillant à ce que chaque morceau ait un extérieur moelleux et grillé et un centre doux". Jullapat souligne que parce qu'ils sont si faciles à faire, qu'ils se conservent quelques jours et qu'ils voyagent bien, « c'est un cadeau fait maison idéal que vous pouvez envoyer à vos amis et à votre famille dans tout le pays ».

Toutes les recettes ne sont pas sucrées. En fait, l'un de mes préférés est un salé : Blini de sarrasin avec salade de crabe dormeur.

Les blinis, comme vous le savez peut-être ou non, sont des crêpes au levain traditionnelles en Russie. Là, ils sont garnis de crème sure ou de beurre fondu et de friandises comme le saumon fumé, le corégone, le hareng ou le caviar. Selon Anya von Bremzen, auteur de Maîtriser l'art de la cuisine soviétique, les blinis sont de la taille d'une soucoupe, "jamais de la taille d'un cocktail, et de nos jours les gens préfèrent le blé au sarrasin archaïque".

C'est du fourrage pour une autre histoire, celle sur la culture blinis. En tout cas, j'ai tellement aimé les mini-blinis au sarrasin archaïques du livre de Jullapat que j'en ai fait deux fois en deux semaines. Ou peut-être pourrions-nous dire quatre fois : sa recette donne assez de pâte pour environ 3 douzaines de blinis, et les deux fois je les ai préparées, j'ai gardé une partie de la pâte pour cuisiner des blinis le lendemain. Ils sont si bons - et tellement amusants à faire - que j'envisage de les refaire demain.

En ce qui concerne la garniture, Jullapat suggère que si vous n'êtes pas un West Coaster et que vous n'avez pas accès au crabe dormeur, utilisez tout ce qui est disponible localement. J'ai utilisé du crabe bleu en morceaux congelé et décongelé, et c'était bien, mais je sais que ce serait spectaculaire avec Dungeness. Je les ai également garnis d'une couche de crème fraîche et d'un peu de saumon fumé ou de truite fumée, d'un filet de citron et d'un brin d'aneth ou d'une pointe de ciboulette. Si bon.

Blini de sarrasin avec salade de crabe, avocat et aneth, de « Mother Grains » de Roxana Jullapat

Nous devons cependant terminer avec un bonbon, et les biscuits à la dynamite au chocolat de Mother Grains sont les gagnants. Appelés « dynamite » en raison de l'observation de Jullapat selon laquelle ils suscitent des réactions extrêmement positives chez ceux qui les essaient, les biscuits moelleux ressemblant à des brownies sont sans blé (faits avec de la farine de seigle noire) et entièrement à base de grains entiers. Assez étonnant pour quelque chose qui a un goût si indulgent. Jullapat promet que si vous les faites, vous serez invité à « chaque repas-partage, pique-nique et dîner ». Je suis sûre qu'elle a raison !

J'ai eu un petit problème avec eux la première fois que je les ai cuits, même si je ne peux pas dire exactement que c'est la faute de la recette. Les cookies se sont avérés aussi merveilleux que promis, mais j'ai perdu mon bol à mélanger Oxo préféré dans le processus, grâce à une bizarrerie de la physique dans laquelle un vide a été créé par le dispositif de fusion du chocolat prescrit par Jullapat. J'ai dû jeter ce bol et le pot auquel il adhérait de façon permanente et irrévocable. Mon adaptation ne vous mettra pas dans ce dilemme, car j'ai peaufiné la méthode de fusion, en remplaçant celle privilégiée par l'experte en chocolat Alice Medrich.

J'ai également modifié les instructions de mélange pour les cuisiniers qui, comme moi, ne possèdent pas de batteur sur socle, mais ont plutôt un batteur à main.

Ce qui m'amène au seul petit souhait que j'ai pour le livre. Parce que j'aimerais qu'il reste imprimé pour toujours - trouver un large public et des fans passionnés - j'espère qu'une future édition bénéficiera d'une nouvelle édition de plus près que la première fois. Parmi les 7 recettes que j'ai testées, presque toutes manquaient d'informations utiles - en particulier sur la taille des bols à utiliser pour diverses tâches - nécessitant plus de conjectures et/ou de vaisselle supplémentaire à laver que ce qui est idéal dans un livre de cuisine classique.

Il y a aussi une erreur importante dans le livre - du genre qu'un éditeur ou un éditeur attentif aurait dû détecter. Une recette de Pozole Verde végétalien demande « 2 tasses ou 170 g ». de hominy séché. Dans ma cuisine, 2 tasses de hominy séché pèsent plutôt 300 g, tandis que 170 grammes correspondent à 1 tasse généreuse. J'ai préparé le pozole en utilisant 170 g. plutôt que 2 tasses, ce qui était la bonne estimation.

Dans tous les cas, ce sont des petits défauts, faciles à corriger au prochain tour, si cela devait arriver. L'important est Mère Grains est un livre merveilleux, dont j'ai à peine effleuré la surface. Il y a tellement d'autres choses que je veux essayer: Nectarine et Blackberry Crisp à base de flocons d'avoine. Tarte Grappin (raisin et pomme) à base de pâte à tarte au blé Sonora. Biscuits de semoule au pollen de fenouil. Biscuits à l'avoine et aux dattes. Crêpes Suzette à l'orange sanguine et au mascarpone.

Envie de délices ? Essayez une ou plusieurs des recettes que nous avons adaptées ici à CWB. Si vous les aimez autant que nous, vous voudrez acheter Mère Grains lickety-split.


Patate douce chargée de petit-déjeuner

Carlene Thomas/Mangez ceci, pas cela !

Les « toasts de patates douces » ont récemment fait le tour du monde des recettes de bien-être à la mode, grâce à la vague de toasts à l'avocat qui fait des légumes un choix populaire pour le petit-déjeuner. Mais vous n'avez pas besoin de charger votre patate douce sur un morceau de pain pour en profiter au petit-déjeuner ! Découpez l'homme du milieu et transformez votre patate douce en un récipient pour transporter du yogourt et du granola.

Obtenez notre recette de patates douces chargées pour le petit-déjeuner.


Les livres de cuisine préférés de Molly Wizenberg

J'ai commencé à lire le blog de Molly Wizenberg, Orangette, en 2004, l'été même où il a commencé. Je venais juste d'obtenir mon diplôme universitaire et je me suis retrouvé dans une crevasse entre deux étagères dans un bureau sans fenêtre d'une maison d'édition à Union Square à New York, remplissant les numéros de réimpression et les coûts de papier dans une feuille de calcul manuscrite, et prenant parfois des photocopies de pages de copyright jusqu'à d'autres étages où des personnes plus qualifiées pourraient y jeter un coup d'œil. Le travail n'exigeait pas toute ma concentration, et des blogs comme Orangette remplissaient les heures entre mon trajet du matin et ma tentative du soir de préparer le dîner pour mes colocataires. Je notais les recettes, mais surtout, je suis venu à Orangette pour Molly elle-même. Les blogs culinaires vont et viennent, mais Orangette a duré parce que les lecteurs de Molly aiment sa voix et sont impatients de passer du temps avec elle en visitant le blog encore et encore.

Elle a aussi écrit des livres : Une vie faite maison, et plus récemment, Delancey, qui raconte l'histoire de la pizzeria de son mari Brandon à Seattle. J'ai récemment eu la chance d'interroger Molly sur ses livres de cuisine et blogs culinaires préférés. Voici ses choix.

Que recherchez-vous dans un livre de cuisine ? Plus que tout, c'est un sentiment. J'aime les livres de cuisine qui mettent l'accent sur les ingrédients de saison et les préparations relativement simples. Rien avec huit millions de saveurs différentes. J'aime la photographie culinaire qui semble naturelle, avec une humeur et une texture réelles. (Les livres de Heidi Swanson en sont un excellent exemple, tout comme ceux de Nigel Slater.)

Et j'aime les livres de cuisine qui n'hésitent pas à me donner plein d'informations ! J'aime vraiment creuser dans les détails pour savoir pourquoi un auteur prépare un certain plat d'une certaine manière, ou pourquoi une pomme donnée est la meilleure pour une préparation donnée. (Je pense encore à Nigel Slater, et au merveilleux, merveilleux Livre de recettes du café Zuni.) J'aime un livre de cuisine pour me sentir accessible, mais aussi pour pouvoir m'apprendre quelque chose de nouveau.

Quels livres de cuisine préférés ont été utilisés dans votre maison familiale en grandissant ? Mon père était le genre de cuisinier qui sortait une poignée de livres de cuisine et comparait les recettes du même plat, choisissait les éléments qu'il aimait, puis préparait sa propre version. Le livre dont je me souviens qu'il utilisait le plus souvent était Le livre de recettes du New York Times par Craig Claiborne, mais je me souviens qu'il était aussi amoureux de Simple à spectaculaire par Jean-Georges Vongerichten et Mark Bittman.

Quant à ma mère, je ne me souviens plus de ce qu'elle a utilisé ! Je l'ai toujours considérée comme une lectrice de magazines culinaires plus que comme une lectrice de livres de cuisine. Comme beaucoup de cuisiniers dans les années 80, elle avait les livres Silver Palate, et je me souviens qu'elle les utilisait, mais le plus souvent, je me souviens qu'elle fouillait dans un tiroir rempli de coupures de recettes de magazines.

Livre de cuisine végétarienne ou végétale préféré ? Ces jours-ci, je dois dire Beaucoup par Yotam Ottolenghi, ou peut-être Appel d'offres : Tome 1 par Nigel Slater. Mais j'ai aussi traversé des périodes de dépendance Chez Panisse Légumes, qui est une ressource intemporelle, et quand j'avais la vingtaine, un ami m'a donné un exemplaire du super petit livre Frais du marché des fermiers par Janet Fletcher. Je l'utilise encore souvent ! Oh, et quand j'ai commencé à cuisiner pour la première fois, j'ai adoré tous les livres de Moosewood.

Livre de cuisine préféré pour les desserts ? Pour les desserts de tous les jours, je suis une grande fan de Bon au grain par Kim Boyce. Et avant ça, j'adorais Dorie Greenspan's Bonbons parisiens. Mais surtout, je trouve des recettes de desserts ici et là, dans toutes sortes de livres de cuisine. L'un de mes gâteaux préférés de tous les temps est le gâteau aux amandes d'Amanda Hesser, de Cuisiner pour M. Latte.

Source préférée de recettes lorsque vous cuisinez en groupe ? When I'm cooking for a group, I usually do very simple stuff—a side of salmon, for instance, cooked like this—or recipes I've made a million times before and posted on my blog.

Any favorite cookbooks released recently? My friend Megan Gordon's book Whole Grain Mornings helped me perfect steel-cut oatmeal, and that's been a source of many happy mornings at our house.

What lesser-known cookbook authors deserve more love? She's not lesser-known anymore, but I love Edna Lewis's work, and in particular, her book The Taste of Country Cooking. In my world, it's a classic.

Do you think cookbooks as a form are here to stay? What about food blogs? I certainly hope cookbooks are here to stay! There's something very special about the tangibility of books. To me, they're the whole package, if you will: they're not only useful, but also visually beautiful, able to be carried around and taken anywhere (even where there's no wifi!), with paper that feels good between my fingers and makes that familiar rustling sound when you flip through, and margins that I can write notes in. I know I'm being sentimental, but I don't see anything replacing books entirely. Food blogs, for me, fill a different need. When I read a food blog, I feel a different kind of immediacy, a real companionship in the kitchen. I love that, and I'm grateful for it. Without blogs, my life would look nothing like it does! But I'm hanging onto books, too.

Which food blogs do you read these days? I always love Luisa Weiss's The Wednesday Chef, and Rachel Roddy's Rachel Eats is wonderful, too. (I also love Rachel's Instagram feed.) And there are so many others. Aaaaagh! I feel overwhelmed just thinking of how to list them all: Elissa Altman's Poor Man's Feast, Jess Fechtor's Sweet Amandine, Tim Mazurek's Lottie + Doof. Okay, I'll stop there.


Books for Cooks: Whole-Grain Mornings - Recipes


. . . . . . . . . . . . . . . . . .

Union Literary is a full-service boutique agency specializing in literary fiction, popular fiction, narrative non-fiction, memoir, social history, business and general big idea books, popular science, cookbooks and food writing. We excel at project development, hands-on editing and placing our projects with domestic and foreign publishers, film and television companies.

Trena Keating
[email protected]
Trena Keating represents a range of talented authors with strong voices and creative and cutting-edge ideas, including novelists, journalists, celebrities, and experts writing for a popular audience such as professors, doctors, scientists, and entrepreneurs. She manages complicated estates, works with multi-platform writers, develops and grows authors in mid-career, and introduces new voices to the book world, building their career through media opportunities and around the world. Her list is a balance of #1 NYT bestsellers and debuts she finds that equal are the pleasures of working with masters of the craft and new talent filled with promise. Prior to becoming an agent, Trena was Editor-in-Chief of Dutton and Associate Publisher of Plume, both imprints of Penguin, Senior Editor at HarperCollins, and humanities assistant at Stanford University Press and has had the honor to work with such esteemed, award-winning, and bestselling writers as Tracy Chevalier, E.L. Doctorow, Diane Johnson, Toni Morrison, and Joyce Carol Oates, as well as actively publishing estate classics from George Orwell and Ayn Rand. She has appeared as a publishing expert on Kathy Griffin’s television show and “Inside Edition”. Trena takes on a select list of clients so she can actively edit and effectively manage each career.

Sally Wofford-Girand
[email protected]
Sally Wofford-Girand has worked with such luminaries as Salman Rushdie, Grace Paley, Kim Edwards, and Alice Hoffman as the foreign rights director at a boutique literary agency. Her particular areas of interest are: history, memoir, women’s issues, cultural studies, and, most of all, fiction that is both literary and gripping. Favorite authors include Cormac McCarthy, Kate Atkinson, Jennifer Egan, Elizabeth Strout, Anne Patchett, John Green, Jose Saramago, and Wallace Stegner. She is a hands-on agent with a passion for great storytelling. She loves the thrill of discovery in working with debut novelists. Sally is on the International Committee of AAR and a board member of Writers Omi, an international writers colony in New York.

Jenni Ferrari-Adler
[email protected]
Jenni Ferrari-Adler represents a list of exciting fiction writers including Emma Straub, Ariel Djanikian, and Brittani Sonnenberg, award-winning food writers including Maria Speck, Cheryl Sternman Rule, and Nancy Singleton Hachisu, food shops including Four & Twenty Blackbirds, The Meat Hook, and Van Leeuwen Ice Cream, as well as the estate of Pamela Moore, YA, narrative nonfiction, and other categories. Jenni worked for 5 years at Brick House Literary Agents and 4 years at Sobel Weber Associates. Recent novels she wished she represented are THE SNOW CHILD by Eowyn Ivey, WHERE’D YOU GO, BERNADETTE by Maria Semple, and THE INTERESTINGS by Meg Wolitzer. Jenni loves working closely with her clients on every step of the process. She holds an MFA in fiction from the University of Michigan and a BA from Oberlin. She edited the anthology ALONE IN THE KITCHEN WITH AN EGGPLANT. She has taught writing at the University of Michigan and the Gotham Writers Workshop, and worked as a reader for The Paris Review and a bookseller at Housing Works. Jenni is on the contracts committee of the AAR. She lives in Brooklyn with her husband, daughter, and son.

Taylor Curtin
[email protected]
Taylor Curtin is Union Literary's newest addition and is currently working on building her list. Taylor is interested in true crime, young and new-adult fiction (especially in the realms of sci-fi and fantasy—both high and low), as well as upmarket and literary fiction. For true crime she is looking for compelling stories that bring the drama and incorporate aspects of psychology, forensics, and/or the litigation process. Regarding fiction, she is a sucker for snappy, sarcastic characters with stories that ring (painfully) true while making the reader laugh, or even cry. Taylor is passionate about narratives that are diverse, culturally conscious, and socially aware (particularly for younger readers). She has an appetite for high-quality and evocative writing that transports the reader to unfamiliar places, or lends fresh eyes to a familiar place. She’s not afraid of edgier, grittier, or darker voices and stories, and prefers the kid-gloves are off when handling young readers. Before finding her way to publishing, Taylor worked as a wardrobe stylist and a personal assistant, fetching red carpet gowns and coffee in one, semi-frenzied swoop (think: The Devil Wears Prada). While her professional experience runs the gamut, her love affair with books was given new life after an internship at Writers House, where she worked in the office of Susan Golomb.

General inquiries can be sent to Taylor at [email protected]

General fiction
Juvenile fiction
Biography
Business/investing/ finance
Histoire
Religious

Mind/body/spirit
Lifestyle
Cookbooks
Science
Memoir
Food writing

MOST RECENT SALES / FORTHCOMING BOOKS

THE VAN LEEUWEN ARTISAN ICE CREAM BOOK: A Collection of Classic Recipes by Laura O'Neill, Ben Van Leeuwen, Pete Van Leeuwen, with Olga Massov Friedman (World to Ecco)

DRAGONFLY by Alyson Richman (World English to Berkley)
A young cellist, drawn into the Italian Resistance during WWII, risks her life and is forced to abandon her family and home, only to find unlikely shelter with a doctor who is seeking his own redemption. From the bestselling author of The Lost Wife.

THE VACATIONERS by Emma Straub (World to Riverhead)
In the tradition of country house novels like Enchanted April and Maine, tensions, longings, grudges, and secrets explosively rise to the surface during an extended family's two-week vacation in Mallorca, Spain.

CARRY ON, WARRIOR by Glennon Melton (North America to Scribner)
Glennon Doyle Melton presents her first book Carry On, Warrior, featuring new material and some of Melton’s most beloved essays on faith, family, marriage, motherhood, addiction, and recovery, carrying Momastery’s messages of hope, forgiveness, humor, and redemption.
***UK - Michael Joseph

THE PARADISE GUEST HOUSE by Ellen Sussman (World English to Ballantine)
Set in Bali during the aftermath of the 2002 nightclub bombings, a story about love, risk, and facing up to our deepest fears.
***Brazil - Casa da Palavra Germany - Blanvalet

THE BOOK OF KILLOWEN by Erin Hart (North America to Scribner)
An ancient volume of philosophical heresy provides a motive for murder in this haunting, lyrical novel of forensics, archeology, and history—the fourth in an acclaimed suspense series.

WHOLE-GRAIN MORNINGS by Megan Gordon (World English to Ten Speed)
A cookbook featuring more than 50 recipes for healthy and whole-grain based breakfast foods as well as narratives about Megan’s company and personal life, by the writer of the popular blog A Sweet Spoonful, and owner of Seattle-based granola company Marge.

GLUTEN-FREE FAMILY FAVORITES by Peter and Kelli Bronski (World to The Experiment)

THE AFTERNOONS OF A WOMAN OF LEISURE by Elizabeth Bennett (North America to Intermix/Berkley)
Joanna, a bored, beautiful young housewife becomes involved with a mysterious “O,” a woman whose clients and employees experiment with pleasure, pain, and what she refers to as “issues of control.” The Afternoons of a Woman of Leisure recalls The Story of O and offers a darker, more sophisticated take on the themes that have made Fifty Shades of Grey a phenomenon.
***UK - Little, Brown

ONE SIMPLE CHANGE by Winnie Abramson (North America to Chronicle)
Lifestyle book by the writer of the blog Healthy Green Kitchen, featuring age-old culinary wisdom, cutting edge nutrition information, whole foods recipes, and green living tips.

BREATHE by Kate Bishop (World English E-Book to Diversion)
When Alex’s high-powered husband finds himself through yoga, and his gorgeous yoga teacher, he walks out on Alex, suggesting that some time alone with her thoughts would do her some good. When drinking through his prize wine collection and pizza takeout do not prove the cure to her heartache and bruised ego, she reluctantly allows her two best friends to intervene. As she slowly learns to define success on her own terms, she finds the secret to love, in all its forms, and the perfect flying crow pose, one breath at a time. Kate Bishop is a pen name for three yoga teachers who have together studied psychology, education, and creative writing, as well as the healing arts. They own a popular yoga studio in Portland, Oregon.

THE MEAT HOOK MEAT BOOK by Tom Mylan (World to Artisan)
First Cookbook from the Beloved Brooklyn Butcher and his shop.

THE GRAVITY OF BIRDS (North American rights to Simon and Schuster) by Tracy Guzeman, a debut novel that begins when a famous artist reveals the existence of a previously unseen painting to an art history professor and an art authenticator, sending them on a search for two reclusive sisters that will reveal a thwarted love affair, breathtaking betrayals, and unexpected connections between them all.

FOUR & TWENTY BLACKBIRDS: PIE (W to Grand Central)
A cookbook of pie recipes, techniques, and stories, by sisters from South Dakota, third-generation pie bakers, and co-owners of the wildly popular Brooklyn pie shop and cafe Four & Twenty Blackbirds.

THE WRAP UP LIST by Steven Arntson (NA to Houghton Mifflin Harcourt)
High School Senior Gabriela Rivera has one week to wrap up her life after receiving a death letter, which accounts for 1% of fatalities in a mostly familiar world.

BAKELESS SWEETS by Faith Durand (W to Stewart, Tabori, and Chang)
No-Bake (& Mostly Gluten-Free) Desserts Featuring Stovetop Puddings, Real Fruit Gelatins, Whipped Fluffs, Icebox Cakes, & Homey Desserts to Be Eaten With a Spoon, by the managing editor of The Kitchn.

AMONG THE JANEITES by Deborah Yaffe (NA to Houghton Mifflin Harcourt)
Narrative non-fiction journey through the world of Jane Austen Fandom,by award-winning journalist and longtime Janeite.

LAST CALL IN THE CITY OF BRIDGES by Salvatore Pane (Braddock Books)

CHOCOLATES FOR BREAKFAST by Pamela Moore (NA to Harper Perennial)

FRUITFUL by Brian Nicholson and Sarah Huck (Running Press)

SODIUM GIRL’S LIMITLESS LOW-SODIUM COOKBOOK: How to Lose the Salt and Eat the Foods You Love by Jessica Goldman Foung (World to Wiley)

FROM HERE TO ETERNITY by James Jones (North America to The Dial Press)
From Here to Eternity, which won the National Book Award in 1952, recreated the authentic soldier experience and captures, like nothing else, the honor and savagery of man. Sixty years after its first publication, the estate has at last restored the original language to the most important novel to come out of World War II, along with a foreword by William Styron and correspondence between James Jones and his editor, the famous Maxwell Perkins, including letters on the issue of censorship. The film version won eight Academy Awards.
***Hungary - Trivium Kft Chinese simple - Beijing Pengfeiyili Book Spain - Ediciones B Korea - The Open Books Co. UK - Hodder Poland - Ksiaznica Italy - Neripozza

THE THIN RED LINE by James Jones (North America to The Dial Press)
A classic of combat fiction and one of the most significant explorations of male identity in American literature, establishing Jones as a novelist of the caliber of Herman Melville and Stephen Crane, now rereleased with foreword by Francine Prose.
***Japan (educational extract) - Waseda Prep School Italy - R.C.S. Libri SpA Poland - Visvis/Etiuda Publishing House UK - Hodder Chinese simple - Beijing Pengfeiyili Book Korea - Minumsa Publishing Co.

THE SALT GOD'S DAUGHTER by Ilie Ruby (World English to Counterpoint)
Ilie Ruby's THE SALT GOD'S DAUGHTER, which uncovers the family secrets of three generations of women who settle near the ocean in Southern California, a place of mythic folklore, exotic landscapes, and Jewish mysticism, and the effect of a love affair on a woman, who has a daughter born with a secret she tries to keep hidden as she seeks out the father she never knew.

THE MOUNTAIN AND THE FATHERS by Joe Wilkins (World English to Counterpoint)
Pushcart Prize nominee, Best New Poets and Best American Essays author, and 2010 National Magazine Award finalist Joe Wilkins’ narrative that explores the life of boys and men in the unforgiving, harsh world of Eastern Montana, the Big Dry, pitched in the vein of Ian Frazier and Norman McClean.

LAURA LAMONT'S LIFE IN PICTURES by Emma Straub (World to Riverhead)
Debut novel in which a Midwestern girl's transformation into a 1940s Hollywood movie star comes at a high cost to family and identity.

IN THE KINGDOM OF MEN by Kim Barnes (North America to Knopf/Vintage)
An Oklahoma woman follows her husband to the oilfields of Saudi Arabia in the 1960s, where, living in a compound, the couple makes a startling discovery about the depths of the Saudis’ institutionalized racism and the accusation of murder threatens to tear them apart.
***UK - Hutchinson Audio - Dreamscape

AND LAUGHTER FELL FROM THE SKY by Jyotsna Sreenivasan (North America to Morrow)
A debut novel and contemporary love story about a young Indian-American woman determined to please her family and go through with an arranged marriage, as soon as she can stop sleeping with inappropriate men, especially the irritatingly bohemian friend of her younger brother, who may be the one she can’t live without.

JAPANESE FARM FOOD, by Nancy Singleton Hachisu (World English to Andrews McMeel)
160 recipes for Japanese country dishes, with family stories, and photographs by Kenji Miura. Foreword by Patricia Wells and Praise from Alice Waters.

SALTIE: A Cookbook by Caroline Fidanza (World to Chronicle)
A cookbook with 100 recipes for sandwiches, salads and soups, sweets and savory treats and more, by the founding chef of Diner and Marlow & Sons, from the beloved sandwich shop in Williamsburg, Brooklyn.

SHADES OF HOPE: A Program to Stop Dieting and Start Living by Tennie McCarty (World to Amy Einhorn Books/Penguin USA)
One of the foremost experts on eating addiction, Tennie McCarty uses her own inspiring story, as well as the treatment from her famous retreat center, Shades of Hope, to help readers break the endless cycle of diets.

GIFTS OF THE CROW: A Scientific Journey into Seven Human Characteristics Revealed by These Cerebral Birds by John Marzluff (World to Free Press)
Crows are mischievous, playful, social, and passionate. With its abundance of funny, awe-inspiring, and poignant stories, indie bestseller Gifts of the Crow portrays creatures who are nothing short of amazing. A testament to years of painstaking research and careful observation by scientist John Marzluff, this fully illustrated, riveting work is a thrilling look at one of nature’s most wondrous creatures.

HAND ME DOWN by Melanie Thorne (World to Dutton)
Fourteen-year-old Elizabeth Reid has spent her life protecting her sister, Jaime, from their parents’ cruel mistakes. Their father would rather feed his vices than his daughters. And when their once-loving mother chooses to start a new family with a dangerous ex-con, Elizabeth and Jaime are separated and forced to rely on the begrudging kindness of increasingly distant relatives. Abandoned by her mother and burdened by a bleak pact with a deceitful adult, Elizabeth is no longer sure she can save Jamie—or even herself. Written in “prose that vibrates with intelligence and passion,” (Kirkus, starred review), Hand Me Down is an evocative, semi-autobiographical debut that announces Melanie Thorne as a powerful new voice in fiction.

THE REBEL WIFE by Taylor Polites (North America to Simon & Schuster)
Brimming with atmosphere and edgy suspense, regional bestseller The Rebel Wife presents a young widow trying to survive in the violent world of Reconstruction Alabama, where the old gentility masks continuing violence fueled by hatred, treachery, and still powerful secrets. As Augusta Branson summons the courage to cross the boundaries of hate, The Rebel Wife presents an unforgettable heroine for our time.

BRIGHT LIGHTS, NO CITY by Max Alexander (World English to Hyperion)
The true story of his brother Whit’s effort to start a sustainable, profitable business that employs Africans—a business that carries all the usual risk associated with entrepreneurship plus the risks of malaria and machete attack, and involves literally bringing light to poor villages in Ghana.
***Korea - Sigongsa

THE LANGUAGE OF FLOWERS, a novel by Vanessa Diffenbaugh (North American to Ballantine)
The story of a woman whose gift for flowers helps her change the lives of others even as she struggles to come to terms with her own troubled past as a foster child.
***UK – Pan Macmillan ANZ – Picador Italy – Garzanti Spain – Salamandra Catalan – 62 Holland – Unieboek Brazil – Sextante Israel – Kinneret Germany – Droemer France – Presses de la Cite Portugal – Objectiva Denmark – Lindhardt + Ringhof Finland - WSOY Russia - Ripol Classic Poland - Swiat Ksiazki Norway - Aschehoug Taiwan – Linking Korea – Woongjin Sweden – Bazar Latvia – Zvaigzne Japan – Poplar Croatia – Znanje Slovakia – Ikar Iceland - Forlagid Czech Republic – Euromedia Slovenia – Ucila International Albania – Dudaj China – Yilin Estonia – Varrak Serbia – Alnari Lithuania – Almalittera Vietnam - Vietnamese Women Publishing House

RIPE: A Fresh, Colorful Approach to Fruits and Vegetables, by Cheryl Sternman Rule and photographer Paulette Phlipot (World to Running Press)
A photocentric vegetarian cookbook, with stories and recipes, organized by color.

CHICAGO CHEF'S TABLE by Amelia Levin (World to Lyons Press)
100 signature dishes from more than fifty of the city's best chefs -- from Charlie Trotter, Rick Bayless, and Grant Achatz, to the burgeoning street food scene.

THE NAPTIME CHEF, Fitting Great Food into Family Life by Kelsey Banfield (North American to Running Press)
A cookbook by blogger of TheNaptimeChef.com and Babble columnist, featuring 150 recipes to prepare during your child’s naptime, plus smart tips, stories, and the encouraging and empowering message that you don’t have to give up being a foodie just because you are a parent or have limited time in the kitchen.

FOLLOW ME DOWN by Kio Stark (World to Red Lemonade/Richard Nash)
Stark writes about relational technology at NYU. She has written about feminism, NYC night court, the history of the documentary, graphic novels, failure and her favorite saints for The Nation, Killing the Buddha, Lime Tea, Feed and other publications. Follow Me Down is her first novel.

ALL THAT IS BITTER AND SWEET by Ashley Judd (World English to Ballantine)
In this deeply moving and unforgettable memoir, a New York Times bestseller and Books-A-Million’s Non-Fiction Book Club May 2012 pick, Ashley Judd describes her odyssey, from lost child to fiercely dedicated advocate, from anger and isolation to forgiveness and activism.
***Poland - Weltbild

THE LOST WIFE by Alyson Richman (World English to Berkley)
The story of a successful New York obstetrician who still dreams of his first wife, Lenka, an art student he left behind in Czechoslovakia while fleeing the Nazis, and who he believes died during the war.

WHAT CHEFS FEED THEIR KIDS: RECIPES AND TECHNIQUES FOR CULTIVATING A LOVE OF GOOD FOOD by Fanae Aaron (World to Globe Pequot)
A cookbook and parenting resource featuring 100 varied and easy recipes, strategies, tips, and stories, from top chefs who are parents.

FRENCH LESSONS by Ellen Sussman (World English to Ballantine)
The story of how a single day in Paris changes the lives of three different Americans as they each set off to explore the city with a French tutor, learning not just about language, but also love and loss as their lives intersect in surprising ways.

FOUR KITCHENS: MY LIFE BEHIND THE BURNER IN MANHATTAN, ISRAEL, VIETNAM, AND PARIS by Lauren Shockey (World to Grand Central).
Memoir of a young chef looking for her place in the world, with recipes.

THE WIKKELING, by Steven Arntson (World English to Running Press)
A middle-grade adventure set in a near-future dystopia and told in the smart and playful style of The Mysterious Benedict Society, in which three friends unravel the mystery of their life-threatening migraines, overcome a frightening enemy, and discover that the world is more complicated, and more magical, than they’ve been taught. A debut by a graduate of the Iowa Writers' Workshop.

ARTISANAL GLUTEN-FREE CUPCAKES: 50 From-Scratch Recipes to Delight Every Cupcake Devotee- Gluten-Free and Otherwise, by Kelli Bronski and Pete Bronski (World to the Experiment)

CAMPFIRE COOKERY: ADVENTURESOME RECIPES & OTHER CURIOSITIES FOR THE GREAT OUTDOORS by Sarah Huck and Jaimee Young (World to Stewart, Tabori, & Chang)
Cookbook featuring 120 fanciful yet simple recipes for nature enthusiasts who crave more than beans and s’mores, and home cooks who want to bring the spirit of camping home, with a foreword by Melissa Clark.

GAMES TO PLAY AFTER DARK, a debut novel by Sarah Gardner Borden (North American to Vintage)
The story of a modern marriage from the electric meet-cute at a party in the West Village to the messy tumult of suburban parenthood. Drawing comparisons to Mary Gaitskill and Richard Yates for its exploration of the dark side of the American dream.

ANCIENT GRAINS FOR MODERN MEALS, Mediterrahean Whole Grain Recipes for Barley, Farro, Kamut, Polenta, Wheat Berries, & More by Maria Speck (World to Ten Speed Press)
100 delicious and easy Mediterranean whole grain recipes, inspired by the author's Greek mother.

PLANTING DANDELIONS: FIELD NOTES FROM A SEMI-DOMESTICATED LIFE by Kyran Pittman (World to Riverhead)
Essays on love, family, sex after children, money, foreclosure, in which Pittman, a native of Newfoundland, will reveal what it’s like to be a wife, mother and foreigner living in white-picket-fence suburban Arkansas.

OTHER PEOPLE WE MARRIED by Emma Straub (North American to FiveChapters Books, rereleased by Riverhead)
A debut story collection about the surprising and often funny ways love develops and disintegrates over time, by a writer Dan Chaon calls “wry, witty, incisively observant” and Kevin Brockmeier says has “the smarts and humor of a Lorrie Moore or a Laurie Colwin or a Laurie Anderson—any number of Lauries”.

SUB-AGENTS / RIGHTS CONTACTS

Union Literary
30 Vandam Street
Suite 5A
New York NY 10013

We will only respond if we are interested.

Nonfiction submissions should include a query letter, a proposal, and a sample chapter.

Fiction submissions should include a query letter, a synopsis, and either sample pages or a full manuscript.

The agency does not represent romance, poetry, science fiction, or illustrated books.


Voir la vidéo: NEHEMIAIAN KIRJA