dj.mpmn-digital.com
Nouvelles recettes

La SmokeLine de BrisketTown ouvre sur la High Line

La SmokeLine de BrisketTown ouvre sur la High Line



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Après un retard à la fin de la semaine dernière, Daniel Delaney a ouvert une boutique sur la High Line vers 17h30. Vendredi et rapidement vendu hors de poitrine. D'accord, pas tout à fait, mais tous ceux qui n'avaient pas déjà fait la queue à ce moment-là à Ligne de fumée pourrait être pardonné de penser que cela pourrait être une cause perdue de se mettre en ligne. Il y avait déjà 38 personnes qui attendaient Style barbecue Franklin (eux et les 162 personnes suivantes ont également reçu des koozies de bière rouge SmokeLine). Et pourquoi pas? Vous pouvez affirmer que Delaney vient de s'installer pour servir la meilleure poitrine de New York dans l'un de ses plus beaux endroits.

Le menu SmokeLine propose ce qu'il appelle deux sandwichs au barbecue de style Central Texas. Il y a The Deckle (poitrine fumée, cornichons maison et oignons sur un petit pain grillé au beurre, 8 $) et The Mess (fromage frit avec poitrine hachée, viande de côtes effilochées, relish à l'oignon et sauce chili sur un petit pain grillé au beurre, 10 $). Vous pouvez commander des assiettes de poitrine (1/3 livre de mélange de poitrine maigre et grasse, 12 $), des côtes de porc (1/3 livre d'un carré de côtes levées, 12 $) et des côtes de bœuf (une côte de bœuf géante, 28 $), qui viennent tous avec une salade de pommes de terre, des cornichons, des oignons et du pain.

Mais le plaisir ne s'arrête pas là. Pour 60 $, vous pouvez commander "The Trough": 1 livre de poitrine, huit côtes de porc et une côte de bœuf géante servie avec une salade de pommes de terre, des cornichons faits maison, des oignons et du pain.

SmokeLine a été signalé comme un spot saisonnier ouvert jusqu'en octobre, mais lorsqu'on lui a demandé vendredi à quelle fréquence il serait là, Delaney a déclaré: "Chaque jour pendant au moins les deux prochaines années." Il aurait très bien pu être dans le béguin de l'ouverture. Quoi qu'il en soit, vous pouvez vous attendre à le voir diriger la station au moins occasionnellement. "Je serai là où je dois être", a-t-il noté.

Quiconque se considère comme un aficionado de la poitrine qui n'a pas encore fait le voyage jusqu'à Delaney's BrisketTown sur Bedford Avenue à l'ombre du pont de Williamsburg, ne marchez pas, courez jusqu'à la High Line (ceux qui ont été proclamant à tort Mighty Quinn's dans l'East Village « la norme selon laquelle tous les autres barbecues [à New York] sont jugés » pourrait apprendre une chose ou deux). Cette poitrine est malade. La viande est ridiculement juteuse. Vous pourriez facilement engloutir une assiette et souhaiter avoir doublé votre commande.

SmokeLine est ouvert du lundi au dimanche (de 11h à 21h), mais vous voudrez probablement arriver tôt, il y aura probablement une attente qui va donner un nouveau sens au nom de ce parc.


Le premier aperçu du flux : SmokeLine

Le maître des stands Daniel Delaney, lauréat d'un prix Food & Drink, lance son barbecue sur la High Line.

Food & Drink Award&ndashwinning pit master Daniel Delaney apporte le barbecue de style central du Texas, les tartes mdashplus et les sodas & mdash de son endroit de Williamsburg, BrisketTown, à la High Line. En raison de ses débuts le 18 avril, l'avant-poste en plein air&mdashDelaney&rsquos est d'abord à Manhattan&mdashdole des interprétations adaptées aux pique-niques de ses viandes fumées emblématiques, y compris un sandwich frit au fromage et à la poitrine, du porc effiloché (maintenant niché entre les rouleaux de challah Amy&rsquos Bread) et, en exclusivité pour SmokeLine, côtes d'agneau. Également proposés : des sodas sur commande avec des sirops P&H et une sélection tournante de tartes de saison (myrtilles, pommes) de la boulangère de Littleneck Rachell Roth. High Line à 15th St et Tenth Ave (718-701-8909)


Quoi faire pour le 18 avril 2013

Vos avantages : 1) Brunch dans le salon de jardin ensoleillé d'Andanada. avec une sangria infinie. pour 28 dollars. 2) Un dîner péruvien accompagné de vins par l'un des chefs les plus en vue de LA. Cela se passe le 27 avril à la James Beard House. 3) Une séance d'entraînement avec un médaillé d'or olympique. Sérieusement, c'est parti.

Une fête de velours violet sous le Circolo

Vous connaissez peut-être Circolo comme cet endroit italien NoHo où vous avez mangé la tarte aux framboises qui change la vie. Mais vous êtes sur le point de le connaître comme l'endroit où vous passez vos jeudis à vous prélasser dans un paradis souterrain violet sexy de cocktails citron-vodka. Parce qu'ils ont ça maintenant.

Les jeudis, Circolo, 45 Bond St (entre Bowery et Lafayette), 212-375-0323, voir le menu

La beauté suédoise, pour moins cher

Nous avons entendu dire que vous cherchiez un jean suédois au délavage d'été et un manteau sport en coton léger. Nous sommes donc allés de l'avant et avons demandé à Acne d'organiser cette vente d'échantillons à Tribeca. D'accord, alors peut-être que nous n'avons rien à voir avec ça. Mais quand même, des jeans suédois.

Jusqu'au 19 avril, de midi à 19h, Acne Studios, 401 Broadway (entre Walker et Lispenard), 212-334-3303

Vendredi

Poitrine primée sur la ligne haute

BrisketTown. Ces gars-là ont rendu la viande si délicieuse que les gens leur ont décerné un prix et les ont déclarés roi de toutes les poitrines de New York. Mais ce ne sont pas des amateurs de lauriers, alors ils ouvrent une place sur la High Line jusqu'en octobre. Le bœuf fumé est la viande la plus travaillée dans le jeu du barbecue.

19 avril-18 octobre, SmokeLine sur la High Line (au 15th St et 10th Ave), 718-701-8909

Une beauté française dans le West Village

Si nous vous disions que vous mangeriez bientôt des moules marinées réfrigérées et de la lotte rôtie avec une pléthore de bières pression de New York dans une brasserie ensoleillée et sombre du coin de Greenwich des gars de Sel et Gras, vous seriez intéressé. Dans les nouvelles éventuellement liées, vous ne devinerez jamais ce qu'est cet endroit.

Ouverture le 19 avril, Charlemagne, 679 Greenwich St (chez Christopher), 646-558-5623, voir le menu

Samedi

Poulet. Gaufres. Brooklyn.

Le classique poulet, gaufres et brunch Bellini. n'est pas une chose. Ou ce n'était pas jusqu'à maintenant. Sweet Chick de Williamsburg a pris ses recettes de poulet et de gaufres et de pastèque-Bellini et les a appliquées au repas connu sous le nom de brunch. C'est ce que certains milieux appellent une percée.

Sam-Dim, 11h-16h, Sweet Chick, 164 Bedford Ave (au N 8th), Brooklyn, 347-725-4793, voir le menu


Super mange au sommet de la ligne haute

Je ne me souviens même pas d'un New York sans la High Line, n'est-ce pas ? Où flâner quand il fait chaud pour admirer les jardins et la ville d'en haut un verre de vin à la main ?

Depuis son ouverture en 2011, la High Line est devenue une destination préférée (surtout au printemps et en été) pour les touristes et les New-Yorkais. S'étendant de Gansevoort Street dans le Meatpacking District à West 30th Street à Chelsea, le parc surélevé de 1,6 km de long offre certaines des meilleures vues sur le front de mer de la ville, abrite 210 espèces végétales luxuriantes différentes, organise des visites, des conférences, des spectacles et des événements , et le plus important, abrite également un certain nombre de vendeurs de nourriture de premier plan, qui viennent tous d'ouvrir un magasin pour la saison. Donc de la viande fumée salée à Barbecue Delaney à Mango Paletas à La Newyorkina, voici ce qu'il faut manger pendant que vous traversez la High Line venteuse et animée.

Le camion à tacos : Alors qu'ils ont commencé leur vie comme un restaurant mobile basé dans le New Jersey, Le camion à tacos vend maintenant des plats mexicains authentiques dans les vitrines, les kiosques et les chariots à travers New York, le New Jersey et même le Massachusetts. Et les plats attrayants ne manquent pas dans leur menu High Line dédié, comme les Tacos Al Pastor, les tortas farcies au bœuf Barbacoa et les verts mélangés sains d'Ensalada la Unica garnis de tomates, d'avocat, de queso et de graines de citrouille dans une vinaigrette à l'ananas.

Ligne de fumée de Delaney Barbecue :Une autre greffe de Brooklyn, la High Line est toujours le seul endroit où vous pouvez déguster la viande primée de Dan Delaney (il a été couronné "Brisket King of NYC" en 2013) en dehors de Williamsburg. Ce bœuf fumé au chêne peut être commandé sous forme d'assiette ou empilé sur un sandwich, avec un certain nombre d'accompagnements rafraîchissants et végétariens, comme une salade de pommes de terre ou de pois aux yeux noirs, une salade de chou ou des cornichons croquants et saumâtres.

Terroir au Porche : Alors que la plupart des bouchées vendues sur la High Line sont assez faciles à manger sur le pouce, il est difficile de battre l'expérience détendue et assise à Terroir un avant-poste en plein air du populaire bar à vin de Paul Grieco et Marco Canora. La liste de boissons soigneusement préparée met en évidence les petits établissements vinicoles et brasseries de tout l'État de New York, et il y a un certain nombre de plats délicieux à déguster à côté, d'une salade de Farro aux pois sucrés à un copieux sous-marin de veau et de boulettes de ricotta.

Café en bouteille bleue : La High Line était Bouteille bleue's premier emplacement en dehors de Brooklyn, et les Manhattanites ont été dûment séduits par leurs cafés goutte à goutte d'origine unique, leur gamme complète de boissons expresso, leurs mokas à base de Nunu chocolats et lait de La crèmerie de la vallée de Battenkill, et le best-seller du café glacé de la Nouvelle-Orléans, qui a été infusé à froid pendant 18 heures avec de la chicorée torréfiée et sucré avec du sucre de canne biologique.

La Newyorkina : Les glaçons artisanaux (ou paletas) du chariot très apprécié de Fany Gerson sont inspirés de son Mexique natal. Le chef pâtissier estimé (elle est également propriétaire de la boutique de beignets créatifs, Pâte) utilise des fruits frais, du lait et du miel provenant de fermes locales pour son écurie de saveurs délicieuses, comme le yaourt avec tourbillon de baies, la prune rôtie, l'avocat, le citron vert et le piment, la noix de coco, la mangue et le tamarin.

Boulangerie fondante : Les friandises glacées ne manquent certainement pas sur la High Line, mais Fondre se démarque du lot avec des sandwichs à la crème glacée innovants, comme le « Lovelet », des biscuits au velours rouge avec de la crème glacée au fromage à la crème, le « Morticia », des biscuits au chocolat craquants berçant du rhum au chocolat malté, et des spéciaux tournants, comme le « Jackson », à la mangue yogourt glacé lassi entre deux gâteaux moelleux parfumés à la cardamome.

Pops du peuple : L'une des premières réussites à sortir de Smorgasburg, le désormais omniprésent Pops du peuple ont apporté leurs marchandises rafraîchissantes à la High Line. Leur menu saisonnier de sucettes glacées et de glace à raser (pensez à la griotte aux prunes, au poivre aux fraises, à la vanille de maïs sucré et à la pêche aux bleuets) comprend des fruits provenant de fermes du New Jersey et de New York, comme Red Jacket Orchards, Van Houten Farms, Philips Farms et Maxwell Farms .

L'Art du Gelato : Alors que vous pouvez trouver leurs boules lisses dans le marché de Chelsea à proximité, il est infiniment plus satisfaisant d'obtenir votre gelato au sommet de la High Line ensoleillée. Fabriqués en petites quantités avec du lait biologique d'origine locale, des fruits verts mûrs et des produits de qualité importés d'Italie, la sélection de gelati et de sorbetti comprend de l'amaretto succulent, de la pistache aux noix, du chocolat dense au poivre de Cayenne et du Fior di Fragola (brillant, fraise estivale).


L'été à Chelsea est devenu encore plus excitant avec un nouvel ajout à l'emblématique High Line du quartier. Le Golden Hour, une nouvelle expérience de restauration située à l'hôtel High Line, a officiellement ouvert ses portes la semaine dernière, permettant aux clients d'entrer et de profiter de sa nature luxueuse.

Golden Hour a été conceptualisé par les restaurateurs de renom Joshua Boissy et Krystof Zizka. Les deux ont acquis une place forte sur la scène des restaurants new-yorkais avec leurs deux précédents établissements primés, Maison Premiere à Brooklyn et Sauvage à Greenpoint. Ensemble, ils ont créé des restaurants qui ont amené les expériences des clients à de nouveaux niveaux, et Golden Hour aura sans aucun doute le même effet.

L'ambiance de Golden Hour respire les éléments tropicaux, ce qui donnera vraiment aux clients l'impression d'avoir été transportés en dehors de New York. La verdure entoure tout le périmètre du restaurant, tandis que le décor favorise encore plus la sensation tropicale. Lorsque les invités entreront dans les lieux, ils remarqueront instantanément les designs audacieux, qui comprennent des plateaux de table en laiton, des chaises en treillis à chevrons noir et blanc et des parapluies à rayures. Avec une vue imprenable sur Chelsea et un emplacement exclusif loin des rues animées de la ville, l'expérience Golden Hour est imbattable.

Ce qui est encore plus excitant, ce sont la nourriture et les boissons car une bonne ambiance n'est rien sans un délicieux repas entre amis ! Les invités qui se dirigent vers la Golden Hour seront pour le moins gâtés. Le menu regorge de plats délicieux tels que des entrées de crevettes grillées, des rouleaux de homard, des frites de palourdes et du black bass. Et ce ne sont que quelques-unes des options de dîner. Golden hour propose également des menus pour le déjeuner et le brunch.

Will Elliott, qui dirige le bar, a également imaginé des cocktails incroyables que les invités pourront siroter pendant qu'ils dînent. Choisissez parmi un certain nombre de boissons, dont El Draque, un mélange de cachaça, de citron vert et de yerba buena, et le Pimm's Golden Cup, un mélange de gin londonien, de gingembre et de bourrache servi dans un calice doré. La carte des boissons propose également des boissons surgelées qui ne vous décevront pas, comme un Frozen Negroni et un Blue Kapalua, qui mélangent rhums, ananas frais et curaçao.

Golden Hour sera ouvert du dimanche au jeudi de 14h à 22h et du vendredi au samedi de 14h à 23h. Golden Hour ajoutera bientôt des heures de brunch.


Croquez dans le meilleur barbecue du pays, ici même à New York

Le week-end du Memorial Day est le moment idéal pour prouver à vos amis qui viennent du sud de la ligne Mason-Dixon (et ne vous lasse pas de vous dire à quel point le barbecue new-yorkais est minable) que cette ville peut renverser. Un grand nombre de nouveaux barbecues ont récemment ouvert, et d'autres sont en route, et ils couvrent toute la gamme régionale de la poitrine du Texas (juste un mélange de sel et de poivre - pas de sauce!) sauce à base de mélasse et de tomate). Lisez la suite pour un guide régional du meilleur nouveau repère de New York.

Célébrez l'été avec la poitrine du Texas frottée à sec chez SmokeLine sur la High Line. (Tamara Beckwith)

Chez Tres Carnes, Sasha Shor sert de la poitrine de bœuf à la texane dans des tacos à la mexicaine. (Brian Zak)

Myron Mixon apporte la réplique de la Caroline dans l'East Village. (Natalie Weedy)

New York rencontre la Caroline du Nord au Mighty Quinn's, qui fume des côtes levées, de la poitrine et du porc effiloché au vinaigre. (Brian Zak)

Les côtes levées Memphis de Blue Smoke offrent une qualité charnue. (Tamara Beckwith)

Ce jarret d'agneau, comme toutes les viandes chez Fletcher's, est sans hormones ni antibiotiques. (Brian Zak)

Le cadre confortable de style taverne du Strand Smokehouse à Astoria est parfait pour prendre une pinte de bière artisanale et se régaler de bouts brûlés, de cornichons maison, de salade de chou jalapeño et de pain de maïs. (Christian Johnston)

Vous trouverez des liens chauds des Okies chez Mable. (Brian Zak)

Dinosaur Bar-B-Que de Syracuse s'étend à Brooklyn avec un avant-poste Park Slope qui ouvrira bientôt. (Brian Zak)

À DROITE SUR ‘CUE

Certains amateurs de barbecue pourraient se moquer de l'idée du kimchee à la rhubarbe servi avec leur poitrine, mais à Fatty 'Cue, qui vient de rouvrir son emplacement d'origine à Brooklyn après une interruption prolongée, la viande est aussi parfaitement fumée que tout ce que vous êtes susceptible de trouver dans le Sud. "Nous prenons plus du style de barbecue texan que de tout autre", explique le chef Anthony Masters. « Une bonne partie de ce que nous fumons est [fait avec] un frottement sec. C'est à peu près la [forme de barbecue] avec laquelle je suis le plus à l'aise. Je n'aime pas les sauces. 91 S. Sixth St., Williamsburg 718-599-3090 et 50 Carmine St. 212-929-5050

Spécialité: Leur poitrine juteuse (23 $) servie avec des bao (petits pains chinois cuits à la vapeur), ainsi que des articles encore plus excentriques tels que des côtes d'agneau servies avec un yogourt au tofu fermenté (14 $). Et pendant l'été, Fatty 'Cue propose des rôtis de porc de basse-cour tous les dimanches.

POITRINE AVEC VUE

Après un voyage à Austin, au Texas, où il a goûté pour la première fois de la vraie poitrine, Dan Delaney, le chef de viande derrière Williamsburg's BrisketVille, a ramené à la maison un fumeur et s'est mis à fabriquer la meilleure poitrine de bœuf de style texan jamais créée par un non-Texan. Le mois dernier, il s'est étendu à la High Line avec les débuts de Ligne de fumée, un stand où vous pourrez admirer la vue sur l'Hudson et le bœuf acclamé de Delaney. Fidèle à la philosophie du Texas, il est sans sauce et comporte un simple frottement de sel et de poivre. 359 Bedford Ave., Williamsburg 718-701-8909, et sur la High Line à 15th Street.

Spécialité: Brisket (25 $ la livre) est la vedette du spectacle à la fois à BrisketTown (évidemment) et au nouveau spin-off SmokeLine (où les sandwichs vont de 8 $ à 10 $), mais les côtes de porc (19 $ la livre), la tarte à la crème à la banane (4 $, disponible en un spécial) et des plats d'accompagnement – ​​chou vert (4 $), haricots à la texane (5 $), disponibles uniquement à l'original – rendent également justice au Lone Star State.

REPOUSSER LES LIMITES

À Tres Carnes, une taqueria de taille modeste qui a ouvert ses portes sur la Sixième Avenue plus tôt cette année, vous ne trouverez pas les quesadillas au fromage, les plats de tacos à coque dure et autres bâtards de la cuisine mexicaine communs aux joints Tex-Mex typiques. "Nous l'appelons" mexicain fumé au Texas "", explique Sasha Shor, le chef exécutif, qui, aux côtés du chef de cuisine Mike Rodriguez, fume les viandes du restaurant à la texane avec une friction traditionnelle avant de les emballer dans des tacos et des burritos à carapace molle. . 688 Sixième avenue 212-989-8737

Spécialité: Des burritos à la poitrine et des tacos mous (9,50 $) préparés avec une recette secrète de 11 épices différentes - mais sans sucre, fidèle au Texas - sont la signature du restaurant.

MÉLANGEZ-LE

Le champion compétitif du barbecue Myron Mixon est peut-être originaire de Géorgie, mais il dit qu'il cuisine comme un Tar Heel. «Je suis né et j'ai grandi dans le style de la Caroline», dit Mixon. À savoir, les viandes de son nouveau restaurant massif de 10 000 pieds carrés, Fierté et joie, l'ouverture la semaine prochaine dans l'East Village apportera le coup de pied acide pour lequel la queue de la Caroline du Nord est connue. Attendez-vous à des sauces riches en «vinaigre, piment de Cayenne et sel», explique Mixon. 24 First Ave. (ouverture en juin)

Spécialité: Mixon a remporté de nombreux prix pour son travail porcin, donc tout le porc, des côtes à l'épaule, est un bon pari. Ses options de menu moins traditionnelles – comme un macaroni au fromage mélangé à des côtes levées désossées ou une poitrine de bœuf et du hachis de porc – pourraient également être gagnantes.

MIGHTY REND RIGHTY

L'amour peut être un grand facteur de motivation. Dans le cas de Hugh Mangum, dont les habitants sont originaires de West Columbia, au Texas (près de Houston), cela s'étend à sa volonté de maîtriser un style de barbecue non texan. Lorsqu'il a rencontré sa future épouse, originaire de Charlotte, en Caroline du Nord, "Je n'avais jamais fumé de mégots de porc", a déclaré Mangum. "Mais j'ai dû apprendre à impressionner sa famille." Nous sommes très heureux qu'il l'ait fait. Le porc effiloché à Puissant Quinn, qui a commencé comme un stand à Smorgasburg et a ouvert un magasin de briques et de mortier dans l'East Village en décembre, pourrait être le meilleur de la ville. 103, deuxième avenue 212-677-3733

Spécialité: Ne manquez pas les côtes levées parfaitement salées et tendres (23 $ par carré) et le porc effiloché sucré à peine vinaigré (7,50 $ par portion), sans parler des plats d'accompagnement comme les fèves au lard, qui sont autant texanes qu'autre chose.

GRILLADE AU GRAND OLE

Depuis plus de 10 ans, Danny Meyer's Fumée bleue a apporté sa qualité gastronomique au barbecue à la maison, et son empire enfumé continue de s'étendre avec l'ouverture d'un troisième emplacement cette semaine à JFK. Le chef Kenny Callaghan propose des baby backs de Memphis et des côtes levées sucrées à la Kansas City avec le même aplomb. Pour son dos de bébé, Callaghan utilise un mélange de 17 épices qui repose sur les côtes pendant une journée. Il les fume ensuite sur du bois de pomme ou de cerisier pendant sept heures avant de les badigeonner d'une sauce savoureuse à la toute fin. « Cela permet à la sauce de cuire, mais pas de caraméliser », explique-t-il. JFK Terminal 4, ouverture début juin actuellement au 116 E. 27th St., 212-447-7733, et 255 Vesey St., 212-889-2005.

Spécialité: Les côtes levées de Memphis (16 $ par demi-rack) plus salées que sucrées sont charnues et tendres.

COMTÉ DE KINGS ‘CUE

"Nous n'essayons pas de reproduire ce qu'ils font au Texas ou à Memphis", déclare Bill Fletcher, propriétaire de Fletcher dans la section Gowanus de Brooklyn, qui a ouvert ses portes en novembre. "Il s'agit de la culture culinaire de Brooklyn." Alors que trois fumeurs géants préparent des classiques du barbecue tels que les côtes levées à la St. Louis et la poitrine du Texas, Fletcher's donne à la viande fumée une touche mondiale avec du char siu (steak de porc) avec des sauces de style asiatique et des poivrons poblano farcis. Les viandes proviennent de fermes sans hormones ni antibiotiques, ce qui devrait aider de nombreux Brooklynites à avaler plus facilement. 433 Third Ave., Gowanus 347-763-2680

Spécialité: Les côtes (12 $ pour un quart de carré) sont savamment préparées, tout comme le char siu, mais notre préféré est l'agneau au barbecue (7 $ par quart de livre), un spécial tournant inspiré du mouton fumé du Kentucky.

DEVENIR GREC

Astoria Fumoir Strand, qui a ouvert ses portes en novembre, apporte une touche Queens à ses viandes. "Ce que nous essayons de faire est un peu plus tendance, en termes de nourriture" qu'un simple barbecue régional, explique le chef et chef de fosse John Zervoulakos, qui est né et a grandi dans le Queens. Pensez à l'agneau fumé, au pastrami de canard et même aux joues de bœuf. Le résultat est un endroit de quartier solide avec des bières artisanales à la pression, 40 sortes de whisky et une scène pour les groupes country et bluegrass. 25-27 Broadway, Astoria 718-440-3231

Spécialité: Le menu change en fonction de ce qui est disponible dans la boucherie locale (les viandes sont au prix d'une demi-livre, généralement environ 10 $), mais l'agneau est un plat spécial régulier. Et ne manquez pas les tartes maison aux pêches, aux bleuets et au citron meringuée (6 $) si elles sont au menu.

SMOKIN’ OKIES

Vous n'avez jamais entendu parler du barbecue de style Oklahoma ? Jeff Lutonsky, originaire d'Okie, et sa femme Meghan Love (elle vient du Kentucky) veulent changer cela. Le couple a 2 ans et demi Fumoir et salle de banquet de Mable à Williamsburg s'appuie exclusivement sur les recettes de la grand-mère de Lutonsky, Mable. "C'est un peu entre Kansas City, Texas et Memphis en termes d'utilisation d'une sauce barbecue à base de tomates", dit Love à propos du style, dans lequel la sauce n'est pas enduite sur la viande mais plutôt servie sur le côté. 44, rue Berry, Williamsburg 718-218-6655

Spécialité: Essayez la poitrine (14,95 $ pour un plateau d'une demi-livre avec des côtés) - elle est servie nue (les Texans approuveront sans aucun doute) avec une sauce barbecue merveilleusement piquante et juste assez sucrée sur le côté. (Peu importe si les Texans désapprouveraient!) Mordez également dans les liens chauds de Schwab's Oklahoma (5 $) - la norme de saucisse de l'État. "En Oklahoma", dit Love, "ce serait comme commander un Coca."

Nous ne savons pas si le "barbecue de Syracuse" est vraiment une chose, mais Harlem's Dinosaure Bar-B-Que, qui devrait s'étendre à Park Slope le mois prochain, le justifie. Le fondateur John Stage est un motocycliste et il a été inspiré pour ouvrir son premier Dinosaur dans le nord des années 80 après avoir traversé le Sud à vélo. Vous pouvez goûter les influences de Memphis, St. Louis et Texas dans son porc et ses côtes, mais le nord de l'État se ressent également dans les ailes de poulet populaires - qui sont un style sec de Syracuse, pas de Buffalo. 604 Union St., Park Slope et 700 W. 125th St. 212-694-1777

Spécialité: Les porte-drapeaux du nord de l'État comprennent des pommes de terre salées à la Syracuse (bouillies avec beaucoup de sel et servies avec du beurre), ainsi que des ailes dodues (3,95 $ pour trois, jusqu'à 13,95 $ pour 13) grillées à la perfection épicée.


Hors menu

Cet été, le restaurant saisonnier à l'extérieur de l'hôtel servira des pizzas cuites au four à bois ainsi que des antipasti, des salades et des desserts, le tout préparé dans une cuisine ouverte. Dan Silverman, en haut à droite, le chef du Standard Grill, supervise le menu avec l'aide de Frank Pinello, propriétaire de Best Pizza à Williamsburg, Brooklyn. Certaines pizzas seront garnies de légumes de la ferme Hudson Valley de l'hôtelier André Balazs. (Ouvre le lundi) : 848 Washington Street (13th Street), (212) 645-4100, standardhotels.com/high-line.

ABC COCINA Les références latines sont partout à la carte du dernier restaurant de Jean-Georges Vongerichten et ses partenaires. Mais ils ont une touche inventive : saumon salé au mezcal, empanadas aux pois de printemps et douve aux piments verts. Ian Coogan est le chef de cuisine travaillant avec Dan Kluger, le chef exécutif. Le look est plus béton gris industriel que hacienda au toit de tuiles. (Jeudi): 38, 19e rue Est, (212) 677-2233.

Image

PETIT PRINCE Le nom de ce bistrot de 38 places a à voir avec le lieu, pas avec l'histoire de Saint-Exupéry. Il y a de la tradition à revendre au menu de Paul Denamiel, propriétaire du Rivage dans le quartier des théâtres. Avec la soupe à l'oignon et le steak au poivre, les cookies aux pépites de chocolat de Jacques Torres : 199, rue Prince (rue Sullivan), (212) 335-0566.

FUMÉE BrisketTown, un barbecue de Brooklyn, s'est installé à Manhattan le long de la High Line : High Line à West 15th Street, pas de téléphone, delaneybbq.com.

Regarder vers l'avant

LA SALLE D'ECRITURE En septembre, Michael et Susy Glick, propriétaires du Parlour Steakhouse, transformeront l'espace qui abritait Elaine's en un restaurant américain. Le nom rend hommage aux écrivains pour qui Elaine's était un club-house : 1703, deuxième avenue (88e rue).

COGNAC EST Une succursale de la Brasserie Cognac ouvre dans environ un mois : 963 avenue Lexington (70e rue).

TÉLÉPAN LOCAL Le chef de l'Upper West Side, Bill Telepan, ouvrira ce lieu à la fin de l'été, servant des tapas américaines : 329, rue Greenwich (rue Duane).


La ligne SmokeLine de BrisketTown ouvre sur la ligne haute - Recettes

JUGES POUR NOTRE COOK-OFF VEGAN, 12 AVRIL 2015

Nous annoncerons bientôt les juges de notre concours de plats réconfortants !

JUGES POUR NOTRE COOK-OFF VEGAN, LE 3 AOT 2014

Démétrios Bagley est un film primé ainsi qu'un producteur d'événements. Il produit le documentaire végétalisé aussi bien que Mashup végétalien, une émission de cuisine télévisée publique. En 2009, il a produit le gala révolutionnaire et financièrement à succès de la New York League of Humane Voters.

En plus de diriger NYC Vegan EatUP pendant 10 ans cette saison, Demetrius est / a été impliqué dans de nombreuses activités de la scène végétalienne de New York, notamment les révolutionnaires NYC Veggie Pride Parades, les NYC Vegetarian Food Festivals, Veggie Conquest, Vegan Potlucks in NYC !, Veggie Prom&# 160et le Sustainable Leadership Council NYC. 

Tim Donnelly est éditeur pour le site budget living Brokelyn.com, pour lequel il a une fois traqué Martha Stewart sous le pont de Brooklyn et un rédacteur en chef du New York Post, où il a subtilement planté de la propagande végétalienne dans tous ses histoires. Son écriture a également été présentée sur Medium.com, Inc. Magazine, Billboard et The Atlantic, où il a écrit sur la question épineuse de tatouages ​​végétaliens. Il vit à Boerum Hill, où il est un maître de jeu de mots amateur et veut que vous sachiez que même si vous dites que cette fille est dans le club végétarien, il n'a jamais vu d'herbivore.

Catherine Heller est un acteur, écrivain, conteur, animateur de podcast et multi-trait d'union vivant à Brooklyn. Elle est la créatrice et animatrice du podcast de narration Dites au barman, et le dramaturge de la pièce primée Le garçon au sous-sol et son one woman show, Mon père est plus fou que ton père : une enquête scientifique. Parfois, vous pouvez la voir à la télévision dans des publicités, sur grand écran dans des films ou entendre sa voix dans des publicités pour des produits qu'elle ne peut généralement pas se permettre. Elle est une invitée régulière du podcast comédie Keith et la fille, et aime les chiens. Oh, et elle est végétalienne.

JUGES DE NOTRE COOK-OFF VÉGAN, 2 JUIN 2013

Terry Hope Romero, auteur et co-auteur de livres de cuisine végétaliens à succès Veganomicon: Le livre de cuisine végétalien ultime, Les cupcakes végétaliens envahissent le monde, les cookies végétaliens envahissent votre pot à biscuits, la tarte végétalienne dans le ciel, Viva Vegan !: Recettes latino-américaines authentiques végétaliennes et son dernier, Vegan Eats World. Elle présente des démonstrations culinaires animées et des conférences informatives à des foules affamées lors de festivals gastronomiques et de conférences dans le monde entier depuis Paris, New York, Boston, Toronto et bien d'autres. Terry contribue à la Cuisine urbaine chaude colonne dans VegNews. Elle détient également un certificat en nutrition à base de plantes de l'Université Cornell.

de la fleur Michael Parkin a rejoint la famille estimée des restaurants végétaliens il y a près de dix ans. Michael a été directeur général du magasin phare de la 9e Avenue à Chelsea et a joué un rôle déterminant dans la création et l'ouverture de la famille de restaurants Blossom Du Jour. Son dernier effort a été de s'associer à l'ouverture de Cafe Blossom on Carmine. Situé au cœur du West Village sur un pâté de maisons réputé pour son héritage historique en matière de gastronomie, le Café Blossom perpétue le standard d'excellence qui a fermement placé Blossom sur la carte culinaire de New York.

Carnivore résident Dan Delaney apporte un barbecue de style texan super concentré à New York. Pour ce faire, il s'est rendu à Austin, au Texas, où il s'est procuré un énorme fumoir de 18 pieds, ainsi qu'une tonne de bois de chêne, et a ramené les deux à la maison.

Il a récemment ouvert Briskettown à Williamsburg, qui a reçu les éloges de Le New York Times, NY Magazine, et La voix du village. En avril, il a ouvert Smokeline, son premier emplacement à Manhattan sur la High Line à Chelsea.

Que fait un mangeur de viande si engagé lors d'une cuisine végétalienne ? Perfectionniste infatigable, Dan ne connaît que trop bien le soin, le dévouement, la passion et la sueur qu'il faut pour être un bon chef. Montrez-lui en quoi consiste toute cette affaire végétalienne.

JUGES DE NOTRE BAKE-OFF VEGAN, 10 FÉVRIER 2013

Sarah Gross est occupé. En plus d'être l'organisateur du congrès annuel Festival de cuisine végétarienne de New York, elle court aussi Chocolat de sauvetage.

Les gourmets, les locavores, les végétariens, les végétaliens, les flexitariens et ceux qui veulent simplement en savoir plus sur un mode de vie sain et durable affluent vers Le festival annuel de la cuisine végétarienne de New York. Les entreprises de produits alimentaires végétariens, les restaurants et les vendeurs de produits de santé et de bien-être se réuniront les 2 et 3 mars pour célébrer la 3e célébration annuelle de la nourriture végétarienne et de la vie sans cruauté au Metropolitan Pavllion.

Chocolat de sauvetage est "la façon la plus douce de sauver une vie!" Avec des saveurs amusantes telles que Peanut Butter Pit Bull, Foster-iffic Peppermint et The Fix, 100% des bénéfices nets de chaque chocolat acheté sont reversés à des organisations de sauvetage d'animaux à travers le pays. Fabriqué dans la plus pure tradition belge avec des ingrédients de première qualité et sans conservateurs artificiels, Rescue Chocolate est fabriqué à la main à Brooklyn, certifié Kosher Parve et 100% végétalien.

Myq Kaplan est un comédien nommé "Myq Kaplan" (prononcé "Mike Kaplan"). Il a joué dans The Tonight Show avec Conan O'Brien, The Late Show avec David Letterman et dans sa propre demi-heure Comedy Central Presents: Myq Kaplan. Il a un podcast appelé "Hang Out With Me" et quelques albums et toutes sortes d'autres choses qui sont plus amusantes que de lire une biographie. (Bien que ce soit une biographie assez amusante à lire, hein? Hein? Vous le faites toujours! Vous ne pouvez pas la lâcher!) En conclusion, la fin. PS aller à myqkaplan.com pour plus, ou ailleurs pour moins. Oh, et il est végétalien.

Chef Adam Sobel est le propriétaire du Escargot à la cannelle, le premier food truck entièrement bio et végétalien du pays. Servant des plats végétaliens créatifs et des pâtisseries et des beignets fraîchement préparés à New York et au New Jersey depuis février 2010, Cinnamon Snail n'a pas perdu de temps pour conquérir le cœur et le ventre des passionnés de food truck et a remporté le People's Taste Vendy Award en 2012.

Avec Cinnamon Snail, Adam possède Orgasmique certifié, le seul traiteur bio et végétalien à service complet du New Jersey. Avec des options de menu passionnantes pour satisfaire les régimes sans gluten, macrobiotiques et aliments crus, les aliments certifiés Orgasmic sont 100 % exempts de produits d'origine animale et n'utilisent aucun colorant, arôme ou conservateur artificiel.


La vérité sur la ligne haute

Depuis son ouverture en 2009, la High Line est devenue une destination pour bronzer, visiter, grignoter et admirer des œuvres d'art innovantes. Désormais, le parc surélevé s'étend de Gansevoort Street dans le Meatpacking District à travers le quartier emblématique des galeries de Chelsea, jusqu'à West 34th Street et le développement en cours de construction de Hudson Yards au bord de Hell's Kitchen. Les visiteurs peuvent également profiter d'une multitude de vendeurs sur le parc lui-même, avec de la nourriture, des boissons et des friandises comme Blue Bottle Coffee, Melt Bakery et L&rsquoArte Del Gelato.

Every day, visitors stroll the High Line, basking in waterfront views and gazing down at the blocks below. Though one can easily while away a sunny afternoon here, the neighborhood offerings don't stop when you hit street level. Lace up those walking shoes we've detailed the best dining, shopping and sightseeing surrounding each of the park's exits.

Whitney Museum of American Art. Photo: Karin Jobst

Gansevoort Street Entrance, Meatpacking District
Lush greenery above gives way to cobblestone streets, seafood and shopping below the High Line's first entrance.The entrance is the beginning point for park tours, departing Tuesdays at 6:30pm and Saturdays at 10am from May through September.

Culture: Whitney Museum of American Art
The venerable Upper East Side institution has relocated downtown to a stunning new building by starchitect Renzo Piano. Not only do the museum's five floors of galleries hold amazing American art, its outdoor terraces offer some incredible views of Lower Manhattan and the Hudson River.

Dining: Catch
After working up an appetite in the fresh air, head to this three-level seafood restaurant in the Meatpacking District that features a menu dotted with inventive dishes like crab spaghetti and scallop gnocchi. The sleek, open space and shareable food create the perfect setting for a memorable meal with friends.

Shopping: Zadig & Voltaire
Outfit yourself at the NYC flagship of this Parisian rock 'n' roll&ndashinspired label. Inside, find delicate cashmere pieces, customized studded knitwear, washed-silk camisoles and hip-hugging denim.

Sightseeing:
After a filling meal and some retail therapy, head back to the park and continue your stroll. The stretch of the High Line near the Gansevoort Street entrance is known as the Gansevoort Woodland. It's the ideal place to feel miles away from Manhattan, thanks to large trees like colorful redbuds and Whitespire gray birch. (All you have to do is ignore the sounds of honking taxicabs below.)

Milk Gallery. Photo: Will Steacy

West 14th Street Entrance, Meatpacking District
On hot summer days, cool off in the shade of the 14th Street Passage, a 4,000-square-foot stretch. It's near here that Tuesday evening stargazing sessions take place. Down below, take in exotic eats, fashionable boutiques and striking art.

Culture: Milk Gallery
This large Chelsea studio and event space (a former location of the MTV Video Music Awards after-party) also hosts an art gallery specializing in the works of photographers who document celebrity, fashion and pop culture. Expect all kinds of exhibitions&mdashfrom photos of Andy Warhol&rsquos Factory to shows by up-and-comers from Parsons.

Dining: Spice Market
Jean-Georges Vongerichten's sprawling Asian restaurant, which first opened its doors in 2004, focuses on the street food the owner enjoyed during his travels in the Far East. The menu offers everything from charred chili-rubbed beef skewers with Thai basil dipping sauce to caramelized banana with spiced milk chocolate sauce. It's delicious.

Shopping: Diane von Furstenberg
Diane von Furstenberg is one of a number of boldface design names to have set up shop in the Meatpacking District. This flagship, a glass-fronted storefront with curving interior, is a fitting showcase for her iconic wrap dress, which she debuted in the 1970s and now revives every year in updated colors and prints. There&rsquos much more inside: bags, shoes, skirts and seasonal items (swimwear for summer, coats for winter), to name just a few.

Photo: Joe Buglewicz

West 16th Street Entrance, Chelsea
If you begin to smell fresh food wafting through the air near 16th Street, that's because you're nearing the food trucks that line the Chelsea Market Passage. Choose from vendors like La Newyorkina, Delaney Barbecue's SmokeLine (from the founder of BrisketTown), Melt Bakery, the Taco Truck and more (all cash only), and then claim a spot at the Porch&mdasha seating area on the park&mdashand dig in. We advise treating the fare here as an appetizer, though. Plenty of filling meals await on street level.

Dining: The Green Table
As the name might suggest, the menu at the Green Table, located inside Chelsea Market, is based on sustainability&mdashseasonal and local products that don't drain natural resources. Dishes include soups, salads and entrées such as a vegan hot pot or chicken potpie. Wash it all down with organic and biodynamically grown wines, beers and hard ciders, or cocktails made from house-infused liquors.

Shopping: Chelsea Market
After your meal, explore the rest of this shopping arcade, a neighborhood highlight. Housed in the former National Biscuit Company factory building (where the Oreo cookie was created), Chelsea Market has been functioning as a hybrid urban public square/high-end food court since 1997. Today, find edibles at Amy's Bread and the Lobster Place, and unique gifts at Posman Books, Chelsea Market Baskets and Bowery Kitchen Supply.

Photo: Will Steacy

West 18th Street Entrance, Chelsea
Visitors with a taste for the unexpected should make a stop near the West 18th Street entrance, where culinary treats below are matched by a creative take on sightseeing above. Restaurants like The Fillmore Room offer a more formal experience or you can try some megaslices or full pies at Artichoke Basille's Pizza.

Sightseeing:
After a filling meal, retreat to the High Line's overhanging seating area at 17th Street for a one-of-a-kind view (not for those with a fear of heights). Steps face out to four glass panels providing a picture-perfect spot to relax and watch the traffic along Tenth Avenue.

Cookshop. Photo: Katie Bryant

West 20th Street Entrance, Chelsea
At the heart of Chelsea's gallery district, this stretch of the High Line is all about celebrating the City's many art forms, from expertly curated reading material to an ever-changing, statement-making billboard. You're also not far from the striking IAC Building, a modern and unusually shaped creation by architect Frank Gehry at 18th Street and Eleventh Avenue.

Culture: High Line Billboard
In a city littered with advertisements, the High Line Billboard, located at West 18th Street and Tenth Avenue, stands in welcome contrast. Displays change monthly, and past designs have highlighted the work of John Baldessari, Gilbert & George, Raymond Pettibon and other well-known artists and local visionaries. For more information on the latest design, visit thehighline.org.

Dining: Cookshop
Stepping away from the High Line's landscape doesn't mean you have to leave nature behind. Chef Marc Meyer, his wife, Vicki Freeman, and Chris Paraskevaides created Cookshop as a platform for sustainable ingredients from independent farmers. The menu changes daily, offering everything from fried green tomatoes to house-made lasagnetti to duck breast with jalapeño-cabbage slaw. Wash it down with a selection of fruit-infused drinks and be sure to leave room for homemade ice cream.

Shopping: 192 Books
Stock up on reading material at this Chelsea store. Owned and curated by art dealer Paula Cooper and her husband, editor Jack Macrae, 192 offers a strong selection of art books and literature, as well as memoirs and books on gardening, history, politics, design and music.

Chelsea Piers. Photo: Scott McDermott

West 23rd Street Entrance, Chelsea
At the center of the gallery district, find drink specials and New York City's go-to sports complex.

Dining: Izakaya Ten
During summer the High Line closes at 11pm, just in time for this Japanese gastropub's signature late-night happy hour (shochu specials on Thursdays, Fridays and Saturdays, 11pm to 3am). Pair your drink with yakitori, raw octopus, dumplings and other regional favorites.

Sports & Recreation: Chelsea Piers
If you're craving something more than a slow stroll, burn off extra energy at this 28-acre waterfront sports village on the docks of the Hudson. Hone your game of tennis or golf, try out rock climbing or take a chilly spin around the Sky Rink, a year-round indoor ice-skating destination.

"Him and Me" (2014), by Jessica Jackson Hutchins. Part of Archeo, a High Line Commission. Photo: Timothy Schenck. Courtesy, Friends of the High Line

West 26th Street Entrance, Chelsea
This stretch has upscale American dining and galleries galore on the streets, while up at park level, there's more art&mdashand the chance to gaze out at the city while putting yourself on display, at the 26th Street Viewing Spur.

Dining: Trestle on Tenth
The airy bar, brick-lined dining room and cozy back garden are for those in the know. Modern American cuisine gets custom accents from Swiss owner-chef Ralf Kuettel. Start with steak tartare with quail egg and for the main dish sample calves' liver with potato rostï. Be sure to try the selection of cheeses and wines.

Shopping: Printed Matter, Inc.
It's easy to lose yourself in this nonprofit organization's bookstore, full of thousands of art publications (with more available online). Printed Matter stocks all kinds of hard-to-find books and materials, including art and photo titles&mdashboth old and new.

Sleep No More. Photo: Robin Roemer

West 28th Street Entrance, Chelsea
As you near the northern end of the High Line, the surroundings take a turn for the eclectic. On 27th Street, Hôtel Americano's repurposed conveyor belt facade provides a striking contrast to surrounding buildings. Inside, the Americano restaurant serves Italian dishes, and Bar Americano doles out signature sips. The area also offers international eats and an interactive, Shakespeare-esque show that isn't for the faint of heart.

Culture: Sleep No More
Theater takes a turn for the intriguingly participatory during this three-hour interactive play, which is based on Macbeth, inside the "McKittrick Hotel." Audience members don masks as they journey freely through the space's six floors, sifting through suitcases, opening coffins and encountering eerie characters. You'll want to register for this spectacle in advance&mdashSleep No More has a reputation for its waiting list. (Also note: elements of the performance can be frightening and include mild violence and nudity this one's not for kids.)

Dining:Porteño Restaurant
Buenos Aires meets Chelsea at chef Martín Badillo's Argentinean restaurant. Start with pâté with white grape marmalade and micro greens or polenta with crispy blood sausage and pesto oil, and then delve into main dishes like rib-eye steak with cabbage, kale and three-bean salad and pan-seared cod with grains, vegetables and potatoes in a basil-tarragon sauce.


Restaurant and bar openings: April 18–24, 2013

Alchemy, Texas Kansas City 'cue booster Josh Bowen (John Brown Smokehouse) turns his attention to smoked meats from the Lone Star State at this Jackson Heights roadhouse, in the former Ranger Texas Barbecue space. The menu highlights Texan standards&mdashbrisket, beef ribs, pork sausages&mdashbut diners can also dig into offbeat specials, such as frog legs and smoked lamb belly. Plus, the experimental pit master remixes Texas BBQ with seasonings from nearby Bengali spice shops, infusing sauces with chamomile and black tea, and adding nutty fenugreek to a dry rub with guajillo and pasilla chilies. Wash it all down with beers from Legends sports bar, which shares a space with the 40-seat eatery&mdashBowen's only decorative contribution: red-and-white checkered tablecloths. 71-04 35th Ave between 71st and 72nd Sts, Jackson Heights, Queens (718-803-8244)

Brooklyn Brewhouse Barclays Center sports fans can pregame at this tavern, featuring 14 craft drafts and a dozen flatscreens. From brother-beer-buff team Brendan and Sean Straw (Astoria Brewhouse), the granite-topped bar features suds like Huyghe's Delirium, Speakeasy Prohibition Ale and Goose Island IPA on tap, along with more than 50 brews by the bottle. Nab a white-leather barstool for booze-soaking grub like hickory-smoked BBQ ribs, pulled pork sliders and game-ready app "towers" (wings, lobster rolls, calamari). 229 Duffield St between Fulton and Willoughby Sts, Downtown, Brooklyn (718-254-7813)

Lafayette Ace culinary crew Andrew Carmellini, Josh Pickard and Luke Ostrom&mdashthe winning team behind blockbusters Locanda Verde and the Dutch&mdashfollow up those rollicking hot spots with this souped-up, 150-seat French bistro. The dream-team trio recruited boldfaced-name toque Damon Wise (Tom Colicchio's longtime right-hand man at Craft) to execute the Gallic menu, which marks Carmellini's return to his Francophilic roots (exemplified by runs at Café Boulud and Lespinasse). The menu focuses on the country's rustic South: House-made ravioli au pistou reps the eastern tip butting against Italy grilled octopus with smoky eggplant and pipérade pledges allegiance to the Basque border and roasted lamb chops with burnt orange and olives evoke France&rsquos Moroccan ties. A zinc-hooded rotisserie in the spacious, mahogany-floored eatery twirls roasted chicken pour deux, while an in-house bakery, manned by Per Se alum James Belisle, churns out Provençal staples like pain de campagne and whole-grain pain aux noix. Slip into a caramel-leather banquette for aperitifs (Bonal, Byrrh, Dubonnet) or vin&mdashthe by-the-glass list touts 25 Gallic bottles, featuring big-ticket wine regions (Loire, Bordeaux), as well as small-production, country-style varietals. 380 Lafayette St at Great Jones St (212-533-3000)

La Señorita Marc "King" Solomon (A Cafe) griddles house-made panqueques (South American crêpes) at this Latin-accented spot. The toque fills his savory crêpes with Puerto Rican pollo fricassee (adobo chicken stew) and Dominican slow-cooked beef stew, while sweet options follow Argentine tradition, drizzled in dulce de leche. Solomon also deep-fries snacks (cuchifritos) like empanadas and tostones, and forks out French-Caribbean plates: escargot dressed in cilantro-chili sauce rum-soaked prawns with curry and duck pâté à l'orange. Drinks lean toward Latin America (Chilean vino, Medalla brews), as do the tunes, with Nuyorican dancehall beats filling the space. Shelves of Pop Art&ndashstyle painted Campbell's soup cans span one wall, while another boasts a mural depicted '80s R&B diva Lisa Lisa Velez, accompanied by the lyrics of her hit "I Wonder If I Take You Home." 115 Eldridge St between Broome and Grand Sts (646-438-9898)

MD Kitchen Legendary Midwood pizzeria Di Fara brings back meatballs, chicken Parm and pastas at a nearby takeout nook. In 2005, owner Dom De Marco axed the Italian staples to concentrate on flipping pies, but his sons and daughters are reintroducing some of the long-dormant dishes at a spin-off just down the street. Youngest son Harry takes the culinary baton, dispatching meatball heroes, shrimp marinara and other old-school best-sellers in the cheery yellow space. Keep an eye out for zeppoles, tiramisu and other classic Italian desserts from daughter Margaret. 1012 E 15th St between Aves J and K, Midwood, Brooklyn (917-789-9556)

SmokeLine Food & Drink Award&ndashwinning pit master Daniel Delaney brings the central Texas-style BBQ&mdashplus pies and sodas&mdashfrom his Williamsburg spot, BrisketTown, to the High Line. The open-air outpost&mdashDelaney&rsquos first in Manhattan&mdashdoles out picnic-friendly renditions of his signature smoked meats, including a fried cheese-and-brisket sandwich, pulled pork (now tucked between Amy&rsquos Bread challah rolls) and, exclusive to SmokeLine, lamb ribs. Also on offer: made-to-order sodas with P&H syrups, and a rotating selection of seasonal pies (blueberry, apple) from Littleneck baker Rachell Roth. High Line at 15th St at Tenth Ave (718-701-8909)

Teaffee Carroll Gardens' caffeine-seekers can refuel at this neighborhood tea-and-coffee café, with Dallis Bros. beans and more than 80 loose-leaf varieties. Along with straightforward sips (cappuccinos, lattes, green and white teas), baristas percolate the namesake, the Teaffee, a concentrated coffee-tea mash-up in flavors like hazelnut and Earl Grey. Snag a stool at the lime-green counter for brews like lemongrass black tea (served in a ceramic pot with a timer for optimum brewing) or an icy treat. Tea-infused ice creams include ginger-matcha and marsala-chai, while frozen coffees (here known as "meeeshes") get blended with caramel cappuccino gelato. Loose-leaf teas, coffee beans and brewing accessories (kettles, French presses, infusers) are available in the steel-shelved retail section in back. 517 Court St at 9th St, Carroll Gardens, Brooklyn (888-832-3333)


The 10 Best BBQ Spots In NYC

New York might not have the same native barbecue chops as, say, Dallas or Kansas City, but that doesn't mean we don't take our smoked meats seriously. There are plenty of places around town that work their pulled pork, ribs, brisket and other meats to perfection, and though we know those of you from the land of hardcore barbecue might turn your noses up, whatever, we're going to eat it anyway. Here are our favorite BBQ joints in the city leave yours in the comments.


Platter from Fette Sau (Courtesy Eva Deht's flickr)

FETTE SAU: This is an obvious one, but can you really do a best barbecue round-up and leave Fette Sau out? This Williamsburg joint's been lauded as the king of New York's barbecue scene, and for good reason: housed in a converted garage, Fette Sau serves spectacular smoked meats by the pound, like pulled pork shoulder ($16/lb), loin chops ($20/lb) and boneless beef ribs ($4.75-$19). For sides, get the baked beans ($5.25 for a small, $8 for a large), but they're pretty meaty themselves, so consider yourself forewarned. There's no sitdown service at Fette Sau—food is consumed at communal tables, and you wait on a typically loooong line to place your order, so bring some friends or a good book, and be prepared to feast.

Fette Sau is located at 354 Metropolitan Ave between North 4th and Roebling Street in Williamsburg, Brooklyn (718-963-3404, fettesaubbq.com).


Dinosaur Bar-B-Que (Via Yelp)

DINOSAUR BAR-B-QUE: Yes, Dinosaur Bar-B-Que is sort of like the Dwight Howard of smoked meats and sides these days, but whatever, the food's still delicious, and we're going to talk about it forever. The heavyweight BBQ company got its roots in Albany as a food truck of sorts in the 1980s now, they serve up spectacular, sauce-slathered dishes like slow pit-smoked pork ribs ($16.95-$26.95) and apple-brined smoked half-chicken ($13.95). Do not, under any circumstances, skip out on the jumbo chicken wings ($3.95-$13.95), which range in spice from mild to hellishly hot be sure to pair your meal with a side of homemade mac and cheese and baked beans. They are the best, and we're counting down until Dinosaur Bar-B-Que blesses us with our long-awaited Brooklyn location at last.

Dinosaur Bar-B-Que is located at 700 West 125th Street between Twelfth Avenue and Riverside Drive in Harlem (212-694-1777, dinosaurbarbque.com). Follow them on Facebook.


Brisket "moist" at Hill Country Barbecue Market (Courtesy wallyg's flickr)

HILL COUNTRY BARBECUE MARKET: Hill Country's been smoking up Central Texas-style BBQ since 2007, and we're still blown away by their tender slices of brisket and sides. Portions here are immense, and wonderfully so Hill Country is dedicated to feeding you as much food as you can possibly stuff in your gullet, and that's the way a meal here is meant to be enjoyed. Try the aforementioned brisket, which comes "moist" (a.k.a., fatty) for $23.50/pound, or lean for two bucks less—but get the moist, because if you're going to do it, then goddamn do it, amirite? For sides, opt for the stellar, creamy mac 'n cheese ($5.75-$21) and sweet cornbread with ancho honey butter ($3.50), and wash your meal down with a glass of Sweet Tea served in a 16 ounce Mason Jar ($3.50). Hill Country also hosts an all-you-can-eat night on Mondays for carnivores who think they can handle epic amounts of grub $27 will get you five hours of feasting, heart monitor not included.

Hill Country Barbecue Market is located at 30 West 26th Street between Sixth Ave and Broadway in Flatiron (212-255-4544, hillcountryny.com).


Mighty Quinn's (Via Facebook)

MIGHTY QUINN'S: Mighty Quinn's has made quite a splash since it hit the city's BBQ scene via Smorgasburg last year. Now, the 'cue spot's got a brick-and-mortar location in the East Village, where you can sample chef Hugh Magnum's juicy meats without standing in a food stand line on a hot summer Saturday. Mighty Quinn's' menu is simple: they've got basic meats like pulled pork ($7.50, $18.75 by the pound) and Berkshire brisket ($8.85, $22 by the pound), and sides like sweet potato casserole, baked beans and slaw ($3 for a small, $5.75 for a medium, $11.25 for a large), but the meat is so tender it'll melt in your mouth, and the joint's laid-back, funky atmosphere just adds to the experience. Plus, they've got a solid selection of beers on tap, like Sixpoint Sweet Action, Lagunitas and Allagash White ($7), to add a kick to your dishes.

Mighty Quinn's is located at 103 Second Ave between 6th and 7th Street in the East Village (212-677-3733, mightyquinnsbbq.com). You can also catch them at Smorgasburg and the Brooklyn Flea.


John Brown Smokehouse (Via Yelp)

JOHN BROWN SMOKEHOUSE: This laid-back Long Island City barbecue joint makes a killer slab of Kansas City-style meat, serving everything from simple beef brisket sandwiches ($10) to massive, juicy pork ribs ($9-$26). Their real specialty, though, are "Burnt Ends," which are far tastier than they sound: crispy, sweet pieces of meat you can dip in housemade barbecue sauce. They come in sandwich form ($13) and by the pound ($24) and taste best when coupled with sweet coleslaw ($3-$9) and draft of Saratoga Lager or Speakeasy Prohibition Ale ($7-8) in the beer garden out back.

John Brown Smokehouse is located at 10-43 44th Drive in Long Island City, Queens (347-617-1120, johnbrownseriousbbq.com).


(via Alchemy, Texas BBQ on Facebook

ALCHEMY, TEXAS AT LEGENDS BAR & GRILL: This Jackson Heights bar/barbecue spot's a neighborhood favorite, but it belongs in everyone's BBQ rolodex. The bar's out front, but there's a BBQ pit out back, doling out deliciousness in the form of baby-back ribs ($28/lb), pulled pork, short ribs ($28/lb), brisket sandwiches ($23/lb) and other down-home dishes you can slather in North Carolina-style barbecue sauce. For sides, go for the creamed spinach ($3) and coleslaw ($3) have a beer and hang out with the diverse, local crowd.

Legends Bar & Grill is located at 7104 35th Ave in Jackson Heights, Queens (718-899-9553).


(Melissa V./Flickr)

FORT RENO: We first got hip to this Park Slope meat mecca with their surprisingly delicious bbq smoked fish sandwich, which they brought to Tasting Brooklyn. It's still not on the menu—come on, guys. —but we're still fans of the restaurant's other smoked meat options, like custom-sized plates of succulent St. Louis-Style Ribs ($9-$32), BBQ Chicken ($7-$24) and Fatty Brisket ($8-$26). Toss in a few of their side dishes—think creamy mac & cheese and smokey burnt end beans—served up in mason jars ($4 small, $6 large) and you have big picture barbecue at its best. (Nell Casey)

Fort Reno is located at 669 Union Street in Park Slope (347-227-7777 fort-reno.us).


(Courtesy Matthew Kanbergs/Brisketlab)

DELANEY BBQ: Before opening his first brick-and-mortar restaurant Briskettown last year, Dan Delaney was one of the most buzzed about pit masters in town, and with good reason. His incredibly popular Brisketlab series sold 2,500 pounds of meat in just 48 hours, so clearly the man knows what he's doing. At Briskettown, Delaney offers two or three smoked proteins each night starting at 6:30 p.m. until he sells out of the meat. This could mean anything from beef short ribs, pork ribs and of course Delaney's signature beef brisket.

Earlier this year Delaney expanded his growing meat-pire into Manhattan with Smokeline, a satellite operation at the High Line. The outpost offers a few sandwiches, including the Deckle ($8), with smoked brisket, pickles and raw onion, plus a beef short rib ($28) and pork ribs ($36 for a rack). (Nell Casey)

Briskettown is located at 359 Bedford Avenue in Williamsburg Smokeline is located in the Chelsea Market Passage on the High Line on West 15th Street (delaneybbq.com).


(Jennifer L./Yelp)

SHILLA: American BBQ isn't the only player in town. K-Town's bustling barbecue scene boasts dozens of great grills to find yourself some tasty meats. We dig Shilla, a tri-level joint cooking up addictive meats and other Korean treats on 32nd Street. While you can't go wrong with any of their offerings, we dig on the specially marinated Kalbi ($27.95) and the classic Bulgogi ($21.95). A minimum of two barbecue selections is necessary for the tabletop presentation, but it's worth it to watch the skilled staff slip and flip your meat until it's ready to be inhaled.

Meanwhile, munch on a very respectable banchan selection, which includes plenty of kimchi, bean sprouts, marinated vegetables and sometimes a whole fried fish for you to pick at. Once the meat is ready, grab a lettuce leaf, slather on some ssamjang and go to town. (Nell Casey)

Shilla is located at 37 West 32nd Street (212-967-1880, Shilla).

DAISY MAY'S BBQ: We've been fans of this far West Side joint since it opened in 2003. While it's certainly a hike from most of civilization—it's surrounded by car dealerships, The Daily Show's studio and the West Side Highway—diners are rewarded with a choice of dry and sticky ribs, as well as huge beef ribs and numerous sides (try the rustic corn with NY State cheddar!). Prices for their eat-in plate specials depend on the kind of meat: For $17.90, you can get four ribs plus two sides Tennessee Whisky Beer Can Style Half Chicken is $14.90 (with two sides) and the Flintstones-sized Oklahoma Jumbo Beef rib is $36.90 (with two sides).

One highlight is the Big Pig Gig: For $479.99, you and 11 of your hungry friends can feast on a 30-pound pig, complete with Creamy Cole Slaw, Texas Toast, and two more sides of your choice. There's also a Half Pig, $239.90 for six, and a Whole Pork Butt, 149.90 for six. These are also available for delivery! (Jen Chung)