dj.mpmn-digital.com
Nouvelles recettes

Recette de Tas kebab (ragoût d'agneau et de légumes à la perse)

Recette de Tas kebab (ragoût d'agneau et de légumes à la perse)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


  • Recettes
  • Type de plat
  • Plat principal
  • Ragoût et cocotte
  • agneau

Le coing transforme ce ragoût persan, appelé tas kebab, en une fusion aromatique de légumes copieux et d'agneau assaisonné de cannelle et de curcuma. Si vous ne trouvez pas de coings, vous pouvez utiliser des pommes vertes à la place.

4 personnes l'ont fait

IngrédientsPortions : 4

  • 1 cuillère à soupe d'huile végétale
  • 2 oignons, tranchés épais
  • 450g d'agneau en dés
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1/2 cuillère à café de poivre noir moulu
  • 1/4 cuillère à café de curcuma moulu
  • 1/4 cuillère à café de cannelle moulue
  • 3 gousses d'ail, hachées
  • 1 morceau (2,5 cm) de gingembre frais, tranché (facultatif)
  • 85g de pruneaux dénoyautés
  • 2 carottes, pelées et tranchées
  • 1 coing, épépiné et tranché
  • 1 grosse aubergine, pelée et coupée en tranches de 2 cm
  • 1 tomate, tranchée
  • 1 pincée de sel
  • 240 ml d'eau
  • 120 ml de jus de tomate
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron (facultatif)
  • 3 pommes de terre, pelées et tranchées

MéthodePréparation :50min ›Cuisine :2h30min ›Prêt en :3h20min

  1. Versez l'huile dans une casserole. Couvrir le fond de la casserole avec les oignons; ajouter l'agneau. Assaisonner avec 1/2 cuillère à café de sel, poivre, curcuma et cannelle.
  2. Étaler l'ail, le gingembre, les pruneaux, les carottes, le coing, l'aubergine et la tomate sur l'agneau assaisonné. Saupoudrer d'une pincée de sel. Verser l'eau, le jus de tomate et le jus de citron.
  3. Cuire à couvert à feu doux jusqu'à ce que l'agneau soit tendre, de 2 à 2 1/2 heures. Ajouter les pommes de terre et couvrir. Cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres, environ 30 minutes.

Vu récemment

Avis et notesNote globale moyenne :(0)

Avis en anglais (0)


Persian Foods – Top 󈬄” la nourriture persane la plus délicieuse

Quels plats choisiriez-vous si vous vouliez présenter ou suggérer une cuisine persane à quelqu'un ?

  • Proposeriez-vous l'une des brochettes ou l'un des ragoûts traditionnels ?
  • Ou peut-être cueillez-vous des cendres ou un Koofteh ?
  • Celui qui est servi avec du riz ou qui est servi avec du pain ?

Ici, nous présenterons certains des plats persans les plus célèbres et les plus connus des touristes étrangers.

Ces cuisines sont connues dans le monde entier en tant que représentantes de la cuisine iranienne, et nous devons dire qu'elles sont de parfaites représentantes pour présenter le monde riche des aliments traditionnels en Iran.


Le Khoresh Bademjan végétarien (ragoût d'aubergines) est composé d'aubergines cuites au four et de pois cassés jaunes. Ce qui rend ce khoresh incroyablement délicieux, c'est le concentré de grenade acidulé et un mélange d'agrumes à base de jus d'orange et de citron fraîchement pressés. Le khoresh bademjan traditionnel est un ragoût d'aubergines et de viande avec des morceaux d'agneau ou de bœuf…

Recettes populaires

L'automne est la saison de la grenade, et je pense que c'est le moment idéal pour partager ma recette Fesenjan, ou Fesenjoon (ragoût de poulet avec sauce aux noix et grenade). De belles grenades rouges mûres sont disponibles dans la plupart des supermarchés. Ce fruit bijou est la merveille de la nature et vous fait penser au design complexe qui abrite des pierres précieuses qui

Kabob Koobideh (کباب کوبیده) est fait avec de l'agneau ou du bœuf haché ou une combinaison des deux. C'est l'une des brochettes les plus populaires que vous puissiez trouver dans les rues d'Iran. Ce Kabob est généralement grillé sur des charbons ardents et est servi dans les restaurants et les clubs chics, ainsi que dans les petites cabanes.

Barbari, Noon Barbari ou Nan Barbari, est un pain plat persan traditionnel populaire avec une croûte croustillante et une texture légère et aérée. Midi, ou nan, signifie pain en farsi. Ce pain est meilleur lorsqu'il est consommé chaud dès la sortie du four et c'est le pain le plus apprécié pour le petit-déjeuner (sobhaneh). Certaines des spécialités spéciales appréciées avec…


Urfa Kebab

Un autre kebab populaire est le cousin d'Adana kebab. Nommé d'après la ville d'Urfa, le kebab d'Urfa est préparé presque de la même manière qu'Adana moins une partie des épices. Urfa a une saveur douce assaisonnée d'oignons, d'ail, de cumin, d'origan et de paprika doux pétri dans la viande. Il devient tendre et juteux en laissant transparaître la saveur de la viande.


Autres variantes

Erreur de script : aucun module de ce type "For".

Kebab kenjeh

Kebab Kenjeh, également connu sous le nom de Chenjeh ( Erreur de script : aucun module de ce type "lang". ) est un plat de viande, spécifiquement et traditionnellement d'agneau, au Moyen-Orient. Originaire d'Iran, le kebab kenjeh est maintenant présent dans le monde entier. Erreur de script : aucun module de ce type "Unsubst". La viande est cuite avec de l'huile d'olive, du jus de citron, du sel et du poivre et servie avec du riz, des tomates grillées et des oignons crus.

Kebab Halabi

Sorte de kebab servi avec une sauce tomate épicée et du piment d'Alep, très répandu en Syrie et au Liban, du nom de la ville d'Alep (Halab). Kebab Halabi a environ 26 variantes ⎼] comprenant :

  • Kebab karaz (kebab aux cerises en arabe) : boulettes de viande (agneau) accompagnées de cerises et de pâte de cerise, de pignons de pin, de sucre et de mélasse de grenade. Il est considéré comme l'un des plats principaux d'Alep, en particulier parmi les Arméniens.
  • Kebab khashkhash : agneau ou bœuf roulé avec pâte de piment, persil, ail et pignons de pin.
  • Kebab Hindi : viande roulée avec pâte de tomate, oignon, poivron et mélasse de grenade.
  • Kebab kamayeh : viande molle avec morceaux de truffe, oignon et noix diverses.
  • Kebab siniyye (plateau kebab en arabe) : agneau haché maigre dans un plateau additionné de piment, d'oignon et de tomate.

Kakori

Le kakori kebab est un kebab indien attribué à la ville de Kakori dans l'Uttar Pradesh, en Inde. Il y a beaucoup de folklore sur ce célèbre kebab qui tire son nom d'un hameau appelé Kakori à la périphérie de Lucknow. ⎽]

Une telle histoire raconte que le kakori kebab a été créé par le Nawab de Kakori, Syed Mohammad Haider Kazmi, qui, piqué par la remarque d'un officier britannique sur la texture grossière des kebabs servis au dîner, a ordonné à ses rakabdars (cuisiniers gastronomiques) de évoluer un seekh kebab plus raffiné. Après dix jours de recherche, ils ont trouvé un kebab si doux et si juteux qu'il a remporté les éloges du très britannique officier qui avait méprisé le Nawab. La formule gagnante que ses rakabdars ont trouvée comprenait du hachis obtenu à partir d'aucune autre partie que le raan ki machhli (tendon du gigot de mouton), du khoya, du poivre blanc et un mélange d'épices en poudre. ⎽]

Chapli kebab servi dans un restaurant à Birmingham, Royaume-Uni

Erreur de script : aucun module de ce type "anchor". Chapli

Erreur de script : aucun module de ce type "main". Le chapli kebab est une galette à base de viande hachée de bœuf, d'oignons, de tomates, de piments verts, de graines de coriandre, de graines de cumin, de sel, de poivre noir, de jus de citron ou de graines de grenade, d'œufs, de fécule de maïs et de feuilles de coriandre. Le chapli kebab est un plat courant dans la cuisine pachtoune et populaire en Afghanistan, au Pakistan. Le kebab est originaire du nord-ouest du Pakistan. ⎾] Mardan est célèbre pour le chapli kabab non seulement localement mais aussi internationalement. Erreur de script : aucun module de ce type "Unsubst".

Le chapli kebab est préparé plat et rond et généralement servi avec du naan. ⎾]

Le mot Chapli vient du mot pachto Chaprikh, ce qui signifie "plat". ⎾]

Burrah

Burrah kebab est un autre kebab de l'Inde. Il s'agit généralement de viande de chèvre ou d'agneau, généreusement marinée avec des épices et grillée au charbon de bois. Il utilise des coupes de côtelettes et pas d'autres coupes de viande

Kalmi

Kalmi Kebab servi avec des oignons et du chou à Delhi, en Inde

Kalmi kebab une collation populaire dans la cuisine indienne. Le plat est préparé en faisant mariner des pilons de poulet et en les plaçant dans un tandoor. Diverses sortes d'épices indiennes fraîchement moulues sont ajoutées au yaourt utilisé pour la marinade du poulet. Une fois préparés, les pilons sont généralement garnis de feuilles de menthe et servis avec des oignons et du pain indien.

Galouti

Galouti kabab servi à Lucknow, Inde

Le kebab Galouti est un plat d'Asie du Sud, à base d'émincé de chèvre et de papaye verte, traditionnellement utilisé pour attendrir la viande. Après avoir été mélangée avec des herbes et des épices, la viande très finement hachée est façonnée en galettes et frite dans du ghee pur jusqu'à ce qu'elle soit dorée. ⎿] Comme Lucknowi biryani et Kakori kebab, c'est une caractéristique de la cuisine Awadhi. Erreur de script : aucun module de ce type "Unsubst".

De nombreuses grandes chaînes hôtelières indiennes ont commencé à populariser la tradition culinaire Awadhi, le kebab Galouti étant un pièce de résistance. La maison de ce kebab est Lucknow. Il est surtout connu dans le restaurant presque emblématique "Tundey Miyan" à Old Lucknow.

La légende raconte que le galawati kebab a été créé pour un Nawab Wajid Ali Shah de Lucknow vieillissant qui a perdu ses dents, mais pas sa passion pour les plats de viande. Galawati signifie "fondre dans la bouche" et était parfait pour le Nawab édenté qui a continué à le savourer jusqu'à ses derniers jours. Erreur de script : aucun module de ce type "Unsubst". La recette originale qui a apporté beaucoup de sourires sur le visage du Nawab, bien qu'édentée, et beaucoup de soupirs de satisfaction, est censée contenir plus de 100 épices aromatiques. Erreur de script : aucun module de ce type "Unsubst".


Ingrédients

  • Pour le mélange d'épices :
  • 2 cuillères à café (6g) de grains de poivre noir entiers
  • 1 1/2 cuillères à café (4g) de graines de coriandre entières
  • 1 cuillère à café (4g) de graines de cumin entières
  • 2 clous de girofle entiers (1g)
  • 2 feuilles de laurier entières
  • 2 cuillères à café (8g) de paprika doux
  • 1/2 cuillère à café (2g) de poivre de cayenne
  • 3 cuillères à café (12g) de sel casher (si vous utilisez du sel de table, utilisez 1 1/2 cuillères à café en volume, ou 12g en poids)
  • 1 cuillère à café (4g) de poudre d'amchur (voir note)
  • Pour les aromatiques :
  • 1 oignon rouge moyen, haché grossièrement (environ 6 onces 170g)
  • 2 tasses de feuilles de coriandre fraîches non tassées (environ 2 onces 55g)
  • 4 gousses d'ail moyennes, hachées grossièrement (environ 3/4 once 20g)
  • 1 1/2 cuillères à soupe de gingembre frais râpé, haché grossièrement (environ 3/4 once 20g)
  • 1 à 4 piments verts thaï oiseaux, tiges enlevées (au goût ils sont très épicés)
  • 1 1/2 cuillères à café de sucre (environ 1/4 once 7g)
  • 2 livres (1 kg) d'agneau ou de bœuf haché (environ 20 % de matières grasses)
  • Servir:
  • Chou râpé ou 1 recette de salade de chou épicé et oignons rouges
  • Concombres tranchés, tomates (coupées en bouchées) et quartiers de lime

1. Restes d'agneau et tarte aux pommes de terre

Cet aliment de base britannique est un classique pour une raison - nous pensons que les restes d'agneau font les meilleures tartes au berger. Il suffit de mélanger la viande cuite dans un robot culinaire jusqu'à ce qu'elle soit coupée en petits morceaux, puis de la verser dans un grand plat allant au four avec un peu de sauce restante. Bien mélanger, recouvrir de purée et cuire au four.

2. Pilaf d'agneau aux épices

Agrémentez vos restes du déjeuner du dimanche avec notre pilaf one-pot coloré et parfumé. L'agneau effiloché s'imprégnera des saveurs des épices tandis que le mijotage et les herbes fraîches apporteront une touche finale de fraîcheur. Pourquoi ne pas remuer ce plat de riz facile pour un repas familial en milieu de semaine et servir avec un filet de yogourt rafraîchissant.

3. Pâtes à tarte au berger

Si vous cherchez quelque chose d'un peu plus portable qu'une tarte, emballer vos restes dans un paquet de pâtisserie en fait un parfait repas à emporter. Ajoutez les restes de purée de pommes de terre et utilisez de la pâte feuilletée toute prête pour un souper encore plus rapide.

4. Agneau aux nouilles de sarrasin et vinaigrette à la tomate

Si vous vous sentez toujours bourré le lendemain d'un rôti indulgent, essayez ce déjeuner faible en gras et en calories, qui contient quatre impressionnants de vos cinq par jour. L'utilisation de restes d'agneau réduit le temps de sauté requis - il suffit de l'ajouter à la poêle et de réchauffer avant d'ajouter les nouilles et les légumes précuits.

5. Salade d'agneau, feta et menthe

Les salades fraîches et légères sont une façon rapide et délicieuse d'utiliser la viande cuite et peuvent être personnalisées pour inclure vos saveurs préférées. Nous aimons faire frire les restes d'agneau jusqu'à ce que les bords soient bien croustillants, puis les arroser de mélasse de grenade et les jeter dans les feuilles de salade. Si vous avez des chips au four qui se cachent dans le congélateur, pourquoi ne pas les utiliser dans cette salade estivale avec de la feta, des épinards et de la menthe car vous n'avez pas besoin de faire cuire l'agneau, vous pouvez sauter complètement l'étape deux.

6. Kuttu roti d'agneau

Mélangez votre sauté standard en préparant ce délicieux plat sri lankais dans le wok. Les restes d'épaule d'agneau sont frits avec des épices, des rotis râpés, des œufs et des légumes pour créer un souper grésillant. Mélangez le tout dans une sauce crémeuse à la noix de coco et au curry et servez avec des feuilles de coriandre et des quartiers de lime.

7. Gozleme d'agneau épicé et feta avec sauce tomate spéciale

Quand est-ce qu'une pâtisserie n'est pas une pâtisserie ? Quand c'est fait avec du pain ! Ce plat turc savoureux est farci de fromage feta, de raisins secs et de pignons de pin grillés, et servi avec une trempette piquante aux tomates. Plutôt que de faire frire l'agneau, ajoutez vos restes de viande à la garniture et remuez bien avant de verser sur la pâte étalée.

8. Pilau d'agneau turc

Sucrez du riz basmati aux noisettes avec de la cannelle et des abricots secs pour un one-pot exotique regorgeant de textures et de saveurs contrastées. Gardez l'agneau de côté jusqu'à ce qu'il soit presque prêt à servir, puis ajoutez-le pendant les cinq dernières minutes de cuisson pour qu'il soit bien chaud plutôt que trop cuit.

9. Baguette d'agneau à la grecque

Ce n'est peut-être plus le week-end, mais vous pouvez toujours égayer vos déjeuners avec ce sandwich coloré. Chargez des moitiés de baguette avec de l'agneau rôti, de la feta salée et de la salade croquante pour préparer un panier-repas gastronomique à la grecque qui fera à coup sûr l'envie de vos collègues.

10. Pains plats à l'agneau harissa et au houmous

Nous adorons utiliser des tranches d'agneau dans un souper de style kebab : si vous pouvez vous procurer un assaisonnement shawarma (ou en faire vous-même, en utilisant un mélange de paprika, cumin, piment de la Jamaïque, curcuma, cannelle, cayenne, poivre noir et ail), c'est grand saupoudré sur les restes d'agneau réchauffés. Servir dans du pain pita et ajouter toutes vos garnitures de kebab préférées. Si vous vous sentez inspiré, essayez de mélanger de la harissa avec du houmous acheté en magasin, puis suivez la deuxième étape de cette recette de pain plat épicé.

Besoin d'un coup de main pour acheter ou préparer votre agneau ? Économisez de l'argent avec notre guide pour acheter des morceaux d'agneau bon marché, ou regardez nos guides vidéo pour apprendre à préparer un gigot d'agneau et à papillonner un gigot d'agneau.


Le Moyen-Orient embêtant…

Je recommande d'utiliser les textes répertoriés sous Ressources de classe et situés dans le bureau de la bibliothèque pour remplir ce questionnaire. Vous devrez peut-être chercher ailleurs les réponses à quelques-unes de ces questions.

Bande de Gaza (pas pleinement souverain)

Autorité palestinienne (pas pleinement souveraine)

  1. 2.Quelle est la différence entre les aliments/cuisine du Moyen-Orient et les aliments casher ?

L'une des plus grandes différences est l'absence de restrictions sur la façon dont la cuisine du Moyen-Orient est préparée. La nourriture casher a eu un très grand impact dans la cuisine du Moyen-Orient en raison de la grande population juive qui vit au Moyen-Orient, mais en même temps, tout le monde n'est pas juif. Il existe de nombreux plats servis au Moyen-Orient qui ont à la fois de la viande et des produits laitiers servis ensemble, comme dans la moussaka où l'agneau et les produits laitiers (fromage) sont servis dans un plat de style cocotte.

Cumin, Noix de Muscade, Curcuma, Cardamome, Anis, Carvi, Sumac, Baharat, Piment de la Jamaïque, Cannelle, Gingembre, Dukkah, Menthe, Persil.

  1. 4.Identifiez trois « outils » ou pièces d'équipement utilisés dans la cuisine du Moyen-Orient.

Couscousière- Pour cuisiner un plat de couscous, l'outil utilisé s'appelle le Quadra wa Alkaskas ou le couscousiere. Il se compose de deux compartiments. Les vapeurs du compartiment inférieur perforé peuvent remonter vers la partie supérieure, permettant ainsi l'étuvage du couscous.

Tajine et Majmar- C'est la faïence traditionnelle dans laquelle la nourriture est cuite. La nourriture préparée dans cette batterie de cuisine est également appelée tajine. Un ragoût d'agneau ou de poulet qui mijote longtemps dans une casserole peu profonde avec un couvercle conique est un exemple de tajine. Le plat est placé sur un feu ouvert ou sur un lit de charbons de bois pour le chauffer pendant des durées prolongées. Un brasero à charbon composé de terre cuite est utilisé pour chauffer le tajine. C'est ce qu'on appelle le Majmar

Magraffa- C'est une grande louche et est également utilisée pour remuer, préparer et distribuer des aliments. Traditionnellement, elle était en bois, mais de nos jours, une longue louche à main en acier inoxydable peut être utile pour ramasser, remuer et servir les repas.

Rakwah Qahwah - C'est une petite cafetière utilisée pour préparer le café du Moyen-Orient. Un équipement indispensable dans une cuisine du Moyen-Orient, le Rakwah Qahwah a un long bec et est utilisé pour préparer du café.

Hawan ou Madaqqa - C'est la version moyen-orientale du mortier et du pilon utilisé dans diverses cultures. Il est généralement utilisé pour écraser le café, les épices, les noix et les herbes telles que le persil, la coriandre et l'ail.

Sebkh- Ce sont les brochettes du Moyen-Orient composées de métal ou d'un bâton de bois pour maintenir ensemble des morceaux de nourriture comme des brochettes. Ils sont utilisés pour griller ou rôtir des morceaux de viande. Les brochettes en métal sont en acier inoxydable et ont une extrémité pointue. L'autre extrémité sert à saisir la brochette et à retirer les aliments. Il est conseillé de faire tremper la brochette avant d'en utiliser une en bois. Habituellement, une brochette en bois est composée de bois de bambou.

  1. 5.Qu'est-ce que le Croissant Fertile, où se trouve-t-il et pourquoi est-il important ?

Le « croissant fertile » fait référence à une ancienne zone de sol fertile et de rivières importantes s'étendant en arc du Nil au Tigre et à l'Euphrate. Il couvre Israël, le Liban, la Jordanie, la Syrie et l'Irak. La Méditerranée se trouve sur le bord extérieur de l'arc. Au sud de l'arc se trouve le désert d'Arabie. À l'est, le Croissant fertile s'étend jusqu'au golfe Persique. Géologiquement, cela correspond au point de rencontre des plaques tectoniques iranienne, africaine et arabe. Le terme a été utilisé pour la première fois par l'archéologue de l'Université de Chicago, James Henry Breasted.

La région a été définie comme le berceau de la civilisation, elle a vu le développement de bon nombre des premières civilisations humaines. Certaines de ses inventions technologiques sont l'écriture, le verre et la roue. Les premières civilisations occidentales connues sont nées et ont prospéré en utilisant les réserves d'eau et les ressources agricoles disponibles dans le Croissant fertile.

Le blé boulgour est le principal glucide au Moyen-Orient et est utilisé dans la région depuis près de 4 000 ans, ou depuis que les gens se sont installés pour la première fois dans le Croissant Fertile.

Le boulgour au Moyen-Orient est servi comme plat d'accompagnement, comme additif dans les pains, les soupes et même quelques applications sucrées.

Accompagnement - Taboulé - Salade froide de persil et boulgour

Pain - Pas de plat spécifique, mais il est généralement ajouté à la pâte en tant que produit cuit qui aide à ajouter des fibres et des nutriments.

Soupe - Ezogelin Corbasi - Soupe turque aux lentilles rouges, boulgour et menthe

Pudding de boulgour sucré au miel et aux dattes

9. Quel est l'impact de la religion sur la cuisine du Moyen-Orient ? Donnez trois exemples.

Les chrétiens orthodoxes - principalement en Egypte jeûneront plusieurs fois par an en fonction de l'heure du calendrier et des fêtes et festivals des martyrs et des saints. Pendant ces périodes, les produits laitiers et toutes les protéines ne peuvent pas être consommés. Les mercredis, vendredis et certains jeûnes, le poisson est également interdit.

Ramadan- Les gens jeûneront du lever au coucher du soleil, puis se régaleront chaque nuit en signe de respect.

La consommation de porc est interdite dans la plupart des religions du Moyen-Orient, y compris l'islam, le judaïsme et même certains chrétiens, car ils n'y ont pas pris goût même après s'être convertis.

10. Quelles sont les deux principales protéines consommées au Moyen-Orient ?

11. Identifiez un plat populaire pour chaque protéine.

Agneau - Tas Kebab – Ragoût d'agneau

12. Discutez de trois influences qui ont influencé la cuisine du Moyen-Orient.

La découverte de la fermentation a été découverte au Moyen-Orient et cela a conduit au brassage de la bière et au levain du pain pour la première fois dans l'histoire. Il est également avancé que sans la découverte de la bière/du levain à pain, l'histoire humaine n'aurait pas tourné comme elle l'a fait.

L'invasion de l'Empire ottoman a introduit la préparation de pâtisseries sucrées à base de pâte phyllo et de café dense et sucré. Le café est maintenant l'une des boissons de base au Moyen-Orient et des plats tels que le Baklava sont consommés au Moyen-Orient depuis des milliers d'années.

Les envahisseurs mongols ont apporté des épices telles que le curcuma, le cumin, l'ail, les clous de girofle, les grains de poivre et le piment de la Jamaïque. Cela a conduit aux nombreuses saveurs différentes et uniques présentes dans la cuisine du Moyen-Orient.

13. Énumérez trois habitudes alimentaires répandues au Moyen-Orient.

Du thé Chai, du café et une collation de figues sont toujours servis aux invités, mais ils accueillent davantage mon cadeau s'ils en ressentent le besoin.

Il est d'usage que l'invité goûte à chaque plat présenté.

Il y a généralement une assiette commune servie avec des pitas et d'autres pains que les gens se serviront plutôt que d'avoir des assiettes et de l'argenterie.

14. Quels sont mezzé?

Les mezze sont une sélection de petits plats servis en Méditerranée et au Moyen-Orient au dîner ou au déjeuner, avec ou sans boissons. Dans les cuisines levantines et dans la région du Caucase, le meze est servi au début de tous les repas à grande échelle. Les mezze peuvent également être appelés tapas, Banchan et Dim sum par d'autres cultures à travers le monde.


Cours de cuisine turque et masterclass à Istanbul

La cuisine turque est la version similaire de la cuisine ottomane avec quelques ajouts d'Asie centrale, du Moyen-Orient, des Balkans et des cuisines méditerranéennes. Quand on regarde l'ensemble du cadre, la cuisine turque est pleine de variétés. Outre les spécialités turques courantes que l'on peut trouver dans tout le pays, il existe également de nombreuses spécialités régionales. La cuisine de la région de la mer Noire (nord de la Turquie) est à base de maïs et d'anchois. Le sud-est (Urfa, Gaziantep et Adana) est célèbre pour ses brochettes, ses mezes et ses desserts à base de pâte tels que le baklava, le kadayıf et le künefe. Surtout dans les parties occidentales de la Turquie, où les oliviers sont cultivés en abondance, l'huile d'olive est le principal type d'huile utilisée pour la cuisine. Les cuisines des régions égéenne, de Marmara et méditerranéenne présentent les caractéristiques de base de la cuisine méditerranéenne car elles sont riches en légumes, herbes et poissons. L'Anatolie centrale est célèbre pour ses spécialités pâtissières telles que le mantı et le gozleme.

Ce que vous verrez

Nous avons une cuisine professionnelle située dans la région de Sultanahmet pour les voyageurs qui souhaitent en savoir plus sur la vraie cuisine turque dans une atmosphère amicale, détendue et non pressée. nous avons différents choix de menus disponibles et enseignons tous les différents types d'aliments turcs et ottomans. Si vous voulez apprendre quelque chose de spécial, faites-le nous savoir et nous pourrons également vous apprendre cette recette. Dans la cuisine, nous pouvons vous donner une brève introduction sur la cuisine turque. Après une belle conversation, enfilez nos tabliers et descendez dans la cuisine pour nous préparer pour le cours de cuisine. Cet atelier sera très intéressant et une aventure pour vous faire découvrir le goût turc. Une fois la cuisson terminée, nous commençons à préparer une belle table avec les aliments que nous avons cuisinés et goûtons à quel point ils sont délicieux.

  • Sur demande spéciale avec un coût supplémentaire, nous pouvons faire des Baklava et des Manti turcs faits maison.
  • Des ateliers de cuisine turque végétarienne, végétalienne ou diététique sont disponibles sur demande !

Que cuisinons-nous dans les ateliers ?

Nous vous montrerons la cuisine turque et ottomane de style traditionnel avec des aubergines – Légumes – Riz – Mezes turcs – Boreks et une grande variété de bonbons turcs. Nous pouvons également vous apprendre les recettes que vous souhaitez. Demandez-nous simplement

Heure de début du cours de cuisine

Leçon du matin : 10h30
Leçon A de l'après-midi : 13h30
Après-midi Leçon B 16:30

Cours de maître sont des enseignements professionnels et peuvent être des formations d'une demi-journée ou d'une journée complète et peuvent également être hebdomadaires ou plus longues. Veuillez demander les détails des masterclass de cuisine turque.

Ce qui est inclus

  • Chefs turcs professionnels expérimentés dans la cuisine turque.
  • Cuisine professionnelle entièrement équipée.
  • Tous les aliments et matériaux pour la classe.
  • Prise en charge et retour pour les hôtels du centre-ville.
  • À la fin de l'atelier, nous mangerons les aliments préparés.
  • Dégustations de thé turc, d'eau et de café.

Point de rencontre

Nous pouvons venir vous chercher à vos hôtels ou appartements (pour les zones du centre-ville) ou commencer la visite depuis notre centre culturel.
Voici notre adresse

Événements d'Istanbul – Les Arts Turcs Art Studio
Alemdar Mh. Incili Cavus St.
No : 19 Étage : 3 (Derrière la citerne souterraine)
Sultanahmet 34110
Istanbul, Turquie
Contact : M. Alp ou M. Nurdogan ( Téléphone : +90 544 220 10 22 )
E-mail : [email protected]

Politique d'annulation
Ici, dans ce lien, vous pouvez trouver les détails de notre politique d'annulation.

Informations Complémentaires

La cuisine turque est en grande partie l'héritage de la cuisine ottomane, qui peut être décrite comme une fusion et un raffinement des cuisines d'Asie centrale, du Moyen-Orient, d'Europe de l'Est, arménienne et des Balkans. La cuisine turque a à son tour influencé ces cuisines et d'autres cuisines voisines, notamment celles d'Europe du Sud-Est (Balkans), d'Europe centrale et d'Europe occidentale. Les Ottomans ont fusionné diverses traditions culinaires de leur royaume avec des influences de la cuisine levantine, ainsi que des éléments turcs traditionnels d'Asie centrale (tels que le yaourt et le pastırma), créant une vaste gamme de spécialités.

Une table turque
La cuisine turque varie à travers le pays. La cuisine d'Istanbul, de Bursa, d'Izmir et du reste de la région de l'Asie Mineure hérite de nombreux éléments de la cuisine de la cour ottomane, avec une utilisation plus légère des épices, une préférence pour le riz plutôt que le boulgour, les koftes et une plus grande disponibilité de ragoûts de légumes, aubergines, farcies dolmas et poissons. La cuisine de la région de la mer Noire utilise beaucoup de poisson, en particulier l'anchois de la mer Noire et comprend des plats de maïs. La cuisine du sud-est est célèbre pour sa variété de brochettes, de mezes et de desserts à base de pâte tels que le baklava, le şöbiyet, le kadayıf et le künefe.

Surtout dans les parties occidentales de la Turquie, où les oliviers poussent en abondance, l'huile d'olive est le principal type d'huile utilisée pour la cuisine. Les cuisines des régions égéenne, de Marmara et méditerranéenne sont riches en légumes, herbes et poissons. L'Anatolie centrale compte de nombreuses spécialités célèbres, telles que le keskek, le manti et le gozleme. Les noms d'aliments directement apparentés au mantı se trouvent également dans la cuisine chinoise (mantou ou petit pain cuit à la vapeur) et coréenne (mandu). En fait, l'origine du mantou turc vient du mantou chinois.

Le nom d'une spécialité inclut parfois celui d'une ville ou d'une région, à l'intérieur ou à l'extérieur de la Turquie, et peut faire référence à la technique ou aux ingrédients spécifiques utilisés dans cette région. Par exemple, la différence entre Urfa kebap et Adana kebap est l'épaisseur de la brochette et la quantité de piment fort que le kebab contient. Le kebap Urfa est moins épicé et plus épais que le kebap Adana. Bien que les aliments à base de viande tels que les brochettes soient le pilier de la cuisine turque telle qu'elle est présentée dans les pays étrangers, les plats turcs indigènes se concentrent principalement sur le riz, les légumes et le pain.

Petit déjeuner
Le Simit, un pain circulaire aux graines de sésame, est un plat de petit-déjeuner courant en Turquie. Les Turcs préfèrent généralement un petit-déjeuner copieux. Un petit-déjeuner turc typique se compose de fromage, de beurre, d'olives, d'œufs, de tomates, de concombres, de confiture, de miel et de kaymak, sucuk, pastırma, börek, simit, poğaça et les soupes sont consommées comme repas du matin en Turquie. Une spécialité pour le petit-déjeuner s'appelle le menemen, qui est préparé avec des tomates, des poivrons verts, de l'oignon, de l'huile d'olive et des œufs. Invariablement, du thé turc est servi au petit-déjeuner. Le mot turc pour le petit-déjeuner, kahvaltı, signifie “avant le café”.

Nourriture faite maison
La nourriture faite maison est toujours préférée des Turcs. Bien que le mode de vie nouvellement introduit pousse la nouvelle génération à manger au restaurant, les Turcs préfèrent généralement manger à la maison. Un repas typique commence par une soupe, suivie d'un plat composé de légumes, de viande ou de légumineuses bouillis dans une marmite, souvent avec ou avant du riz, des pâtes ou du boulgour pilav accompagné d'une salade ou d'un cacık. En été, beaucoup de gens préfèrent manger un plat froid de légumes cuits avec de l'huile d'olive au lieu de la soupe, avant ou après le plat principal, qui peut également être une assiette de poulet, de viande ou de poisson.

Restaurants
Bien que la restauration rapide gagne en popularité et que de nombreuses grandes chaînes de restauration rapide étrangères aient ouvert dans toute la Turquie, les Turcs comptent toujours principalement sur les plats riches et copieux de la cuisine turque. De plus, certains plats traditionnels turcs, en particulier le köfte, le döner, le kokoreç, le kumpir, le midye tava, le börek et le gözleme, sont souvent servis comme fast-food en Turquie. Manger à l'extérieur a toujours été courant dans les grandes villes commerciales. Esnaf lokantası (qui signifie restaurants pour commerçants et commerçants) sont très répandus et servent une cuisine maison turque traditionnelle à des prix abordables.

Cuisine d'été
Pendant l'été turc chaud, un repas se compose souvent de légumes frits tels que des aubergines et des poivrons ou des pommes de terre servis avec du yaourt ou de la sauce tomate. Le menemen et le çılbır sont des plats d'été typiques, à base d'œufs. Le fromage de brebis, les concombres, les tomates, les pastèques et les melons constituent également un repas d'été léger. Ceux qui aiment le helva en dessert préfèrent le helva d'été, qui est plus léger et moins sucré que le régulier.

Ingrédients clés
Les ingrédients fréquemment utilisés dans les spécialités turques comprennent : l'agneau, le bœuf, le riz, le poisson, les aubergines, les poivrons verts, les oignons, l'ail, les lentilles, les haricots, les courgettes et les tomates. Les noix, en particulier les pistaches, les châtaignes, les amandes, les noisettes et les noix, ainsi que les épices, occupent une place particulière dans la cuisine turque et sont largement utilisées dans les desserts ou consommées séparément. La farine de semoule est utilisée pour faire un gâteau appelé revani et irmik helvasi.

Épices et arômes couramment utilisés :
Piment de la Jamaïque Yenibahar ou Dolma bahar Dolma, légumes, pilav, poisson, köfte
Anise Anason Peksimet, rakı, utilisé pour assaisonner les mélanges de noix et de fruits secs dans les plats sucrés et salés
Poivre noir Kara biber plats d'œufs, plats de viande, Laz böreği
Cardamome Kakule Rarement utilisé, principalement dans le café. Ingrédient courant dans les desserts persans et indiens, les variantes turques le remplacent généralement par de la vanille et de l'eau de rose
Desserts à la cannelle Tarçın, pâtisseries, salep, boza, iç pilav, poisson, agneau, légumes, sauces tomates, puddings au lait, desserts
Compotes de fruits au clou de girofle Karanfil, thé noir épicé, ragoûts de viande, confiseries, pains, viennoiseries
Coriandre Kişniş Extrêmement rare. Utilisé dans certains plats de poisson et de viande, en particulier dans le sud et l'est de l'Anatolie
Cumin Kimyon kofta épice, pastirma
Fenugrec Çemen otu Légumes, poissons, pains, pastirma
Haspir Yalancı safran (Faux safran) Utilisé principalement dans la cuisine régionale de Gaziantep pour donner aux soupes au yaourt une teinte semblable au safran
Isot Urfa biberi Çiğ köfte
Produits de boulangerie Mahlep Mahlep
Mastic Sakız Utilisé dans les desserts au lait, les glaces, les délices turcs
Pâtisseries salées aux graines de nigelle Çörek otu, fromage maison
peut être mélangé avec de la coriandre, du cumin et de l'haspir pour faire une épice pour le poisson
Poivron rouge kırmızı biber’, garniture pul biber pour soupes, manti, kebab Adana
Eau de rose Gül suyu, Su muhallebisi, güllaç, aşure
Graines de pavot Pain Haşhaş, petits pains, viande, poisson, sauces légères et vinaigrettes au yaourt
Safran Safran Zerde, pilav
Salep Salep Une boisson d'hiver à base de lait et de sucre
Graines de sésame Susam Simit, tahini, helva
Sumac Sumak Jus de baies de sumac peut être utilisé dans une marinade pour poisson ou poulet
Le sumac moulu peut être utilisé pour assaisonner les salades, le pilav et les soupes. Un mélange d'épices de sumac, de thym séché et de graines de sésame grillées est utilisé avec les viandes grillées.
Les olives sont également courantes sur divers petits-déjeuners et tables de meze fréquemment. Le beyaz peynir et le yaourt font partie de nombreux plats dont le börek, le manti, le kebab et le cacık.

Viandes
Dans certaines régions, la viande, qui était principalement consommée uniquement lors des cérémonies de mariage ou pendant le Kurban Bayramı en tant qu'etli pilav, fait désormais partie de l'alimentation quotidienne depuis l'introduction de la production industrielle. Le veau, autrefois boudé, est aujourd'hui largement consommé.

La principale utilisation de la viande dans la cuisine reste la combinaison de viande hachée et de légumes, avec des noms tels que kıymalı fasulye ou kıymalı ıspanak Alternativement, dans les villes côtières, des poissons bon marché comme les sardines ou les anchois sont largement disponibles, ainsi que de nombreux autres avec une disponibilité saisonnière. La consommation de volaille, presque exclusivement de poulet et d'œufs, est courante. Les agneaux nourris au lait, autrefois la source de viande la plus populaire en Turquie, représentent une petite partie de la consommation contemporaine. Kuzu çevirme, la cuisson de l'agneau de lait à la broche, autrefois une cérémonie importante, est rarement vu.

Fromages Turcs
Turkey produces many varieties of cheese, mostly from sheep’s milk. In general, these cheeses are not long matured, with a comparatively low fat content. The production of many kinds of cheese is local to particular regions. There are 193 different cheeses in Turkey, but only 8 of these cheeses have geographical indication.

Beyaz peynir is a salty brined cheese taking its name from its white color (“white cheese”). It is similar to feta but not as strong. This is produced in styles ranging from unmatured cheese curds to a quite strong mature version. It has many varieties due to source of milk, region (Ezine or Thrace) and production methods (classic or cultured). It is eaten plain (e.g. as part of the traditional Turkish breakfast), used in salads, and incorporated into cooked foods such as menemen, börek and pide.
Çerkez peyniri, means “Circassian cheese”. It has two variations, smoked or non-smoked.
Çökelek is dried cottage cheese. There are many regional varieties of çökelek. Some are eaten fresh while others are preserved, either storage in goatskin bags or pottery jars, or drying in the sun.
Kurut and keş are regional names for dried bricks of yogurt made from low-fat milk or from çökelek made from buttermilk.
Gravyer is produced in Turkey as well. Among others, Kars is famous for this type of cheese.
Hellim is a salty, firm-textured goat cheese, generally with some mint added, made in Northern Cyprus. In Turkey, it is common to fry hellim in a pan in some olive oil.
Kaşar is Turkey’s other ubiquitous cheese, a moderately fatty sheep’s cheese similar to the Greek kasseri, sometimes marketed as “Turkish cheddar”, being closer in consistency and taste to mild cheddar-style cheese than other Turkish cheeses. Less matured kaşar, called fresh kaşar, is widely consumed as well. Two varieties are popular Kars and Thrace.
Kaşkaval is a wheel-shaped yellow sheep’s cheese, similar to fresh kaşar. The name comes from Romanian word cașcaval, which bears the Italian structure of caciocavallo.
Lor is the other type of unsalted whey cheese, similarly made from the whey left over from kaşar or strained yogurt manufacture. Lor is used in traditional foods and desserts made from unsalted cheese like “ekşimik” and höşmerim
Mihaliç peyniri or Kelle peyniri is a hard sheep’s cheese that can be grated, like Parmesan cheese. Sometimes goat or cow milk is used. It is a specialty from Karacabey, a town in Bursa province which was called Mihaliç during Byzantine and Ottoman period. Mostly it is produced from non-pastorized milk and processed salt.
Örgü peyniri, “braided cheese”, is a specialty from Diyarbakır.
Otlu peynir Van herbed cheese (“herbed cheese”) is produced in many areas, chiefly in East Anatolia. Traditionally sheep’s or goat’s milk is used, but more recently cow’s milk otlu peynir has been produced. The type of herb used varies region: in Van wild garlic is traditional Bitlis otlu peynir contains a damp-loving herb known as sof otu. In other areas horse mint (Mentha longifolia) and Pimpinella rhodentha are used.
Tulum is a mostly sheep’s curd molded in an animal skin bag called as tulum. There are regional varieties of tulum peynir in such areas as İzmir, Ödemiş and Erzincan.[9] And each of tulum cheese have very different characteristics.

Turkish Soups
A Turkish meal usually starts with a thin soup (çorba). Soups are usually named after their main ingredient, the most common types being mercimek (lentil) çorbası, yogurt, or wheat (often mashed) called tarhana çorbası. Delicacy soups are the ones that are usually not the part of the daily diet, such as İşkembe soup and paça çorbası, although the latter also used to be consumed as a nutritious winter meal. Before the popularisation of the typical Turkish breakfast, soup was the default morning meal for some people.

Börek is the general name for salty pastries made with yufka (a thick phyllo dough), which consists of thin layers of dough. Su böreği, made with boiled yufka/phyllo layers, cheese and parsley, is the most frequently eaten. Çiğ börek (also known as Tatar böreği) is fried and stuffed with minced meat. Kol böreği is another well-known type of börek that takes its name from its shape, as do fincan (coffee cup), muska (talisman), Gül böreği (rose) or Sigara böreği (cigarette). Other traditional Turkish böreks include Talaş böreği (phyllo dough filled with vegetables and diced meat), Puf böreği. Laz böreği is a sweet type of börek, widespread in the Black Sea region.

Poğaça is the label name for dough based salty pastries. Likewise çörek is another label name used for both sweet and salty pastries.

Gözleme is a food typical in rural areas, made of lavash bread or phyllo dough folded around a variety of fillings such as spinach, cheese and parsley, minced meat or potatoes and cooked on a large griddle (traditionally sač).

Katmer is another traditional rolled out dough. It can be salty or sweet according to the filling. Katmer with pistachio and kaymak is a sweet food and one of the most popular breakfast items in Gaziantep.

Lahmacun (meaning dough with meat in Arabic) is a thin flatbread covered with a layer of spiced minced meat, tomato, pepper, onion or garlic.

Pide, which can be made with minced meat (together with onion, chopped tomatoes, parsley and spices), kashar cheese, spinach, white cheese, pieces of meat, braised meat (kavurma), sucuk, pastırma or/and eggs put on rolled-out dough, is one of the most common traditional stone-baked Turkish specialities.

Açma is a soft bread found in most parts of Turkey. It is similar to simit in shape, is covered in a glaze, and is usually eaten as a part of breakfast or as a snack.

Mantı with yogurt and garlic, spiced with red pepper powder and melted butter.

Typical Turkish pilav. Rice with orzo.
Turkish English Definition
Sade pilav Plain rice pilav is often the primary side dish to any meal. It is made sauteing rice with butter until lightly toasted and simmering with water or stock.
Pilav
Domatesli pilav tomato pilaf
Etli pilav rice containing meat pieces
Nohutlu pilav rice cooked with chickpeas
İç pilav rice with liver slices, currants, peanuts, chestnut, cinnamon and a variety of herbs
Patlıcanlı pilav rice with eggplant
Özbek pilavı Uzbek pilaf rice with lamb, onion, tomato, carrot
Acem pilavı Persian pilaf rice with lamb, cooked in meat broth with pistachios, cinnamon, etc.
Bulgur pilavı a cereal food generally made of durum wheat. Most of the time, tomato, green pepper and minced meat are mixed with bulgur. The Turkish name (bulgur pilavı) indicates that this is a kind of rice but it is, in fact, wheat.
Perde pilavı rice with chicken, onion and peanuts enveloped in a thin layer of dough, topped with almonds
Hamsili pilav spiced rice covered with anchovies, cooked in oven. A speciality from the Black Sea Region.
Frik pilavı rice made of burnt wheat. A speciality from Antioch/Antakya.
Mantı Turkish pasta that consists of folded triangles of dough filled with minced meat, often with minced onions and parsley. It is typically served hot topped with garlic yogurt and melted butter or warmed olive oil, and a range of spices such as oregano, dried mint, ground sumac, and red pepper powder. The combination of meat-filled dough with yogurt differentiates it from other dumplings such as tortellini, ravioli, and Chinese wonton. Mantı is usually eaten as a main dish. Minced chicken and quail meats are also used to prepare mantı in some regions of Turkey.
Erişte homemade pasta is called erişte in Turkey. It can be combined with vegetables but it can also be used in soups and rice.
Keşkek a meat and wheat (or barley) stew
Kuskus the Turkish version of couscous, which can be served with any meat dish or stew

Turkish Vegetarian / Vegetable dishes
A vegetable dish can be a main course in a Turkish meal. A large variety of vegetables are used, such as spinach, leek, cauliflower, artichoke, cabbage, celery, eggplant, green and red bell peppers, string bean and jerusalem artichoke. A typical vegetable dish is prepared with a base of chopped onions, carrots sautéed first in olive oil and later with tomatoes or tomato paste. The vegetables and hot water will then be added. Quite frequently a spoon of rice and lemon juice is also added. Vegetable dishes usually tend to be served with its own water (the cooking water) thus often called in colloquial Turkish sulu yemek (literally “a dish with juice”). Minced meat can also be added to a vegetable dish but vegetable dishes that are cooked with olive oil (zeytinyağlılar) are often served cold and do not contain meat. Spinach, leek, string bean and artichoke with olive oil are among the most widespread dishes in Turkey.

Dolma is the name used for stuffed vegetables. Like the vegetables cooked with olive oil as described above dolma with olive oil does not contain meat. Many vegetables are stuffed, most typically green peppers (biber dolması), eggplants, tomatoes, or zucchini/courgettes (kabak dolması), vine leaves (yaprak dolması). If vine leaves are used, they are first pickled in brine. However, dolma is not limited to these common types many other vegetables and fruits are stuffed with a meat or pilav mixture. For example, artichoke dolma (enginar dolması) is an Aegean region specialty. Fillings used in dolma may consist of parts of the vegetable carved out for preparation, pilav with spices or minced meat.

Mercimek köfte, although being named köfte, does not contain any meat. Instead, red lentil is used as the major ingredient together with spring onion, tomato paste etc.

Imam bayildi is a version of karnıyarık with no minced meat inside. It can be served as a meze as well.

Fried eggplant and pepper is a common summer dish in Turkey. It is served with yoğurt or tomato sauce and garlic.

Mücver is prepared with grated squash/courgette or potatoes, egg, onion, dill or cheese and flour. It can be either fried or cooked in the oven.

Pilav can be served either as a side dish or main dish but bulgur pilavı (pilav made of boiled and pounded wheat – bulgur) is also widely eaten. The dishes made with kuru fasulye (white beans), nohut (chickpeas), mercimek (lentils), börülce (black-eyed peas), etc., combined with onion, vegetables, minced meat, tomato paste and rice, have always been common due to being economical and nutritious.

Turşu is pickle made with brine, usually with the addition of garlic. It is often enjoyed as an appetizer. It is made with a large variety of vegetables, from cucumber to courgette. In the towns on the Aegean coast, the water of turşu is consumed as a drink. It comes from the Persian “Torshi”, which refers to pickled “Torsh” (sour) vegetables.

Menemen (left) as part of a Turkish breakfast
Menemen consists of scrambled eggs cooked in tomato, green pepper, and can be onion and garlic.
Çılbır is another traditional Turkish food made with poached eggs, yogurt and oil.
Ispanaklı yumurta consists of eggs with spinach and onion.
Kaygana can be described as something of a cross between the pancake and the omelet in Ottoman cuisine. It used to be served with cheese, honey, crushed nuts, or eggplant. However, it is almost forgotten in the big cities of Turkey.
Meze and salads

A plate of Turkish meze
A bowl of Cacık, the original form of seasoned, diluted yogurt with chopped cucumber, eaten throughout the former Ottoman world, under different names, like the tarator and tzatziki of the Balkans.

A plate of kısır decorated with green olive and cucumber pieces

Çoban salatası
Meze is a selection of food served as the appetizer course with or without drinks. Some of them can be served as a main course as well.

Aside from olive, mature kaşar kashar cheese, white cheese, various mixed pickles turşu, frequently eaten Turkish mezes include:

Acılı ezme – hot spicy freshly mashed tomato with onion and green herbs
Acuka (also known as muhammara) – a spread having both Circassian and Syrian origins, prepared with from Aleppo pepper paste, ground walnuts, tomato paste, bread crumbs, garlic, and spices
Arnavut ciğeri (literally “Albanian liver”) – fried liver cubes served with onion, parsley and hot pepper
Roka (arugula) salatası
Patlıcan salatası – eggplant salad
Piyaz – white bean or potato salad with onion and vinegar
Şakşuka or in another version köpoğlu – fried and chopped eggplants and peppers served with garlic yogurt or tomato sauce
Bakla ezmesi – hummus prepared from broad bean
Barbunya pilaki – borlotti beans cooked with garlic, tomato paste, carrot and olive oil
Borani
Börek – very thin dough layers stuffed with cheese, meat or vegetables
Cacık – cucumber with yogurt, dried mint and olive oil
Cevizli biber – a meze prepared with walnut, red pepper, pepper paste, onion and cumin
Çerkez tavuğu (literally “Circassian chicken”)
Ahtapot (octopus) – in seatowns served as a salad or grilled
Çiğ köfte – raw meat patties, similar to steak tartare, prepared with ground beef (sometimes lamb) and fine-ground bulgur a vegetarian version using tomato paste is known as etsiz çiğ köfte (literally “meatless raw meatballs”)
Çoban salatası – a mixed salad of tomato, cucumber, onion, green peppers, and parsley
Deniz börülcesi salatası (Salicornia europaea, also called common glasswort or marsh samphire)
Dolma – vine leaves, cabbage leaves, chard leaves, peppers, tomato, squash, pumpkin, eggplant or mussels stuffed with rice or meat
Fasulye pilaki – white beans cooked with garlic, tomato paste, carrot and olive oil
Fava – broad/horse bean puree
Gavurdağı salatası
Hardalotu – mustard plant salad
Haydari
Humus (from the Arabic for “chickpea”) – a spread prepared from sesame tahini, chickpeas, garlic, olive oil, and lemon juice.
İçli köfte (also known as oruk) – served either as a meze or a main dish especially in the east of Turkey, when it is cooked through boiling in a pot, içli köfte is served as a main dish
Kabak çiçeği dolması – stuffed zucchini blossoms, a kind of dolma
Kalamar (calamari) – fried or grilled, served with tarator sauce
Karides (shrimp) – served as a salad, grilled, or stewed with vegetables in a güveç (a casserole)
Kısır (also known as ‘sarma içi’) – a very popular meze or side dish prepared with fine-ground bulgur, tomato paste, parsley, onion, garlic, sour pomegranate juice and a lot of spices
Kızartma, various fried vegetables (eggplants, peppers, courgettes) served with yogurt or tomato-and-garlic sauce
Köfte – meatballs
Lakerda – picked bonito traditionally served with raki at taverns
Muhammara: see Acuka
Oruk: see İçli köfte
Semizotu (summer purslane) salatası – served with yogurt
Sıgara boreğı – feta or hot dogs wrapped in phyllo dough and fried
Soslu patlıcan – cubed eggplant served in a sauce of olive oil and tomato
Tarama – a spread made with fish roe
Turp otu salatası
Zeytin piyazi – olives and green onion salad
Dolma and sarma

Turkish yaprak sarma
Dolma is a verbal noun of the Turkish verb dolmak ‘to be stuffed (or filled)’, and means simply ‘stuffed thing’.[14] Sarma is also verbal noun of the Turkish verb sarmak ‘to wrap’, and means simply ‘wrapped/wrapping’. Dolma and sarma has a special place in Turkish Cuisine. It can be eaten either as a meze or a main dish. It can be cooked either as a vegetable dish or meat dish. If a meat mixture is put in, it is usually served hot with yogurt and spices such as oregano and red pepper powder with oil. If the mixture is only vegan recipe it should only have olive oil rice or bulgur and some nuts and raisins inside especially blackcurrant.

Zeytinyağlı yaprak sarması (stuffed leaves with olive oil) is the sarma made with vine leaves stuffed with a rice-spice mixture and cooked with olive oil. This type of dolma does not contain meat, is served cold and also referred to as sarma, which means “wrapping” in Turkish. Dried fruit such as blackcurant raisins, figs or cherries and cinnamon and allspice used to be added into the mixture to sweeten zeytinyağlı dolma in Ottoman Cuisine. Vine leaves (yaprak) could be filled not only with rice and spices but also with meat and rice, etli yaprak sarma, in which case it was often served hot with yogurt. The word sarma is also used for some types of desserts, such as fıstık sarma (wrapped pistachio).

Melon dolma along with quince or apple dolma was one of the palace’s specialties (raw melon stuffed with minced meat, onion, rice, almonds, cooked in an oven). In contemporary Turkey, a wide variety of dolma is prepared. Although it is not possible to give an exhaustive list of dolma recipes, courgette (“kabak”), aubergine (“patlıcan”), tomato (“domates”), pumpkin (“balkabağı”), pepper (“biber”), cabbage (“lahana”) (black or white cabbage), chard (“pazı”) and mussel (“midye”) dolma constitute the most common types. Instead of dried cherries in the Palace Cuisine, currants are usually added to the filling of dolma cooked in olive oil. A different type of dolma is mumbar dolması, for which the membrane of intestines of sheep is filled up with a spicy rice pilav-nut mixture.

Meat dishes
Pastırma with three eggs, a common Turkish breakfast dish
Consisted of chicken or lean veal, Döner kebap is a common Turkish fast food.
Tantuni (similar to dürüm, meat cut in very small pieces, served with lavash, a specialty from the Mersin province of Turkey)
Kuzu güveç (lamb cooked in earthenware casserole)
Pastırmalı kuru fasulye (white kidney bean stew with pastırma)
Kuzu kapama (spring lamb stewed)
Haşlama (boiled lamb with vegetables and lemon juice)
Kavurma which means frying, roasting or parching in Turkish, is generally used for roasted lamb or a variety of fried meat dishes. Çoban kavurma is a variety of it, prepared with diced lamb with tomatoes, onions, mushrooms, peppers and herbs. Kavurma is one of the favorite dishes of Ramadan.
Alinazik, a home-style Turkish kebab variety which is a specialty of the Gaziantep province.
Hünkârbeğendi[15] (the name means that the sovereign/sultan liked it, the dish consists of a puree of grilled eggplant with kaşar cheese, topped with cubed lamb meat)
Türlü (a stew of vegetables and meat cooked in güveç-casserole)
Külbastı
Ankara tava (pilav with lamb)
Elbasan tava
Tandır (without adding any water, the meat is cooked very slowly with a special technique)
İncik (lamb shank cooked in the oven)
Boraniye (broad bean/spinach/squash boraniye, vegetables cooked together with meat, yogurt and chickpea)
Karnıyarık[15] (split-belly eggplant) (eggplants are cut off and fried. Then they are filled with minced meat, onion, garlic and tomato paste and cooked in the oven)
Köfte (meatball) is another meat dish in Turkey. The word köfte is sometimes preceded the name of a town, which refers to the technique for cooking it or the ingredients or spices specifically used in that region, for example İnegöl köftesi, İzmir köfte, Akçaabat köfte, pideli köfte (Bursa), Filibe köfte, Tire köfte, Islama köfte (mainly in Sakarya province) etc. Its main ingredients are minced meat, parsley, bread-egg (not necessarily, usually homemade köfte contains egg yolk and some crumbled bread) and a range of spices: cumin, oregano, mint powder, red or black pepper powder with onion or garlic. Kadınbudu köfte is another traditional speciality minced meat is mixed with cooked rice and fried. Içli köfte can be described as a shell of “bulgur” filled with onion, minced meat and nuts. Çiğ köfte is a meze from south-eastern Turkey meaning raw meatballs, prepared with “bulgur” and raw minced meat. Terbiyeli Sulu Köfte is another meatball speciality cooked with flour, tomato paste and water in which lemon and egg sauce is added.
Sucuk is a form of raw sausage (made with beef meat and a range of spices, and garlic) commonly eaten with breakfast. Instead of classical sausages (sosis), sucuk is the most used ingredient for snacks and fast-food style toasts and sandwiches in Turkey.
Pastırma is another famous beef delicacy. Both pastırma and sucuk can be put in kuru fasulye (dry beans) to enrich the aroma. Both can be served as a meze as well. Sucuk or pastırma with scrambled eggs, served in a small pan called sahan, is eaten at breakfast in Turkey.
Kokoreç (the intestines of sheep) with spices is a traditional low-price fast food in Turkey.
Liver is fried in Turkish cuisine. “Arnavut ciğeri” (meaning Albanian liver), served with onion and sumac, is usually eaten as a meze, in combination with other mezes such as fava. “Edirne ciğeri” is another famous liver dish from Edirne. Liver is first frozen so that it can be cut into very thin layers. After being cut off, liver layers are fried.
Kelle (roasted sheep’s head)
Kuzu etli enginar (artichokes with lamb)
Etli taze fasulye (green beans stew with meat)
Etli bamya (okra with meat)
İşkembeli nohut (chickpea with tripe)
Piliç dolma (stuffed chicken with spice filling)

Turkish Kebabs
Kebab refers to a great variety of meat-based dishes in Turkish cuisine. Kebab in Turkey encompasses not only grilled or skewered meats, but also stews and casseroles.

Adana kebap or kıyma kebabı – kebab with hand-minced meat mixed with chili on a flat wide metal skewer (shish) associated with Adana region although very popular all over Turkey.
Ali Paşa kebabı, “Ali Pasha kebab” – cubed lamb with tomato, onion and parsley wrapped in phillo.
Alinazik kebab – Ground meat kebab sautéed in a saucepan, with garlic, yogurt and eggplants added.
Bahçıvan kebabı, ‘gardener’s kebab’ – Boneless lamb shoulder mixed with chopped onions and tomato paste.
Beyti kebab – Ground lamb or beef, seasoned and grilled on a skewer, often served wrapped in lavash and topped with tomato sauce and yogurt, traced back to the famous kebab house Beyti in İstanbul and particularly popular in Turkey’s larger cities.
Bostan kebabı – Lamb and aubergine casserole.
Buğu kebabı, “steamed kebap” – cooked in low heat until the meat releases its moisture and reabsorbs it.
Cağ kebab, ‘spoke kebab’ – Cubes of lamb roasted first on a cağ (a horizontal rotating spit) and then on a skewer, a specialty of Erzurum region with recently rising popularity.
Ciğerli kağıt kebabı, ‘liver paper kebab’ – Lamb liver kebab mixed with meat and marinated with thyme, parsley and dill.
Çardak kebabı, ‘arbor kebab’ – Stuffed lamb meat in a crêpe.
Çökertme kebabı – Sirloin veal kebap stuffed with yogurt and potatoes.
Çömlek kebabı, ‘earthenware bowl kebab’ – Meat and vegetable casserole (called a güveç in Turkish) with eggplant, carrots, shallots, beans, tomatoes and green pepper.
Çöp şiş, “small skewer kebab” – a speciality of Selçuk and Germencik near Ephesus, pounded boneless meat with tomatoes and garlic marinated with black pepper, thyme and oil on wooden skewers.
Döner kebab
Hünkâri kebabı, ‘Sultan’s kebab’ – Sliced lamb meat mixed with patlıcan beğendi (aubergine purée), basil, thyme and bay leaf.
İskender kebap – döner kebap served with yogurt, tomato sauce and butter, originated in Bursa. The kebab was invented İskender Efendi in 1867. He was inspired from Cağ kebab and turned it from horizontal to vertical.
İslim kebabı, ‘steamed kebab’ – Another version of the aubergine kebab without its skin, marinated in sunflower oil.
Kağıt kebabı – Lamb cooked in a paper wrapping.
Kuyu kebabı, ‘pit kebab’ – Prepared from the goat it is special for Aydın region, similar to tandır kebabı.
Kuzu incik kebabı, ‘lamb shank kebab’ – Lamb shanks mixed with peeled eggplants and chopped tomatoes, cream, salt and pepper.
Kuzu şiş – Shish prepared with marinated milk-fed lamb meat.
Köfte kebap or Shish köfte – minced lamb meatballs with herbs, often including parsley and mint, on a stick, grilled.
Manisa kebabı – This Manisa region version of the kebab is smaller and flat size shish meat on the sliced pide bread, flavored with butter, and stuffed with tomato, garlic and green pepper.
Orman kebabı, ‘forest kebab’ – Lamb meat on the bone and cut in large pieces mixed with carrots, potatoes and peas.
Patates kebabı, ‘potato kebab’ – Beef or chicken mixed with potatoes, onions, tomato sauce and bay leaves.
Patlıcan kebabı, ‘aubergine kebab’ – Special kebap meat marinated in spices and served with eggplant (aubergine), hot pide bread and a yogurt sauce.
Ramazan kebabı, ‘Ramadan kebab’ – Meat mixed with yogurt, tomato and garlic stuffed with fresh mint or garnish on Pide bread.
Shish kebab – Prepared with fish, lamb or chicken meat on thin metal or reed rods, grilled.
Şiş tavuk or Tavuk şiş – Yogurt-marinated chicken grilled on a stick.
Sivas kebabı – Associated with the Sivas region, similar to Tokat kebab but especially lamb ribs are preferred and it also differs from Tokat kebabı on the point that there are no potatoes inside.
Susuz kebap, ‘waterless kebab’ – Cooked after draining excess fluid from the meat rubbed with salt and cinnamon in saucepan.
Talaş kebabı, ‘sawdust kebab’ – Diced lamb, mixed with grated onions, brown meat mixed with flour dough.
Tandır kebabı, ‘tandoor kebab’ – Lamb pieces (sometimes a whole lamb) baked in an oven called a tandır, which requires a special way of cooking for hours. Served with bread and raw onions.
Tas kebabı, ‘bowl kebab’ – Stewed kebab in a bowl, beginning with the cooking of the vegetables in butter employing a method called yaga vurmak, (“butter infusion”), before the meat itself is cooked in the same grease.
Testi kebabı, ‘earthenware-jug kebab’ – Ingredients are similar to çömlek kebabı, prepared in a testi instead of a güveç, generally found in Central Anatolia and the Mid-Western Black Sea region.
Tokat kebabı – Associated with the Tokat region, it is made with veal marinated in olive oil, aubergine, tomatoes, potatoes, onion, garlic and special pita bread.
Urfa kebabı – is similar to Adana kebabı, but not that spicy.

Turkish Fishes
Turkey is surrounded seas which contain a large variety of fish. Fish are grilled, fried or cooked slowly the buğulama (poaching) method. Buğulama is fish with lemon and parsley, covered while cooking so that it will be cooked with steam. The term pilâki is also used for fish cooked with various vegetables, including onion in the oven. In the Black Sea region, fish are usually fried with thick corn flour. Fish are also eaten cold as smoked (isleme) or dried (çiroz), canned, salted or pickled (lâkerda). Fish is also cooked in salt or in dough in Turkey. Pazıda Levrek is a seafood speciality which consists of sea bass cooked in chard leaves. In fish restaurants, it is possible to find other fancy fish varieties like balık dolma (stuffed fish), balık iskender (inspired İskender kebap), fishballs or fish en papillote. Fish soup prepared with vegetables, onion and flour is common in coastal towns and cities. In Istanbul’s Eminönü and other coastal districts, grilled fish served in bread with tomatoes, herbs and onion is a popular fast food. In the inner parts of Turkey, trout alabalık is common as it is the main type of freshwater fish. Popular seafood mezes at coastlines include stuffed mussels, fried mussel and fried kalamar (squid) with tarator sauce.

Turkish Desserts
Baklava is prepared on large trays and cut into a variety of shapes.
Sütlaç, or Turkish rice pudding.
Turkish delight.
Kazandibi, means the bottom of “kazan” because of its burnt surface.
Şekerpare. One of the world-renowned desserts of Turkish cuisine is baklava. Baklava is made either with pistachios or walnuts. Turkish cuisine has a range of baklava-like desserts which include şöbiyet, bülbül yuvası, saray sarması, sütlü nuriye, and sarı burma.

Kadayif is a common Turkish dessert that employs shredded yufka. There are different types of kadaif: tel (wire) or Burma (wring) kadayıf, both of which can be prepared with either walnuts or pistachios.

Although carrying the label “kadayıf”, ekmek kadayıfı is totally different from “tel kadayıf”. Künefe and ekmek kadayıfı are rich in syrup and butter, and are usually served with kaymak (clotted/scrambled butter). Künefe contains wire kadayıf with a layer of melted cheese in between and it is served hot with pistachios or walnuts.

Among milk-based desserts, the most popular ones are muhallebi, su muhallebisi, sütlaç (rice pudding), keşkül, kazandibi (meaning the bottom of “kazan” because of its burnt surface), and tavuk göğsü (a sweet, gelatinous, milk pudding dessert quite similar to kazandibi, to which very thinly peeled chicken breast is added to give a chewy texture). A speciality from the Mediterranean region is haytalı, which consists of pieces of starch pudding and ice cream (or crushed ice) put in rose water sweetened with syrup.

Helva (halva): un helvası (flour helva is usually cooked after someone has died), irmik helvası (cooked with semolina and pine nuts), yaz helvası (made from walnut or almond[19]), tahin helvası (crushed sesame seeds), kos helva, pişmaniye (floss halva).

Other popular desserts include Revani (with semolina and starch), şekerpare, kalburabasma, dilber dudağı, vezir parmağı, hanım göbeği, kemalpaşa, tulumba, zerde, höşmerim, paluze, irmik tatlısı/peltesi, lokma.

Güllaç is a dessert typically served at Ramadan, which consists of very thin, large dough layers put in milk and rose water, served with pomegranate seeds and walnuts. A story is told that in the kitchens of the Palace, those extra thin dough layers were prepared with “prayers”, as it was believed that if one did not pray while opening phyllo dough, it would never be possible to obtain such thin layers.

Aşure can be described as a sweet soup containing boiled beans, wheat and dried fruits. Sometimes cinnamon and rose water is added when being served. According to legend, it was first cooked on Noah’s Ark and contained seven different ingredients in one dish. All the Anatolian peoples have cooked and are still cooking aşure especially during the month of Muharrem.

Some traditional Turkish desserts are fruit-based: ayva tatlısı (quince), incir tatlısı (fig), kabak tatlısı (pumpkin), elma tatlısı (apple) and armut tatlısı (pear). Fruits are cooked in a pot or in an oven with sugar, carnations and cinnamon (without adding water). After being chilled, they are served with walnuts or pistachios and kaymak.

Homemade cookies/biscuits are commonly called kurabiye in Turkish. The most common types are acıbadem kurabiyesi (prepared only with eggs, sugar and almonds), un kurabiyesi (flour kurabiye) and cevizli kurabiye (kurabiye with walnuts). Another dough based dessert is ay çöreği.

Tahin-pekmez is a traditional combination especially in rural areas. Tahin is sesame paste and pekmez is grape syrup. These are sold separately and mixed before consumption.

Lokum (Turkish delight), which was eaten for digestion after meals and called “rahat hulkum” in the Ottoman era, is another well-known sweet/candy with a range of varieties.

Cezerye, cevizli (walnut) sucuk (named after its sucuk/sujuk like shape, also known as Churchkhela in Circassian region) and pestil (fruit pestils) are among other common sweets.

Marzipan badem ezmesi or fıstık ezmesi (made of ground pistachios) is another common confection in Turkey.

Another jelly like Turkish sweet is macun. Mesir macunu of Manisa/İzmir (which was also called “nevruziye” as this macun was distributed on the first day of spring in the Ottoman Palace) contains 41 different spices. It is still believed that “mesir macunu” is good for health and has healing effects. As with lokum, nane macunu (prepared with mint) used to be eaten as a digestive after heavy meals. Herbs and flowers having curative effects were grown in the gardens of Topkapı under the control of the chief doctor “hekimbaşı” and pharmacists of the Palace who used those herbs for preparing special types of macun and sherbet.

There are also several types of ice creams based on salep powder or Cornstarch with Rose water such as Dondurma (Turkish gum ice cream), dried fruit ice cream, ice cream rose petals.

Dried fruit, used in dolma, pilav, meat dishes and other desserts is also eaten with almonds or walnuts as a dessert. Figs, grapes, apricots are the most widespread dried fruits.

Kaymak (clotted cream-butter) is often served with desserts to cut through their sweetness.

Turkish tea or Turkish coffee, with or without sugar, is usually served after dinner or more rarely together with desserts.

Turkish Street food
Macun
Dondurma
iced almonds buzlu badem
fried mussels, stuffed mussels midye
fresh walnuts taze ceviz
gözleme is a kind of food that a thin flat bread called “yufka” stuffed with potato, white or kaşar cheese, spinach, ground meat and/or other ingredients with or without spices and traditionally cooked over “sac”, a traditional cooking equipment
kokoreç
fish bread balık ekmek
sucuk ekmek
köfte ekmek
kumpir a baked potato served with kaşar cheese and many other toppings
lokma
roasted corn közde mısır
roasted chesnuts kestane
simit

Wine-producing regions in Turkey.
There are a variety of local wines produced Turkish brands such as Sevilen, Kavaklıdere, Doluca, Corvus, Kayra, Pamukkale and Diren which are getting more popular with the change of climatic conditions that affect the production of wine. A range of grape varieties are grown in Turkey. For the production of red wine, the following types of grapes are mainly used in the Marmara Region, Pinot noir, Adakarası, Papazkarası, Semillion, Kuntra, Gamay, Cinsault in the Aegean Region, Carignane, Çalkarası, Merlot, Cabernet Sauvignon, Alicante Bouschet in the Black Sea Region and the eastern part of the country, Öküzgözü, Boğazkere in Central Anatolia, Kalecik Karası, Papazkarası, Dimrit in the Mediterranean Region, Sergi Karası, Dimrit. As for white wine, the grapes can be listed as follows in the Marmara Region, Chardonnay, Riesling, Semillion, Beylerce, Yapıncak in the Aegean Region, muscat and semillion in the Black Sea Region, Narince in Central Anatolia, Emir, Hasandede (for further info [permanent dead link] [permanent dead link]). In addition to mass production, it is quite popular to produce wines in private farms and sell them in the locality. Visitors can find different “home made” wines in Central Anatolia (Kapadokya/Cappadocia region – Nevşehir), the Aegean coast (Selçuk and Bozcaada (an island in the Aegean Sea)).


Which supermarkets deliver in Thenford?

The online supermarket delivery service Thenford: a growing number of stores makes this possible. Your trolley with heavy items such as Waitrose Rich Buttery Hot Dog Rolls, Meri Meri Unicorn Large Napkin and of course Tetley Super Fruits Tea Boost Cranberry Elderflower and of course offers from brands like Farah can be up to 10,5 kilogram. Découvrez la commodité de la boutique en ligne. Make use of the online supermarket Thenford now. The service bring everything in the kitchen. Groceries at home when it suits you. Early on monday at 10:45, wednesday afternoon to 13:00 or saturday around night at 21:15, choose yourself! Maybe relevant for you: Supermarket Delivery Redcar and Cleveland


Voir la vidéo: VOUS VOULEZ UN VRAI DÉLICE TURC VOICI Le Tas Kebab Recette Ragoût De Bœuf Fondant